JO de Londres : revente des billets, une occasion au départ d'Angers


Rédigé par - Angers, le 30/07/2012 - 18:00 / modifié le 30/07/2012 - 18:26


Alors que l’on annonce, depuis le début des Jeux Olympiques, des compétitions à guichet fermé, il suffit de regarder la télévision pour apercevoir des rangées entières de sièges vides. Devant la grogne qui s’installe les organisateurs ont décidé de remettre des places en vente. Les habitants d’Angers qui disposent d’une liaison aérienne British Airways au prix de 76 €, depuis Angers Loire Aéroport, pourront peut-être profiter de l’occasion.



Des vols trois fois par semaine au départ d'Angers, l'occasion d'aller enfin aux JO de Londres (Photo Y. Le Mao)
Des vols trois fois par semaine au départ d'Angers, l'occasion d'aller enfin aux JO de Londres (Photo Y. Le Mao)
la rédaction vous conseille
C’est l’une des aberrations de tous les événements sportifs : les personnes disposant de « places invités » ne profitent pas toujours de l’occasion au grand dam de ceux qui n’ont pas pu obtenir de place.

Devant le scandale de ces rangées vides que les télévisions du monde entier ont repassé en boucle, les organisateurs des jeux ont décidé de remettre des places en vente, au coup par coup, dès hier soir. « 3000 billets ont été mis en vente hier soir (dimanche) et sont tous partis », indiquait ce matin Jackie Brock Doyle, porte-parole du London Organising Committee of the Olympic Games ( LOCOG), lors d’une conférence de presse ce lundi matin (source AFP).

Selon l’organisateur, 600 de ces billets concernaient les épreuves de gymnastique, l’une des compétitions les plus demandées.

Dimanche, a la vue des nombreux sièges vides, les supporters ont crié au scandale obligeant les organisateurs à prendre des mesures pour remplir les stades et éviter ainsi la surenchère, certains n’hésitant pas, compte tenu de la forte demande, à vendre leurs places à prix d’or.

Les organisateurs ont décidé de mener l’enquête afin de savoir à qui étaient normalement attribuées ces places vides. Selon ces derniers il ne s’agirait pas de places achetées par les sponsors et partenaires, mais de sièges attribués aux comités nationaux, fédérations sportives, athlètes, et médias invités.

Si l’organisation a immédiatement réagi, dès dimanche, en attribuant des places aux militaires qui assurent la sécurité du parc olympique et aux étudiants, il restait encore de nombreuses places, lesquelles ont été et seront remises en vente au cours des jours à venir.

Toutefois les billets remis en vente, comme ce fut le cas aujourd’hui sur la billetterie du LOCOG, sont parfois vendus à des prix dépassant les tarifs initiaux, établis en fonction de la demande. Ainsi des billets pour la natation, désormais très prisée, auraient été proposés à 300 € la place.

Ceux qui obtiennent une place à prix intéressant pourront partir depuis l’aéroport d’Angers, pour London City, l’aéroport le plus proche du centre de la capitale anglaise, au tarif de 76 € l’aller simple. Départ le mardi, le jeudi et le samedi. Pour en savoir plus : www.angersloireaeroport.fr

Selon les organisateurs ces jeux olympiques connaissent un véritable succès puisque 22 millions de places ont été demandées pour 8,8 millions de billets disponibles, conduisant les organisateurs à procéder à des tirages aux sorts, ce qui n’est pas du gout des supporters.

75% de ces billets ont été proposés au public, 12% aux comités nationaux olympiques, 5% à la «famille olympique» et 8% aux partenaires et sponsors.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag