Juliette Paquereau : « Cet album s’interroge sur l’identité et l’image de soi »


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Angers, le Lundi 8 Avril 2013 à 09:08


Chanteuse de Diving With Andy, duo pop-folk, Juliette Paquereau évoque leur troisième album « Is This Me ? » (à paraître en mai) dont un premier EP (5 titres) sort aujourd'hui. Native d’Angers, elle revient aussi sur ses liens et son attachement à sa ville. Entretien.



juliette Paquereau, chanteuse de Diving With Andy.
juliette Paquereau, chanteuse de Diving With Andy.
la rédaction vous conseille
Comment vous portez-vous à la veille de la sortie de votre troisième album ?
« Plutôt bien. Nous travaillons depuis presque deux ans sur ce nouvel album, mais je commence seulement à prendre conscience qu'il sortira bientôt. C'est certainement lié au fait d'être en résidence de création au Chabada ces jours-ci (NDLR : l’entretien a été réalisé fin février), où nous travaillons à l'adaptation des nouvelles chansons sur scène. Je découvre que je suis impatiente, à vrai dire. De partir en tournée surtout ».

Pouvez-vous nous le décrire ?
« Cet album intitulé Is This Me ? s'interroge sur l'identité, l'image de soi. Les chansons ont pour point de départ des souvenirs récents ou plus lointains, et tentent de capturer un instant, une émotion. Les onze morceaux peuvent être envisagés comme une galerie de portraits d’une certaine manière ».

Est-il dans la même lignée que « Sugar Sugar » sorti en 2009 ?
« Oui, dans la mesure où notre manière de construire les chansons est toujours la même. Ceux qui connaissent les albums précédents retrouveront des titres pop telle que la chanson « Sugar Sugar ». Ils seront peut-être surpris par quelques titres aux sonorités plus électroniques. En tous cas, l’instrumentation est plus économe, plus dépouillée, mais toujours aussi folk. Quant aux textes, ils sont plus autobiographiques, même si la tentation de la fiction reste présente. Pour la première fois aussi, nous interprétons une chanson en français qui s’intitule « Celle qui ».

Trois ans entre votre premier LP et « Sugar Sugar ». Quatre ans entre ce dernier et « Is this Me? », c’est le temps nécessaire à l’écriture d’un nouveau disque ?
« Il faut du temps, en effet. Nous souhaitions prendre un peu de distance au terme de la tournée précédente, qui s’est achevée au printemps 2011, pour voir et faire autre chose. Rémy est arrangeur et réalisateur, et je suis traductrice littéraire. Nous croyons aussi beaucoup au fait de s’ennuyer pour écrire de nouvelles chansons. Et si Rémy est un compositeur prolifique, il me faut beaucoup plus de temps pour écrire. Nous avons enregistré ce nouvel album au printemps dernier, et nous travaillons depuis sur tout ce qui l’accompagne, notamment les visuels, le clip, ainsi que le travail scénique ».

“Mais pourquoi ne nous as-tu pas dit que tu faisais de la musique ?”

Is This Me ?  Troisième album de Diving With Andy.  Un premier EP (5 titres) sort aujourd'hui chez Universal Classic. Suivez l’actu du groupe sur sa page Facebook et Twitter.
Is This Me ? Troisième album de Diving With Andy. Un premier EP (5 titres) sort aujourd'hui chez Universal Classic. Suivez l’actu du groupe sur sa page Facebook et Twitter.
Vous formiez un trio avec Rémy Galichet et Julien Perraudeau, pourquoi un duo désormais avec Rémy Galichet ?
« Julien souhaitait accompagner d'autres artistes en tant que bassiste et claviériste (Rodolphe Burger, Jacques Higelin et L). Nous sommes toujours bons amis et il nous accompagnera peut-être de temps à autre. À moins qu’il décide de revenir en studio enregistrer un quatrième album, qui sait ? »

Vous êtes Angevine, parlez-nous de votre ville natale…
« Je suis née et j’ai grandi à Angers. Si je vis aujourd’hui à Paris, je viens régulièrement (mais trop peu) voir ma famille et mes amis. J'ai toujours plaisir à retourner au Bar du Centre ainsi qu’au Donald's Pub, où j'ai travaillé lorsque j’étais étudiante. Tout comme le Chabada, ce sont des lieux dans lesquels j’ai rencontré de nombreux musiciens. D’ailleurs, quelques mois après la sortie de notre premier album en 2006, je me souviens que les programmateurs du Chabada me sont tombés dessus en me disant : “Mais pourquoi ne nous as-tu pas dit que tu faisais de la musique ?”. J’avoue, c’était mon petit secret à l’époque ».

Pourquoi avoir choisi le Chabada pour peaufiner votre live avant la tournée ?
« Je ne sais pas si nous avons vraiment choisi. Le Chabada a toujours veillé à accompagner les artistes locaux et nous sommes très heureux de pouvoir bénéficier de leur soutien malgré notre exil parisien. Toute l’équipe nous avait déjà très bien accueillis lors de la résidence pour « Sugar Sugar » et, encore une fois, ils n’ont pas failli à leur réputation".

Sur combien de dates portera cette tournée ?
« Nous jouerons les 9 et 10 avril à La Loge à Paris pour fêter la sortie de notre EP 4 titres, ainsi que le 12 avril à L’Espace Jean Lurçat à Juvisy-sur-Orge. Nous donnerons quelques concerts au printemps et à l’été. La tournée commencera véritablement à la rentrée et j’espère que nous dépasserons les soixante dates données lors de la tournée précédente ».













Angers Mag












Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46







cookieassistant.com