Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Hockey sur glace : Les Ducs d’Angers contractualisent deux emplois d’avenir


Rédigé par - Le Samedi 20 Juillet 2013 à 11:11


Ils s’appellent Alexis Crosnier et Florent Aubé. Nouveaux joueurs du Club des Ducs d’Angers, ils apporteront un soutien au club professionnel ainsi qu’aux amateurs dans le cadre de deux contrats d’emploi d’avenir signés ce vendredi en présence des dirigeants du hockey angevin et des représentants des pouvoirs publics chargés de l’emploi à Angers.



de gauche à droite : Stéphane Couturier, Florent Aubé et Alexis Crosnier lors de la signature de leurs contrats
de gauche à droite : Stéphane Couturier, Florent Aubé et Alexis Crosnier lors de la signature de leurs contrats
Le hockey sur glace se structure et se développe à Angers. Dans ce cadre nous sommes soucieux d’offrir des formations adaptées à nos joueurs et notamment ceux qui évoluent en équipe première », expliquait hier, dans les locaux de la Mission locale Angevine, à Angers, Stéphane Couturier, Président d’Angers Hockey Club Amateur.

Ce sera le cas avec Alexis Crosnier, 19 ans, des Remparts de Tours et de Florent Aubé, 21ans, des Dragons de Rouen, lesquels évolueront à la saison prochaine dans l’équipe des Ducs d’Angers. Si le premier évoluera aussi en Équipe de France, leur statut ne s’arrêtera pas à celui de joueur professionnel. Tous les deux ont signé un contrat d'emploi d’avenir qui permet au club de les utiliser pour d’autres missions et surtout de « les former pour qu’ils évoluent à terme vers le statut d’entraineur », comme le soulignait Michaël Juret, le Président des Ducs d’Angers - ASGA Hockey

Ainsi ces deux jeunes salariés apporteront un soutien permanent aux entraineurs sous la hiérarchie d’un coordinateur sportif. Ils accompagneront et formeront les jeunes joueurs. Ils apporteront également un soutien non négligeable aux programmes péri-scolaires dans lesquels se sont engagés l’ASGA et l’AHCA tout en bénéficiant d’une solide formation comme le veut ce type de contrat.

Titulaires d’un BAFA, ce qui leur permet de pouvoir encadrer des plus jeunes, ces deux nouvelles recrues se formeront également au travail d’entraineur en lien avec la Fédération de Hockey.

« Ce processus va nous permettre de suivre nos hockeyeurs jusqu’au bout, tous nos joueurs étant désormais solidement encadrés », ajoutait David Deshaies, le manager des Ducs.

205 emplois d’avenir sur le bassin d’Angers

Les dirigeants du hockey angevin et les représentants des pouvoirs publics entourant les jeux jeunes emploi d'avenir
Les dirigeants du hockey angevin et les représentants des pouvoirs publics entourant les jeux jeunes emploi d'avenir
Si les joueurs actuels peuvent « assouvir leur passion du hockey pour des revenus d’environ 35 000 € par an », selon Michaël Juret, les deux nouveaux arrivants seront rémunérés 1430 € brut mensuel, dans le cadre de leur contrat d’emploi d’avenir, salaire auquel s’ajoutera les primes de match.

Luc Belot, député de Maine-et-Loire, père de jeunes joueurs, et joueur de hockey loisir lui-même, et qui tenait à être présent à la signature de ces deux contrats, se félicite de cette initiative qui devrait apporter un vrai plus au hockey angevin. « J’espère qu’une partie de leur temps sera consacrée au hockey loisir », ajoutait en souriant le parlementaire.

Rappelons que l'emploi d'avenir est un contrat d'aide à l'insertion destiné aux jeunes particulièrement éloignés de l'emploi, en raison de leur défaut de formation ou de leur origine géographique. Il comporte des engagements réciproques entre le jeune, l'employeur et les pouvoirs publics, susceptibles de permettre une insertion durable du jeune dans la vie professionnelle.

A ce jour, 205 emplois d’avenir ont été contractualisés sur le bassin d’Angers et 397 sur le Maine et Loire, principalement dans les structures sportives, culturelles, du service à la personne ou dans le milieu hospitalier. L’objectif à atteindre pour le Maine-et-Loire est de 1000, la modification des rythmes scolaires et l’ouverture au secteur marchand devraient permettre d’atteindre ce chiffre.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur