Jo Bithume, 30 ans de fougue !


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Angers, le 24/12/2012 - 08:40 / modifié le 24/12/2012 - 08:41


La compagnie angevine a désormais 30 ans. L’occasion de tirer le bilan avec Pierre-Yves Sourice, le gérant.



Jo Bithume, 30 ans de fougue !
la rédaction vous conseille
Angers Mag : Ça fait quoi d’avoir 30 ans ?
Pierre-Yves Sourice :
« Ça fait du bien ! Surtout d’être encore en vie après 30 ans de créations et de spectacles. Ça n’a pas toujours été simple, entre la génèse de la rue des Capucins avec notre petit spectacle de cirque et aujourd’hui à la Paperie de Saint-Barthelémy d’Anjou et la création de l’école de cirque. Mais on tient le choc. »

On pense notamment à l’arrêt des Accroche-cœurs en 2009, pourquoi avoir arrêté votre participation ?
« Avant toute chose, on assume nos choix. D’un commun accord avec la ville d’Angers, on a préféré passer à autre chose. Après 10 ans de participation, une forme de lassitude s’était installée au sein de la compagnie. Cela correspond aujourd’hui à la fin d’une histoire, une très belle histoire. »

Mais comment arrivez-vous à vivre aujourd’hui sans ça ?
« Sur le plan artistique, on est passé à autre chose. Et sur le plan financier, on survit car nous vivons uniquement de nos spectacles et de quelques subventions. Nous tentons donc de vendre nos productions un peu partout en France et en Europe. On a été aussi obligé de reduire nos coûts de fonctionnement. Désormais, la compagnie emploie quatre personnes et une dizaine d’artistes. On est bien loin des 50 personnes qui se consacraient entièrement aux Accroche-Cœurs ».

"Nous assumons d’avoir arrêté les Accroche-Cœurs” Pierre-Yves Sourice, gérant de la Cie.

Pierre-Yves Sourice, gérant de Jo Bithume.
Pierre-Yves Sourice, gérant de Jo Bithume.
Et comment se portent vos spectacles ?
« Très bien. Huit d’entre eux sont actuellement en tournée. « Far West 2037 » (extrait vidéo ci-dessous) et « Victor Frankenstein », deux spectacles grand format, cartonnent là où ils passent. Sans compter le véritable succès de « Boîte de Nuit » qui continue à faire vibrer de nombreux danseurs en France, mais aussi en Angleterre, en Allemagne, en Autriche… et un peu partout dans le monde.»

Comment avez-vous célébré vos 30 ans ?
« Nous avons organisé une grosse fête dans nos locaux en compagnie d’invités, artistes, partenaires et amis de Jo Bithume. L’occasion de les remercier de leur soutien et de montrer notre envie de continuer… Toujours avec la même fougue ! »




















Angers Mag