Information : un peu de sérieux tout de même


Rédigé par La Rédaction - Angers, le 10/03/2012 - 08:45 / modifié le 02/08/2014 - 08:47


Depuis plus d’un an, un site web angevin dit de « gestion de contenu » nous livre une concurrence déloyale basée sur l’exploitation d’un titre suffisamment proche du nôtre pour détourner à son avantage les recherches dans les moteurs de recherche et semer la confusion parmi la communauté des internautes angevins et d’ailleurs. Un peu d’information sur le sujet s’impose…



Information : un peu de sérieux tout de même
la rédaction vous conseille
Pas difficile de créer un journal sur internet. Même sans compétence journalistique n’importe quel internaute peut aujourd’hui ouvrir un blog et lui donner l’allure d’un support de presse, sans vraiment en être un, les lecteurs étant censés faire la différence entre ce qui leur semble une information fiable et celle qui ne l’est pas. Mais, Internet étant, depuis sa création, un espace de liberté d’expression, rien ne s’oppose à cette démarche, plutôt salutaire sur le plan du pluralisme de l’information.

Mais là où le bât blesse, c’est quand des personnes, dépourvues de créativité et d’originalité, se contentent de plagier les autres supports au point d’en perturber le fonctionnement même. C’est ce que subit depuis un an « Ouest eMedia », l’association qui gère « Angers Mag Info », de la part d’un internaute angevin indélicat. Celui-ci a lancé sur internet un site dit d’information en reprenant l’essentiel de notre titre, au point de semer la confusion parmi nos lecteurs et les personnes que nous rencontrons lors de reportages ou démarches commerciales. Bien sûr les mots utilisés dans notre titre, malgré le fait qu’ils soient déposés à l’INPI, peuvent être considérés comme appartenant au domaine public, mais tout de même. Certains, à l'exemple du portail d'informations Angers Villactu, l'ont fait de manière intelligente et l'on ne peut que s'en féliciter. C'est d'autant mieux qu'un nom différent du voisin permet de se distinguer et de se créer plus facilement son propre lectorat.

Cette action qui a certainement pour objectif de récupérer notre notoriété nous oblige sans cesse à nous justifier, d’autant plus que le contenu du site en question laisse parfois à désirer. Difficile à accepter pour une équipe comme la nôtre qui met tout en œuvre pour réaliser un travail de qualité dans le but d’être reconnue par les instances chargées d’agréer les sociétés de presse.


Une concurrence déloyale qui stimule notre équipe

Non content de nous occasionner une gêne, ce personnage qui confond commerce et journalisme semble atteint de mythomanie aigüe, se considérant désormais comme le gérant du premier « pure player » (publication uniquement sur Internet) de la place. Pas mal pour quelqu'un qui n'a aucune formation ou expérience en journalisme. Son slogan est d’ailleurs évocateur, puisque selon ses termes il publie l’essentiel de l’information locale, le plus souvent des recopies de communiqués de presses, fautes de frappe comprises, quand il n’exploite pas des stagiaires en communication.

Prêt à tout, il multiplie les tromperies afin d’attirer les lecteurs et tenter de se rendre plus crédible. Chiffres de fréquentation invérifiables traités de manière avantageuse, affichage de résultats de recherche sur Google obtenus à partir de son nom de domaine, ce qui le place tout naturellement en tête, ainsi que faux partenariats avec les plus importantes institutions locales, sportives et culturelles, une visite sur les sites des institutions concernées démontre très rapidement qu’aucun partenariat n’a été établi, font partie de la panoplie des artifices qu’il utilise régulièrement. Idem pour la société qu’il déclare gérer. Son nom est inconnu au greffe du tribunal de commerce et pour cause puisque, travailleur indépendant, il utilise son numéro INSEE, comme numéro du Registre du Commerce et des Sociétés. Enfin, dernièrement il déclarait qu’il souhaitait se constituer en association, sollicitant même une aide des collectivités. Une accumulation de faits graves qui laissent tout de même rêveurs.

Nous avons tenté de poursuivre en justice le gestionnaire de ce support. Faute de moyens financiers et étant donné que dans ce genre d’affaires le résultat est très souvent aléatoire, enrichissant plutôt les avocats que les plaignants, nous avons préféré renoncer.

Mais si cette concurrence débridée est détestable, elle est, pour nous, très bénéfique. Contraints à ne pas s’endormir sur nos lauriers, considérant que la meilleure défense c’est l’attaque, nous avons décidé d’aller encore plus loin dans notre implication locale. Soutenus par nos collègues de la presse écrite, par des internautes, des entreprises et structures qui nous font confiance et apprécient notre travail, ainsi que par les collectivités locales nous nous préparons à passer à la vitesse supérieure. Nous n’en dirons pas plus pour l’instant, vous le saurez au cours des mois à venir.

L’équipe d’Angers Mag Info revendique un travail honnête et sérieux, dans un esprit de solidarité et d’humanité, elle n’a pas l’intention de changer de cap.

En attendant, n’avalez pas n’importe quoi et méfiez-vous des imitations.

Nous vous remercions de votre confiance.









Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Anthony le 14/05/2012 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Egalement, je soutiens votre travail et l'excellente qualité des articles, même si j'aimerais parfois un peu plus de contenu éditorial au sens implication du terme. Mais n'en faites rien, j'adore venir sur ce site, auquel je réponds avec passion, et pendant que j'y suis, merci de nous permettre d'échanger, et de vous risquer à répondre, ce que je trouve particulièrement courageux !!!

10.Posté par Alexandra le 20/03/2012 07:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous lis depuis seulement quelques semaines (j'avoue que mon neveu fait partie de votre équipe depuis peu ...) et j'apprécie énormément la clareté des articles. Continuez ainsi et ne vous laissez pas faire !!!

9.Posté par une lectrice fidèle le 15/03/2012 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout est dit et bien dit, bravo Yannick !

8.Posté par Julie le 13/03/2012 08:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Merci pour cet éclairage journalistique. Je tiens à vous apporter mon soutien entier sur le sujet.
Et si j'ai choisi de publier sur Angersmag.info, c'est:
- pour la liberté d'expression
- pour l'exigence de l'équipe qui oeuvre pour l'information qualitative pour ses lecteurs et non pour le volume d'articles dédiés aux Bots Internet
- pour sa réactivité et son soin apporté aux mots/aux images

Définitivement pro-Angersmaginfo!

7.Posté par Bruno Blanchard le 10/03/2012 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yannick, le travail réalisé par Angers Mag est remarquable et tu as bien évidemment tout notre soutien !
Rappelle-toi, on copie toujours ce qui est bien et j'en sais quelque chose...

1 2 3







Angers Mag















Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30


cookieassistant.com