Ils ont tous les outils en main !


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Angers, le 20/06/2013 - 08:00 / modifié le 24/06/2013 - 11:56


A Angers, l'association L’Outil en Main initie les enfants de 9 à 14 ans aux métiers manuels grâce à des bénévoles retraités. Découverte…



Au stand mécanique…
Au stand mécanique…
la rédaction vous conseille
Tu fais quoi le mercredi ? Tu joues au foot ! « Non, en ce moment, j’apprends à réparer des moteurs de voiture ! », répond Thomas, 11 ans. Surprenant mais pourtant bien réel. Tous les mercredis, depuis deux ans, ce jeune blondinet pousse la porte de l’Outil en Main. « C’est génial, on apprend plein de choses, ici. Il faut aimer les métiers manuels et savoir écouter », poursuit-il.

A Angers, dans le quartier Saint-Léonard, cette association accueille, chaque mercredi, 52 enfants (16 filles et 36 garçons), âgés de 9 à 14 ans, depuis novembre 2009. Objectif : leur faire découvrir les métiers artisanaux et du patrimoine par le biais de bénévoles retraités, « avec des vrais outils et dans un cadre réel d’atelier. Ces ateliers sont un lieu d’échanges entre jeunes et anciens », explique Jacky Etienne, le président.

Carreleur, charpentier, plombier, couvreur, maçon, cuisinier, mécanicien, forgeron, jardinier, couturière…, près de 23 métiers sont représentés au sein de l’Outil en Main. Soit 78 bénévoles, pour la plupart retraités, qui passent désormais leur mercredi après-midi à transmettre leur savoir faire et leur expérience.

« C’est une chance, avoue Gérard Cortassa, responsable de l’atelier cuisine. C’est enrichissant pour les jeunes qui découvrent les métiers manuels, mais aussi pour nous retraités qui transmettons notre passion ». Dans ses locaux de 600 m2, l’association a réussi à caser tout le monde. Chaque corps de métier bénéficie d’un box ou d’une salle dédiée. « Cela permet aux enfants de mieux se repérer, précise le président, car ils ne sont attachés à aucun métier en particulier. Ici, chaque mercredi, ils tournent d’atelier en atelier. Le but étant de leur faire découvrir un maximum de choses sans tomber dans la voie de la spécialisation. Ils sont encore trop jeunes pour faire un choix professionnel ».

Des vocations…

… à l’atelier cuisine.
… à l’atelier cuisine.
Pourtant, certains ont déjà une petite idée derrière la tête. Notamment Charles, 14 ans : « Aujourd’hui, j’apprends à faire de la plomberie, mais j’aimerais devenir mosaïste, un métier que j’ai découvert en venant ici ». En développant la dextérité manuelle, le geste juste, la découverte de talent et les liens intergénérationnels, l’Outil en Main crée, sans le vouloir, des vocations chez les plus jeunes.

Sans subvention des collectivités locales – au grand dam de Jacky Etienne –, mais aidée par de nombreux partenaires, l’association entretient aussi la mémoire de sa fondatrice troyenne, Marie-Pascale Ragueneau, et compte aujourd’hui dans ses rangs plus 1 300 enfants et près de 1 500 bénévoles à l’échelle nationale. Une belle réussite.

L’Outil en Main, 41, rue de la Maître Ecole. Angers. Tél. : 02 41 45 96 10. Site Internet.

De l’Outil en Main aux Compagnons

A 17 ans, Valentin Brillant est Compagnon du Devoir.
A 17 ans, Valentin Brillant est Compagnon du Devoir.
Valentin Brillant est un peu l’emblème de l’Outil en Main. A 17 ans, et après trois ans passés au sein de l’association angevine, ce jeune Longuéen vient de décrocher la médaille d’or du concours – départemental et régional – du meilleur apprenti de France dans la catégorie maçonnerie.

« L’outil en Main m’a réellement apporté du savoir faire et des connaissances sur ce métier, explique-t-il. Les rencontres et les chantiers, notamment la reproduction du château d’Angers à l’échelle 1/5e, m’ont aussi conforté dans mes choix professionnels ». Actuellement en contrat en alternance, Valentin a intégré les Compagnons du devoir et entamera son tour de France dès septembre. Première étape : Lille.












Angers Mag















Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20


cookieassistant.com