Insolite : le sens sans issue…


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 07/07/2009 - 15:07 / modifié le 10/07/2009 - 19:41


Avec les piétons qui traversent en dehors des clous, les vélos qui circulent à contre sens, et les voitures qui brûlent les feux rouges, la circulation angevine est devenue un véritable casse-tête. En cause, les travaux du tramway et une signalisation temporaire parfois difficile à comprendre



Quand les services de la voirie inventent la rue qui mène nulle part.
Quand les services de la voirie inventent la rue qui mène nulle part.
Depuis le début des travaux du tramway il devient de plus en plus complexe de circuler dans le centre d’Angers. En quelques mois, le centre ville s’est transformé en un immense chantier et les services de la voirie semblent avoir des difficulté à mettre en place des plans de circulation cohérents.

C’est notamment le cas de la Rue des Arènes, laquelle habituellement en sens unique, dans le sens Boulevard Foch – Rue Desjardins, vient d’être provisoirement transformée en rue à double sens. La mission tramway n’a pas manqué d’informer la population sur le sujet, sur son site web et dans la presse locale.

Depuis des plots ont été installées à l’extrémité de la rue, coté Desjardins, afin de séparer les véhicules circulant dans le sens habituel et ceux qui peuvent désormais l’utiliser dans l’autre sens. Reste à ces derniers à faire preuve de patience, beaucoup de patience…

En effet cette rue possède un stationnement des deux cotés, lequel permet la circulation d’un seul véhicule, au milieu de chaussée. D’ordinaire cette rue est très utilisée, d’autant qu’il est désormais interdit de tourner à gauche lors de la sortie de la rue Bressigny, rue parallèle à celle de Arènes, mais en sens unique inverse. Ceux qui empruntent la Rue Bressigny virent à droite pour reprendre ensuite la rue des Arènes, empêchant ainsi, du simple fait du stationnement, la circulation dans l’autre sens, sauf peut être la nuit … entre 2h et 4h du matin ou au mois d'Août lorsqu'une partie de la ville se sera vidée de ses habitants.

A cela s’ajoute le fait que l’automobiliste qui essaie d’utiliser ce nouveau sens de circulation se trouve face à une signalisation pour le moins étrange (voir photo). S'il peut constater que la rue est à double sens, il observera que ce nouveau sens de circulation proposé est tout simplement sans issue. Les services de la voirie auraient-ils créés des sens interdits … autorisés, laissés ainsi au seul civisme des conducteurs. Et en ces temps qui courent, le conducteur automobile, souvent exaspéré par les travaux, n'est pas des plus courtois.

Au dernières nouvelles, il semblerait que ce double sens soit réservé aux seuls habitants de la rue des Arènes, ces derniers ne pouvant pas accéder à leur garage lorsqu’ils viennent du coté Mairie. Ce qui reste du boulevard Foch ayant été mis en sens unique, Gare –Mairie, sauf pour les bus.

Un petit cartouche, expliquant ce dispositif serait le bienvenu, car la plupart des automobilistes essaient d’emprunter la rue en question, provoquant du même coup la colère de ceux qui circulent dans le sens habituel. Pour faire simple, il aurait peut-être suffit d’inciter les riverains à prendre la rue Desjardins, puis la rue Bressigny, pour prendre ensuite la rue des Arènes dans son sens d’origine, ce qui éviterait bien des problèmes, sauf à faire quelques centaines de mètres en plus. Mais ça, c'est une autre affaire.



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag