L'Atoll : un "Nike Factory Store" et un nouveau directeur


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Angers, le 03/10/2013 - 18:15 / modifié le 07/10/2013 - 07:36


Une nouvelle enseigne vient d'ouvrir ses portes à l'Atoll, ce jeudi matin : un "Nike Factory Store" flambant neuf. Sur 900 m2 au cœur du pôle sud du site, les douze salariés commercialisent les articles de sport de la marque américaine. Une ouverture en présence du tout nouveau directeur de l'Atoll, Raphaël Chevreul, arrivé mi-septembre.



Une partie de l'équipe des "athlètes" du "Nike Factory Store" de l'Atoll.
Une partie de l'équipe des "athlètes" du "Nike Factory Store" de l'Atoll.
la rédaction vous conseille
Annoncé en mars dernier, le "Nike Factory Store" a ouvert ses portes, ce jeudi matin à l'Atoll de Beaucouzé. Un magasin d'articles de sport en tous genres à l'image de la firme américaine, sobre et sans fioritures. Entre les enseignes Zodio et H&H, au cœur du pôle sud, le "store" se déploie sur environ 900 m2, parquet au sol et murs peints de blanc franc.

Pour l'ouverture "de ce magasin d'un nouveau genre, comme il en existe à Marseille, Bègle ou encore Nice, précise Jean-Sylvain Camus, directeur marketing et communication de l'Atoll. Nike commercialise ici ses collections de l'année passée, mais ce n'est pas un magasin d'usine pour autant. La venue de Nike à L’Atoll entre d’ailleurs dans le cadre de négociations globales entre la marque à la virgule et la Compagnie de Phalsbourg. ".

Côté personnel, douze "athlètes" – petit nom donné aux vendeurs – du cru et d'ailleurs ont été recrutés ces dernières semaines. Avant le top départ de ce jeudi, ils ont été rejoints pour la mise en place du store, toute la semaine dernière, par des collègues du Grand Ouest.

Jeunes au sourire Colgate, vêtus de tee-shirts orange fluo, flocké d'un "Angers", bleu ciel et de cuissard gris moulant pour les filles, ces vendeurs à l'américaine "devraient accueillir une clientèle sportive et familiale", ajoute Jean-Sylvain Camus. En revanche, sur les objectifs commerciaux de cette nouvelle enseigne angevine, l'investissement engagé pour cette ouverture, silence total ! "Nike ne communique pas avec la presse sur ce genre de choses !", rétorque le jeune Matthieu Jansou, directeur du store.

On se contentera donc du témoignage laconique de la jeune et jolie Émilie Poulin, "très fière de travailler pour Nike, c'est une marque emblématique qui me suit depuis que je suis toute petite. Je suis très heureuse d'avoir intégré ce Nike Factory Store",

Raphaël Chevreul, directeur de l'Atoll

Raphaël Chevreul, 39 ans, rejoint la compagnie de Phalsbourg, le 16 septembre.
Raphaël Chevreul, 39 ans, rejoint la compagnie de Phalsbourg, le 16 septembre.
Le navire Atoll naviguait depuis un an et demi sans capitaine. Le poste vient d'être comblé avec l'arrivée, le 16 septembre, de Raphaël Chevreul, directeur du site, propriété de la compagnie de Phalsbourg. Âgé de 39 ans, il a bourlingué auparavant dans la grande distribution, le foncier immobilier en passant par Décathlon. Il arrive de Nantes avec une série d'objectifs et missions sur son carnet de bord.

"Mon poste repose sur cinq volets liés au développement de L'Atoll. Tout d'abord, la gestion du patrimoine et de l'ensemble immobilier du site, la relance de la stratégie marketing et communication, l'entretien de nos relations avec les institutionnels (ville, agglo, police, pompiers…), énumère-t-il.

En tant que bailleur, je suis aussi chargé d'entretenir des liens étroits avec les commerçants implantés ici, répondre à leurs attentes, résoudre les problèmes et tenter de les fédérer pour créer une réelle dynamique de groupe au sein de l'Atoll. Enfin, je me dois de travailler en lien avec le siège parisien de la Compagnie de Phalsbourg pour la commercialisation des espaces vacants".

A ce sujet, L'Atoll détient encore aujourd'hui trois cellules vacantes, soit un espace d'environ 2 400 m2, pouvant accueillir de nouvelles enseignes. "Le choix de départ n'était pas de tout commercialiser dès la première année, rappelle Raphaël Chevreul. Aujourd'hui, nous nous efforçons de répondre aux attentes de la clientèle en restant sur le créneau de l'ameublement, la déco, l'habitat…"

Mais pas seulement. Le nouveau directeur ne ferme pas la porte à l'arrivée d'une surface alimentaire sur le site de l'Atoll. "Il faut simplement que les enseignes qui peuvent être concernées par cette ouverture se mettent d'accord", conclut-il.


LES TAGS : Angers, Atoll, Beaucouzé, Nike







1.Posté par The-blues le 04/10/2013 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peut-être vont-ils enfin réussir à combler les magasins vides de l'atoll ?

quant à un magasin Nike dans un complexe qui devait être dédié à la maison, c'est tout autant ridicule que les 12 restaurants, le coiffeur, les magasins de vêtements et autres ....

2.Posté par TAIT le 05/10/2013 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelques fautes à corriger... dommage

3.Posté par Yannick Sourisseau le 05/10/2013 13:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo, avec ça vous avez vraiment fait avancer le débat.
Ça prouve au moins que vous l''avez lu et c''est ce qui nous intéresse en priorité
Cordialement















Angers Mag