Ils vont financer Angers Télé


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 28/12/2012 - 21:10 / modifié le 28/12/2012 - 21:12


Ils sont une vingtaine à apporter leur pierre - financière - à ce nouvel édifice télévisuel. Des groupes de communication et de spectacle, les clubs professionnels de sports angevins et de grandes entreprises basées à Angers, sans oublier la Ville et l'Agglo, actionnaires majoritaires.



Frédéric Béatse et ses partenaires de la future télé locale angevine, le 20 novembre à Paris dans les locaux du CSA. (© Mairie d'Angers)
Frédéric Béatse et ses partenaires de la future télé locale angevine, le 20 novembre à Paris dans les locaux du CSA. (© Mairie d'Angers)
la rédaction vous conseille
On connait désormais son nom - Angers Télé - et celui de son directeur général, Olivier Hamon, divulgués à l'issue de sa première assemblée générale constitutive, jeudi dernier.

On sait qui présidera la SEM (Société d'économie mixte) qui la chapeautera : Jean-Claude Bachelot, au titre de la Ville d'Angers, assisté de deux vice-présidents, Saïd Chabane, le président du Sco - représentant des entreprises privés - et Daniel Loiseau, le vice-président d'Angers Loire Métropole, représentant des collectivités.

On en sait aussi un peu plus sur la composition de l'actionnariat de cette nouvelle chaîne de télé angevine.

Ils sont vingt-et-un actionnaires (lire la liste ci-dessous) à se lancer dans cette aventure, apportant chacun, à leur niveau, leur pierre - financière - à l'édifice. Le capital social de la nouvelle société s’élève à 400 000 euros. Ville et Agglomération ont ensemble la majorité des parts avec chacune 114 000 euros. Un tiers des actions est détenu par des entreprises privées parmi lesquelles on trouve des groupes de communication et de spectacle, les clubs professionnels de sports angevins et de grandes entreprises basées à Angers.

Outre la signature de la convention d’autorisation d’émettre, le mois de janvier sera consacré au recrutement de la nouvelle équipe rédactionnelle et technique. Angers Télé comptera moins de 10 permanents. L’idée est de mettre en place un modèle économique viable et donc plus modeste que précédemment avec Angers 7. Cette nouvelle chaîne tiendra compte aussi de la révolution numérique en cours et développera des complémentarités avec le web.

Côté programmes, Angers Télé s'affiche d'ores et déjà comme une télévision de proximité, une vitrine offerte aux initiatives et aux talents du territoire, la télévision de tous les Angevins.

Enfin, le projet repose en partie sur des recettes publicitaires de l’ordre de 100 000 euros la première année, puis 300 000 euros. Ce qui laisse plus d’un observateur dubitatif. En particulier, les professionnels de la publicité qui savent bien que 2013 sera une année des plus maigres. Rappelons que la précédente aventure télévisuelle, Angers 7, avait dû fermer son antenne, après une liquidation, faute de ressources.

Les actionnaires d'Angers Télé

La société anonyme d’économie mixte locale Angers Loire Télévision dispose d’un capital social de 400 000 euros, soit 4 000 actions de 100 euros.

Ce capital est réparti de la manière suivante :
Ville d’Angers : 114 000 euros.
Angers Loire Métropole : 114 000 euros.
Angers Sco : 40 000 euros.
Angers Loire Tourisme : 23 500 euros.
Angers Expo Congrès : 23 500 euros.
Loire Net TV : 10 000 euros.
Boucherie SA : 10 000 euros.
Grenier à Pain : 10 000 euros.
Radical Production : 7 500 euros.
O Spectacles : 7 500 euros.
Asga (hockey) : 5 000 euros.
Angers Noyant Handball Club : 5 000 euros.
VO Productions : 2 000 euros.
Placardstyl : 1 000 euros.
Hémisphère Sud : 1 000 euros.
Jardin des Saveurs : 1 000 euros.
LP2G : 1 000 euros.
Détente Sarl Paula : 1 000 euros.
Rousseau SA : 1 000 euros.
Techno-gaz-maintenance : 1 000 euros.
Cabinet Schaupp & Hardy : 1 000 euros.








Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par Barreau le 04/01/2013 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Attention, trop de BFM TV peut nuire à l'équilibre psychique...

http://television.telerama.fr/television/bfm-tv-bat-le-record-de-l-exil-fiscal,91528.php

11.Posté par Bernard le 02/01/2013 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BFM TV est "rentable", c'est à quel prix ?
Au prix d'une organisation efficace, sans personnel pléthorique et avec des synergies (Radio, Presse)
Surement pas le modèle FR3 avec sa débauche de moyens sous utilisés et une qualité pitoyable (audience divisée par deux depuis sa création)
Mais on n'a que la télé qu'on mérite n'est-ce pas ?
Attendons donc voir ce que va nous "pondre" "Angers Télé" dirigée par celui qui a "fermé" Angers 7... si toutefois on arrive à recevoir ses programmes ce qui n'es...

10.Posté par TVwatch le 02/01/2013 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Bernard.

Si vous jugez de la qualité d'une télé à l'aune de ces uniques arguments, je comprends pourquoi vous érigez en modèle BFM TV... La télé qui accumule les bourdes et les erreurs et qui ne produit que peu de contenu... Certes, considérons évidemment le point de vue économique, mais évaluons aussi la qualité...

Quoi qu'il en soit, une télé locale avec de tels actionnaires ne peut être qu'une télé de communication, pas d'information.

9.Posté par Barré le 02/01/2013 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un message à Bernard, si comme vous le dites, BFM TV est "rentable", c'est à quel prix ? Connaissez vous les condtions de travail et salariales des employés de cette télévision ? Renseignez-vous... Et sur les subventions ? Renseignez-vous aussi de leurs utilisation ! Savez-vous à quoi sert cette subvention de 200 000 euros au SCO d'Angers ? Est ce que cette somme peut financer autre chose que ce pourqoui elle est attribuée ?? Une fois de plus renseignez-vous !!

8.Posté par Bernard le 01/01/2013 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La spécialité des élus c'est de faire croire à leurs électeurs que c'est grace à leur interventions qu'il y a eu ceci ou celà alors qu'en fait ils n'y sont pour rien. Ca s'appelle de la récupération.
Vous faites visiblement partie de ceux que la crédulité empêche de comprendre ce qui se passe vraiment.
Je n'ai rien à ajouter à ce que j'ai déjà dit : Ce sont des faits (vérifiés à la source) point final.

1 2 3














Angers Mag