Jean-Luc Rotureau : "Les Angevins ont besoin de proximité"


Rédigé par - Angers, le 07/02/2014 - 08:04 / modifié le 07/02/2014 - 08:04


Dans un document de 20 pages distribué depuis jeudi soir, l'ex-adjoint à l'urbanisme et son équipe présentent le projet municipal qu'ils soumettront aux suffrages des Angevins le 23 mars. Son ambition : concilier les grands projets de développement et "les infinis détails de la vie quotidienne" pour "libérer toutes les énergies". Et refaire d'Angers, "la ville la mieux gérée de France".



Jean-Luc Rotureau entouré de son équipe
Jean-Luc Rotureau entouré de son équipe
la rédaction vous conseille
A chacun son heure. A chacun son style. Contrairement à d'autres candidats qui ont déjà multiplié les communications programmatiques ces derniers mois - et les occasions de présenter leurs visages dans la presse -, Jean-Luc Rotureau, l'ex-adjoint à l'urbanisme d'Angers, s'était montré jusqu'alors pour le moins réservé. Ce qui ne veut pas dire discret, eu égard à son application à répondre à tous les grands rendez-vous publics et professionnels de ce début d'année. Eu égard aussi aux kilomètres déjà parcourus par sa désormais célèbre permanence mobile - Roturette ou Roturomobile, on vous laisse choisir - avec dans tous les quartiers d'Angers.

A chacun son heure donc. Et à peine une semaine après avoir dévoilé son équipe, c'était jeudi après-midi celle choisie par Jean-Luc Rotureau pour présenter à la presse son document de campagne et donc, son projet. Imprimé à 80 000 exemplaires, il s'agit d'un journal de 20 pages qui ne détaille pas l'ensemble des propositions de sa liste "L'énergie de faire" mais en synthétise l'essentiel et en présente les acteurs à commencer par leur leader.

L'occasion de redécouvrir quelques courts extraits choisis de son livre "Autrement" et, pour le candidat, d'y rappeler opportunément sa réponse adressée au Parti Socialiste après son exclusion le 6 janvier dernier : "Je ne me retrouve pas dans ce PS qui tient plusieurs discours selon les lieux et les moments, qu'il soit dans la majorité ou dans l'opposition." Pour ceux qui seraient passés à côté de l'épisode politique à l'époque et peineraient à faire la différence à gauche, autant être clair noir sur blanc...

Les pages suivantes du document sont consacrées à la présentation du "projet" de Jean-Luc Rotureau et son équipe. Un "vrai projet de ville", insiste-t-il, "qui n'est pas la juxtaposition de réponses éparses et discontinues", de "propositions coups de poings, profondément déconnectées de la réalité". Suivez son regard...

"Un maire à temps plein qui ne revendique pas la présidence de l'agglomération"

Ce projet, Jean-Luc Rotureau le décline sur trois axes. Le premier - "produire de la vitalité" - vise à rendre la ville plus attractive et plus visible. Il intègre, entre autres projets, la création d'un lieu unique en centre-ville mettant en lien la mémoire économique et ouvrière de la ville et l'innovation. "On y trouverait des Fabriques destinées aux artistes qui travaillent notamment sur l'image et une pépinière d'entreprises à vocation plus économique" explique Claude Eas, co-listier à qui incomberait cette mission. Autres projets cités, la rénovation du Centre des Congrès, la transformation du cinéma Les Variétés en centre de formation pour les pratiques artistiques, la revitalisation du site Technicolor ou encore la création d'un festival multidisciplinaire de danse.

Le deuxième axe - "bâtir une ville belle à voir et à vivre" entend "écrire Angers en vert" et "œuvrer pour une vie quotidienne plus douce". Citons trois de ses propositions phares : 1. la réalisation de la première phase de la deuxième ligne de tramway entre la Gare et le Parc Expo - "160 millions d'euros pour 7,5 km" précise Jean-Luc Rotureau - et le renforcement de la ligne de bus vers Belle-Beille et Beaucouzé en attendant la deuxième phase (pas dans ce mandat donc); 2. la réhabilitation énergétique de 1500 logements par an; 3. le lancement d'un marché aux fleurs tous les mercredis place du Ralliement. C'est Sophie-Briand Boucher, conseillère municipale démissionnaire de janvier 2012, qui superviserait ce pôle si Jean-Luc Rotureau était élu.

Le troisième axe - "permettre à chacun de se déployer pour s'épanouir" - recouvre les champs de l'initiative, du lien ("entre les générations, entre les quartiers") et des solidarités, pour lesquels Jean-Luc Rotureau et Rachida Ouattara, actuelle conseillère municipale, sont convaincus qu'il est possible de "mieux faire". Parmi les projets : la création d'un passeport du bénévolat, le lancement d'un programme "Une entreprise - un projet" pour soutenir des idées entrepreneuriales, associatives, sportives, artistiques..., mais aussi la redéfinition de l'organisation des temps périscolaires.

Pour mener à bien ce projet, Jean-Luc Rotureau mise sur une nouvelle gouvernance avec "un maire à temps plein qui ne revendique pas la présidence de l'agglomération" - ce pourra être un adjoint ou un maire d'une autre ville de l'agglo, en fonction des discussions, a t-il précisé -, qui respecte son opposition et n'exclut pas de recourir au référendum pour consulter la population sur d'éventuels grands projets non prévus au programme électoral initial.

Pour le défendre enfin, son équipe animera une dizaine de réunions publiques dans tous les quartiers de la ville du 25 février au 19 mars, date d'une ultime grande rencontre de campagne programmée à la salle Claude Chabrol.

Le programme en détail sur le site de campagne de Jean-Luc Rotureau www.rotureau2014.fr/notre-projet-pour-angers/




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18



cookieassistant.com