JC RETIF expose la musique à la Godeline


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le Dimanche 14 Novembre 2010 à 09:02


Ancien éducateur spécialisé dans un établissement d’Angers, Jean Claude RETIF est un peintre autodidacte dont l’atelier est installé sur la petite commune des Alleuds, non loin de Brissac-Quincé. Ce peintre bon vivant, amateur de bonne chère, aime peindre ce qui l’entoure, selon ses envies et ses humeurs, des personnages en mouvement et hauts en couleur. Il expose à la Godeline à Angers, du 15 au 23 Novembre.



Jean Claude Rétif devant l'une de ses toiles
Jean Claude Rétif devant l'une de ses toiles
la rédaction vous conseille
L’exposition de Jean Claude RETIF, installée dans la salle en tuffeaux de l’hôtel de la Godeline, rue Plantagenet à Angers, marque la passion pour la musique du peintre. Sans être musicien lui-même, il s’inspire de photos de scène et des articles de presse des plus grands musiciens de jazz, remettant les personnages en situation, se laissant même aller jusqu'à l’opéra avec une superbe Carmen revisitée par l’artiste.

Sur le tableau réalisé par Jean Claude RETIF, Carmen domine la situation et réduit Don José au rang de nabot totalement à la merci de la belle. « C’est un tableau de pure imagination. La robe relevée découvrant ses jambes et sa culotte de couleur rouge sang, Carmen apparaît plus provocatrice, plus féline, plus passionnée », explique le peintre.

Ancien éducateur spécialisé à la Marmitière à Angers, Jean Claude RETIF s’est lancé dans la peinture en 1990, par passion, comme d’autres vont à la pêche à la ligne, par amusement puis par passion. Il se prend au jeu et ses toiles, toujours très colorées, à la limite de l’impressionnisme à la Monet, intéressent le public. Il obtient son premier prix à la biennale de peinture de Brissac-Quincé. Exposant dans de nombreux salons français, il accumule les prix et ses toiles font désormais partie de collections privées dans de nombreux pays européens, au Brésil, aux Etats-Unis et au Liban. Mine de rien et toujours avec le sourire, Jean Claude RETIF tisse sa toile, au point que de nombreux salons se l’arrachent comme invité d’honneur.

Quant aux collectionneurs ils craquent devant ses spectacles de vignoble, de vendange, de spectacle de rue, de bonnes tables, de mer et dernièrement de musique, où à chaque fois, des personnages s’entrecroisent, fugaces ou en mouvement, dans une débauche de couleur qui attire inévitablement l’œil. On aime ou pas, mais la peinture de Jean Claude RETIF ne laisse jamais le spectateur indifférent.

Du 15 au 23 Novembre, Jean Claude RETIF expose une trentaine de toiles, petit et moyen format, dans les salons de la Godeline. Ouverture tous les jours de 15h à 19h. Ouverture exceptionnelle le samedi 22 Novembre jusqu’à 21h.



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag