Juszezak, Liano, Rémon... trois visages de la diversité angevine de la BD

Angers fait tourner la planche à BD


Rédigé par - Angers, le Jeudi 4 Décembre 2014 à 07:00


Les 6 et 7 décembre prochains, le festival Angers BD ouvrira une nouvelle page de son histoire : une cinquantaine d’auteurs accueillera le public toujours plus nombreux de la bande dessinée. (Trop) longtemps ringardisé, le genre est désormais en passe d’être apprécié à sa juste valeur : celle d’un médium aux horizons pluriels, qui n’impose aucune limite à la création. Un espace de liberté dans lequel se sont immiscés, depuis 20 ans, nombre d’auteurs angevins. Mathieu, Rabaté, Davodeau, Juszezak, Supiot… des noms qui font référence au plan national, et témoignent d’une vitalité réelle en la matière. C’est cette vitalité qu’Angers Mag a choisi d’explorer dans ce dossier, en allant à la rencontre de ses principaux acteurs : les auteurs. Sans rien déguiser des difficultés que traverse le milieu, la rédaction lève une partie du voile sur ce qui constitue, disons-le sans fard, une excellence angevine…



Arrivé à Angers il y a une vingtaine d'années, Erik Juszezak cartonne depuis 2008 avec la série Dantès, polar financier dont le tome 1 est sorti quelques mois avant... l'affaire Kerviel !
Arrivé à Angers il y a une vingtaine d'années, Erik Juszezak cartonne depuis 2008 avec la série Dantès, polar financier dont le tome 1 est sorti quelques mois avant... l'affaire Kerviel !
la rédaction vous conseille
Il cartonne
 
Je suis installé à Angers depuis une vingtaine d’années et connais un grand succès comme dessinateur sur la série « Dantès » (Dargaud), polar financier débuté avant même la révélation de l’affaire Kerviel. Auparavant, on me doit, entre autres, « Narvalo » (Dargaud), « Oki, souvenirs d’une jeune fille au pair » (Glénat) ou quelques tomes de l’excellente série « Empire USA » (Dargaud). J’ai débuté ma carrière en illustrant la collection des livres dont vous êtes le héros et signé la première affiche du festival Angers BD, alors Vini BD. Signe caractéristique : je travaille la nuit. Je suis ?
 
Erik Juszezak

Cédric Liano vient de poser ses valises à Angers. Au mois de juin dernier, il a sorti "Amazigh", roman graphique tiré d'une précédente rencontre.
Cédric Liano vient de poser ses valises à Angers. Au mois de juin dernier, il a sorti "Amazigh", roman graphique tiré d'une précédente rencontre.
Il débarque
 
Ancien élève des Beaux-Arts de Tournai, en Belgique, convaincu que la bande dessinée est le médium le plus à même de traiter des sujets importants, réalise plusieurs fanzines auto-édités et engagés avec des potes au début des années 2000. Mes incontournables ? Joe Sacco, Emmanuel Guibert, les maisons d’édition indépendantes style L’Association. Descendant d’immigrés siciliens et espagnols au Maroc, je pars y enseigner la BD à Tétouan. C’est là que je fais la rencontre de Mohamed Arejdal, dont la tentative de passage clandestin en France constitue la trame de mon premier roman graphique, « Amazigh » (Steinkis éditions, 2014) –homme libre en berbère-. Il y a quelques mois, j’ai « fui Paris » avec ma compagne pour m’installer sur Angers. Je suis ?
 
Cédric Liano

Choisira-t-elle la bande dessinée un autre mode d'expression ? L'avenir le dira, mais Lise Rémon a toutes les cartes en main pour tracer un beau sillon dans le monde de la création.
Choisira-t-elle la bande dessinée un autre mode d'expression ? L'avenir le dira, mais Lise Rémon a toutes les cartes en main pour tracer un beau sillon dans le monde de la création.
Elle promet
 
« Les origines » : deux planches de BD, qui partent du vide pour arriver à un plein. Ces deux planches ont changé ma courte vie. A 18 ans, elles m’ont permises de remporter le premier prix de la BD scolaire au prestigieux festival d’Angoulême. La confirmation d’une passion qui dure depuis l’enfance. Originaire de Briollay, j’ai toujours vu mon père dévorer les BD. Moi, j’étais fan de « Marie Frisson » et je les faisais dédicacer chaque année par Olivier Supiot à Angers BD. Après mon prix, j’ai intégré l’école Estienne à Paris, pour une année de mise à niveau en arts appliqués. Je suis actuellement dans la 1re année de Diplôme de métier d’art – illustration où j’explore toutes les possibilités qui s’offrent à une jeune artiste. Vers quoi vais m’orienter ? Je ne le sais pas encore, mais j’aime la mécanique et l’agencement des images, pour faire sens. Je suis ?
 
Lise Rémon

Retrouvez ce jeudi soir dans l'émission "Le Sous-Marin", diffusée sur Radio Campus  (103 FM), l'entretien du président du festival Angers BD, Sébastien Levron, et la diffusion de l'intégralité de la rencontre entre les trois auteurs de BD angevins Etienne Davodeau, Marc-Antoine Mathieu et Olivier Supiot. L'entretien "écrit" se trouve ici et !




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01







cookieassistant.com