Jupiter, le Général Rebelle, sur la scène de Tempo Rives


Rédigé par - Le Mercredi 1 Août 2012 à 13:59


Jeudi prochain, 2 août 2012, la scène de Tempo Rives, installée sur le quai de la Savatte accueillera le leader charismatique du groupe Okwess International , Jupiter, pour une mise en musique, traditionnelle et électrique, d’un pays meurtri par des années de guerre : la République Démocratique du Congo. Cette soirée sera ouverte par le groupe angevin « la jambe de Frida ».



Jupiter Bokondji et ses musiciens
Jupiter Bokondji et ses musiciens
A la tête d’un groupe composé de sept musiciens, venus des onze provinces du Congo, Jupiter aka « Le Général Rebelle», porte en lui avec une énergie intacte l’étendard du Bofenia Rock dont il est l’initiateur. Cette « soul music » qui fleure bon l’Afrique équatoriale repose sur l’idée de la réactivation des rythmes et mélodies oubliés du grand Congo, tout en y injectant le groove urbain de la grande ville, celle de Kinshasa.

Jupiter Bokondji est né à Kinshasa il y a 45 ans, dans une famille de griots Mongo. Rapidement initié aux rythmes qui soignent : les fameux «zébola» de l’ethnie Ekonda, Jupiter passe maître dans l’art des percussions.

Il traverse l’Europe dans les années 70, monte sa propre formation à Berlin-est, côtoyant de près la new-wave, avant de revenir au Congo conforté dans l’idée que toutes les musiques qu’il a entendues en Europe se trouvent à l’état brut dans les rythmes des 450 ethnies qui composent son pays.

De jeunes et talentueux musiciens viendront le débusquer, lui le «vieux», et donneront naissance à l’orchestre: Okwess International.

Après le succès du film Jupiter’s dance et plusieurs collaborations sonores (Damon Albarn, Jean Goubald), Jupiter a acquis une stature d’artiste international et vient de terminer un album 100% électrique : Hôtel Univers. « Sans nul doute, un des rendez-vous incontournable du millésime Tempo Rives 2012 », selon les organisateurs.

jupiter_and_okwess_international.mp3 Jupiter_and_Okwess_international.mp3  (3.59 Mo)


La jambe de Frida en première partie

Très influencée par des groupes comme La Ruda, N&SK ou Les Beautés Vulgaires, le groupe angevin « La Jambe de Frida » délivre un rock cuivré énergique.

Accordant une importante place aux textes, ces derniers peuvent s’attarder sur des faits, des travers de notre société, ou simplement des histoires sans revendication particulière. « Frida vous salue et vous souhaite la bienvenue dans son monde ! ».

(Source Temp Rives)




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur

Cinéma | Spectacle | Expositions | Musique | Patrimoine | Livres | Evénements culturels | Divers culture





Document sans nom