Jean François Guillou : réalisateur autodidacte


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 29/01/2010 - 22:21 / modifié le 30/01/2010 - 17:01


On peut être angevin, ne pas avoir fait des études de cinéma et avoir envie de manger de la pellicule. La preuve, Jean François Guillou, jeune réalisateur, lauréat du Défi Jeune, pour son second court-métrage « Laura », n’avait pas fréquenté les grandes écoles du cinéma. Et pourtant son dernier film était présenté dans le cadre du Festival Premiers Plan d’Angers.



Jean François devant le dessin de l'héroïne du film Laura, à la bibliothèque municipale d'Angers.
Jean François devant le dessin de l'héroïne du film Laura, à la bibliothèque municipale d'Angers.
la rédaction vous conseille
Pour mes parents, le cinéma ce n’était pas un métier, pas un vrai travail. J’ai dû m’orienter vers d’autres voies » regrette presque Jean François Guillou, 29 ans, jeune réalisateur angevin, présent au Festival Premiers Plans d’Angers. Scénariste formé en cours du soir, c’est une rencontre qui déclenchera la réalisation de son tout premier film « Pour une place au soleil ».

Plutôt orienté vers des études en économie et social, puis en droit, Jean François Guillou, s’est retrouvé à démarcher des chambres d’hôtes. Rien de bien folichon et surtout à cent lieux de ce qui le passionnait vraiment, la réalisation d’un film. « Mais pendant tout ce temps j’ai pu continuer à écrire mon scénario ».

Très vite notre apprenti réalisateur s’est entouré de personnes compétentes, constatant sur le terrain, que les études c’était une bonne chose, mais qu’il fallait surtout se tisser le réseau permettant de concrétiser son projet. D’ailleurs les producteurs rencontrés ça et là l’on conforté dans ce qu’il imaginait. « Que l’on ait fait des études cinématographiques ou pas, les producteurs ne lisent même pas les scénarios des inconnus. »

La première réussite de Jean François, et certainement sa plus grande force, fut de savoir s’entourer de professionnels du cinéma. Car ce dernier, sans le dire à ses parents, fréquentent depuis des années les lieux, comme le Festival Premiers Plans, où l’on vit que pour le cinéma. Il s’est fait des amis, a construit ses relations et par la suite, l’équipe qui lui permettra de réaliser un court-métrage de bonne facture.

Être le moins expérimenté de l’équipe de tournage aurait pu être une vraie difficulté. « Ce n’était pas toujours facile de faire partager son point de vue avec une équipe professionnelle, surtout lorsqu’on est le réalisateur, mais le plus dur c’est la recherche de financement. Pour Laura, nous avons cherché pendant deux ans… ». C’est là que son manque de formation s’est fait le plus sentir. Comment convaincre les financiers lorsque l’on est autodidacte ? Mais notre réalisateur n’est pas homme à se laisser abattre. Son premier film, tourné avec des petits moyens, lui aura servi de référence, le reste est affaire de persévérance et d’envie d’aller encore plus loin dans la réalisation. La bourse Défi Jeune Envie d’Agir, obtenu en 2008, lui aura permis de réaliser Laura, le film présenté cette semaine au cinéma les 400 coups à Angers.

« Laura » c’est l'histoire d'un homme simple, vivant une douloureuse histoire d'amour, qui se retrouve au cœur d'un thriller politique, dans le secret d'un horrible drame qui bouleverse la France.

Quant à l'événement cinématographique angevin, c'est la cerise sur le gâteau. « Lorsque l’on vient au Festival avec un film ça permet d’avoir des contacts sérieux » affirme Jean François qui n’en revient toujours pas d’être dans le catalogue des films présentés dans le cadre du Festival, même si pour cette année il n’est pas en compétition pour le titre du meilleur film européen. C’est une première étape qui devrait le conduire vers la réalisation d’un premier long, un docu-fiction sur le camp de concentration des gens du voyage de Montreuil Bellay (49). Et comme ses précédents films, Jean François saisie l’occasion qui lui est offerte pour rencontrer financeurs et diffuseurs. Souhaitons lui bonne chance.





Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03