Jean Luc Rotureau victime d’une tentative d’escroquerie


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 17/10/2013 - 18:46 / modifié le 17/10/2013 - 18:51


Candidat aux municipales de 2014 pour Angers, Jean Luc Rotureau, conseiller municipal et président d’Angers Loire Habitat, a fait l’objet d’une usurpation d’identité. Selon les faits rapportés par le président en personne, il semblerait que l’objectif de l’usurpateur n’était pas de lui porter directement atteinte, mais de tenter d’escroquer l’organisme dont il assure la présidence.



Le président d'Angers Loire Habitat, Jean Luc Rotureau
Le président d'Angers Loire Habitat, Jean Luc Rotureau
Je vous informe que je viens de déposer plainte auprès des services de Police en tant que président d'Angers Loire Habitat, et au nom d'ALH, pour tentative d'escroquerie et usurpation de mon identité », déclare ce soir Jean Luc Rotureau dans un communiqué.

Selon ce dernier, un notaire aurait téléphoné au service comptabilité d’Angers Loire Habitat le lundi 14 octobre « pour lui indiquer que son président prendrait contact avec les services pour un virement de fonds concernant une opération foncière de première importance ».

En début de semaine Angers Loire Habitat, a été informé par la Fédération des Offices publics HLM que des tentatives d'escroquerie avaient lieu dans plusieurs organismes de l'Ouest de la France. Dès cet appel, des mesures ont été prises en interne pour suivre cette affaire.

Comme prévu, dès le lendemain, une personne se faisant passer pour le président de l’organisme d’HLM a téléphoné au service comptabilité pour lui demander de verser la somme de 500 000 € sur un compte, en indiquant qu’un mail de confirmation suivrait dans l’après-midi.

De fait un mail émanant de Jean-Luc Rotureau, « avec une fausse adresse mail », précise le président, est arrivé en donnant des informations pour le versement des fonds.

« Grâce à la vigilance des services d'ALH, aucun fonds n'ont été évidemment versés, mais nous avons déposé plainte ce jour auprès du SRPJ local après les avoir informé dès que les faits sont survenus », conclut le président d’Angers Loire Habitat dans un communiqué signé « Jean Luc Rotureau - le vrai ! »


















Angers Mag