Improvisation théâtrale : le choc des Titans à Angers


Rédigé par - Angers, le Dimanche 17 Janvier 2016 à 10:34


C’est un loisir qui fait fureur au Québec et qui a trouvé ses lettres de noblesse en France. L’improvisation théâtrale rassemble un nombre croissant d’adeptes et de spectateurs, d’autant qu’il ne requiert pas d’aptitudes particulières, sauf peut-être une solide faculté d’adaptation. C’est que démontrera le club angevin la LIMA 49, du 22 au 24 janvier prochains au Théâtre Chanzy, lors de son 4eTITAN



Des comédiens de la Lima 49 lors d'une démonstration
Des comédiens de la Lima 49 lors d'une démonstration
la rédaction vous conseille
Ce qui nous plait dans l’impro, c’est que l’on travaille sans filet. C’est la part du risque, le public le sait et s’en amuse », explique Vincent Drouet, Co-président de la LIMA 49 (Ligue d’IMprovisation Angevine), le club d’improvisation théâtrale d’Angers.
 
« Même si la plupart d’entre nous sont passés par le théâtre traditionnel, l’improvisation ne nécessite pas d’aptitude particulière », poursuit Vincent Drouet. « Nous n’avons pas de texte à apprendre. Tout l’art de l’improvisation repose sur l’écoute de la personne qui est en face et nos capacités à réagir et à rebondir sur ce qu’il dit. Il faut avoir de l’imagination ». Et cette activité qui se situe entre sport et théâtre plait tellement qu’elle en devient parfois addictive.
 
L'improvisation théâtrale, que l’on peut considérer comme une forme de théâtre interactif a été créée en 1977 au Québec, via le Théâtre Expérimental de Montréal. C’est la raison pour laquelle les matchs d’improvisation se déroulent non pas sur une scène, mais sur un espace appelé patinoire. Sans glace bien sûr. « L’improvisation est inspirée, dans sa présentation, du hockey sur glace. Les comédiens sont des joueurs habillés de maillots de hockey et qui vont devoir s’affronter verbalement pendant un temps imparti, généralement trois minutes », souligne Vincent Drouet.
 
« Pas question de laisser quelqu’un tomber, même l’adversaire. Ensemble nous devons construire une histoire »

Dans les faits, un « match d’impro », dure de 30 secondes à parfois 10 à 20 minutes. L’arbitre habillé lui aussi comme ceux qui officient sur une patinoire, tire un thème : un ou plusieurs mots, voire une courte phrase. Il le lit à voix haute aux deux équipes qui vont devoir s’affronter. Ces dernières disposent d’une vingtaine de secondes pour imaginer une histoire, des personnages, un décor virtuel. Au coup de sifflet, l’échange commence.
 
« Pas toujours facile, mais nous nous aidons mutuellement », ajoute l’un des joueurs. « Pas question de laisser quelqu’un tomber, même l’adversaire. Ensemble nous devons construire une histoire ». À tour de rôle les personnages se succèdent sur la patinoire et au final c’est le public qui juge à l’aide de cartons bicolores. L’équipe qui a le plus de points remporte le tournoi. Toutefois, l’improvisation théâtrale ne se pratique pas que dans les tournois de joutes verbales. Il se pratique aussi dans les cabarets, à l’exemple du restau-théâtre à Angers, où pour l’occasion ce sont les spectateurs qui choisissent les thèmes.
 
Si l’exercice parait aisé pour qui a un peu de répartie, celui-ci « nécessite quelques techniques théâtrales », précise le co-président de la Lima49. « C’est pour cela que nous nous entrainons régulièrement. Nous organisons même des séances d’initiation et d’apprentissage pour ceux qui veulent découvrir et se lancer dans cette activité ».
 
C’est aussi pour faire découvrir cette discipline qui rassemble de plus en plus de personnes intéressées que la Lima 49 organise son 4e TITAN (Tournoi d’Improvisation Théâtrale Amateur National) au théâtre Chanzy à Angers, les 22, 23 et 24 janvier 2016. « C’est le plus grand tournoi d’improvisation théâtrale amateur jamais organisé… par la Lima », ajoutent avec humour les organisateurs.
 
Pour l’occasion 6 équipes venues de Paris, Niort, Lyon ou encore de Bretagne, s’affronteront pendant ces trois jours. De grands moments en perspective s’en amusent déjà ceux de la Lima 49. D’autant que ce tournoi qui se déroulait les années précédentes dans la salle 400 du Quai, pourra, cette fois, accueillir un peu plus de monde. C’est tout du moins ce qu’espèrent des organisateurs angevins qui n’engendrent pas la mélancolie. Et par les temps qui courent, ça fait plutôt du bien.
 

 

TITAN 4 : le vendredi 22 janvier à 20h, le samedi 23 janvier à 15h et 20h et le dimanche 24 janvier à 15h
Tarif 10 € par jour (8 € tarif réduit). Pass 3 jours – 30 €
Réservations : reservations@lima.asso.fr
Pour en savoir plus sur la Lima49 : www.lima.asso.fr




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01







cookieassistant.com