Journée de la Paix : « un moment pour prendre conscience »


Rédigé par - Angers, le 22/09/2013 - 10:57 / modifié le 23/09/2013 - 07:32


A l’appel du Collectif du 21 septembre, lequel regroupe plusieurs associations militant pour un retour à la paix, à la non-violence et au désarmement nucléaire, la « Journée internationale de la Paix » a été célébrée, ce samedi, sur la place de la paix à Angers. L’occasion pour les élus locaux et les associations d’appeler à préférer le règlement diplomatique au conflit armé, partout dans le monde et notamment en Syrie.



L'intervention du Marinette Prouteau, devant la stèle de la paix, à Angers
L'intervention du Marinette Prouteau, devant la stèle de la paix, à Angers
la rédaction vous conseille
La journée de la Paix, lancée il y a plus de trente ans (1981) par les Nations Unies, est un moment dans l’année qui permet de se poser pour réfléchir et prendre conscience », déclarait hier Catherine Besse, Adjointe au maire d’Angers pour le quartier de la Doutre dans lequel se déroulait la 12e édition locale de la Journée internationale de la Paix et de la non-violence. « Nous avons la chance de vivre dans un pays en paix et surtout dans une ville de tolérance, mais l’actualité et notamment celle de la Syrie nous rappelle que la paix est loin d’être gagnée dans tous les pays ».

Pareil aux années précédentes, la manifestation et les différentes prises de paroles avaient lieu au pied du monument pour la paix érigé sur la place du même nom. Ce lieu chargé d’histoire et de symboles a été aménagé sur l'ancien cimetière des pauvres de l'hôpital Saint-Jean, à deux pas des Greniers Saint-Jean et du CHU d’Angers.

Les événements de Syrie étaient sur toutes les lèvres, chacun rappelant que dans ce conflit qui prend tous les jours de l’ampleur, le règlement diplomatique serait préférable à une guerre qui pourrait embraser tout le Moyen-Orient. « Pour l’instant la Russie ne veut pas se lancer dans un conflit militaire et les États-Unis font marche arrière. Il serait bien que le gouvernement français entende l’opinion publique défavorable au conflit armé », nous confiait Marinette Prouteau, présidente du Mouvement pour la Paix à Angers. « Rien ne se règle par les armes et gagner la guerre ce n’est pas pour autant gagner la paix. Nous voulons faire de ce 21 septembre une jour de référence pour le retour de la paix en Syrie ». 60% des français sont défavorables à une intervention militaire en Syrie, selon l'IFOP

Tout au long de l’après-midi, outre les stands des diverses organisations, installés sur la place, des animations et concerts musicaux et poétiques, dont ceux de la P’tite Fabrique et Jacques Lambour, ont été proposés au public, pas très nombreux à soutenir l'événement. « La paix ne fait pas recette, bien moins que la guerre », reconnait Marinette Prouteau. « Mais petit à petit, pas à pas, la paix se construit et nous avons bon espoir d’arriver au bout ».

Mais cette paix viendra peut-être par les enfants, sensibilisés depuis leur plus jeune âge, dans les écoles d’Angers et son agglomération. Des animations vidéos, « les marionnettes s’engagent pour la paix » réalisées avec le concours de l’association angevine « Graine de Citoyen », ont été présentées au cours de l’après-midi. Ces vidéos ont été réalisées dans le cadre d’un appel à projets lancé par l'UNESCO sur le thème de la culture de la paix.

Après une lecture d’un texte en Espéranto, la langue qui permet aux peuples du monde de se comprendre, et l’intervention émouvante, non prévue au programme, d’un chanteur de l’hymne à la paix, Marinette Prouteau a rappelé que nous devons tout faire pour sortir de la logique de guerre que nous connaissons. « Le chemin vers la paix sera long, mais nous y sommes résolus », concluait-elle, tout en soulignant la disparition récente de grands hommes ayant œuvré dans ce sens : Stéphane Hessel et Albert Jacquard.


Vidéo réalisée par l'Accueil de loisirs Les Perrins à Angers avec le concours de Graine de Citoyen.

D'autres vidéos sur VIMEO




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30


cookieassistant.com