L'Etincelle, courant alternatif...


Rédigé par - Angers, le 10/04/2017 - 10:15 / modifié le 10/04/2017 - 10:10


Fiché rue Maillé depuis sa création il y a 20 ans, le lieu alternatif expérimente encore et toujours la démocratie directe, à la convergence d'orgas, collectifs, syndicats, associations ou autres individus de tous horizons. Même s'ils semblent bouchés.



L'Etincelle, rue Maillé, accueille depuis 20 ans collectif, associations, individus et organisations qui expérimentent la démocratie directe.
L'Etincelle, rue Maillé, accueille depuis 20 ans collectif, associations, individus et organisations qui expérimentent la démocratie directe.
la rédaction vous conseille
"A 20 ans, on est invincible, à 20 ans, rien n'est impossible"... Qui cite Lorie pour annoncer son anniversaire ne peut être fondamentalement mauvais. Gageons donc que la faune qui se réunit depuis maintenant deux décennies dans les quelque 150 m2 de l'espace qui est le sien, rue Maillé à Angers, est constituée de chouettes filles et garçons.
 
Ce postulat posé, la première chose qui vient à l'esprit lorsque l'on franchit les portes de L'Etincelle -dont les lettres blanches et majuscules s'affichent sur l'encadrement noir du lieu- c'est qu'on entre ici en militance. Féministes, anarchistes, libertaires, végétar(l)iens, indépendants, opposants, partisans, artisans d'un "faire différemment", repus ou rebus de la société... sont venus un jour ou l'autre se raccrocher à L'Etincelle, la faire naître, vivre puis renaître.
 
Ici, les murs parlent. L'histoire du lieu s'affiche en centaines de collages retraçant l'un un concert, l'autre une manifestation ou une revendication. Le souvenir est partout, jusque dans les toilettes -habitées- où les zicos de passage ont chacun laissé leur paraphe. En toute liberté.
"Féministes, anarchistes, libertaires, végétar(l)iens, indépendants, opposants, partisans, artisans d'un"faire différemment", repus ou rebus de la société... sont venus un jour ou l'autre se raccrocher à L'Etincelle, la faire naître, vivre puis renaître"

 
Ici, on cause culture, avec une programmation ad hoc. On écoute de la musique, sauf si elle est affiliée à la Sacem. On regarde des films, plutôt récompensés au festival Premiers Plans qu'aux César ou à son oncle d'Amérique, les Oscars. On débat, on discute de ce que pourrait être la société si la démocratie était directe, si elle s'organisait de manière horizontale plutôt que pyramidale. On s'autogère, sans autre subside que ceux qu'offrent l'huile de coude, la matière grise ou les bonnes volonté. On lit des ouvrages issus d'une bibliothèque à forte connotation "Anar". Mais on ne sanctuarise pas. Aussi, quand il a fallu penser à organiser ce 20e anniversaire, la bibliothèque a sauté, pour accueillir le plus de monde possible.

Les livres ont rejoint des cartons. Sans doute en partie parce que le contexte entourant ce bel anniversaire ne prête guère à la gaudriole. L'Etincelle vacille. 20 ans qu'elle est en sursis, vous dira-t-on, qu'un projet immobilier met les lieux péril. Seulement voilà, la menace fantôme se précise et le bail précaire qui lie l'Association culturelle alternative (ACA, qui gère L'Etincelle) à la Ville d'Angers depuis le milieu des années 2000, par reconduction tacite tous les trois mois, arrive à échéance fin avril. Une "fin de mise à disposition des lieux" a été notifiée.
 
Quoi faire ? Demander un relogement. Visiter. Et déménager, mais pas à n'importe quelles conditions. Pour l'heure, aucune proposition ne sied à l'esprit de l'Etincelle. En Assemblée générale, on cherche comme à l'accoutumée le consensus, la bonne attitude à adopter. Mourir pour des idées ? Disparaître et renoncer à cet espace de liberté dans la ville, comme à la tradition de transmission qui s'y rapporte ?
 
Allons donc, L'Etincelle finira bien par (re)jaillir. Ailleurs, autrement.

Un projet immobilier en cours

Joint par nos soins, la mairie d'Angers a confirmé, par la voix de son adjoint à l'urbanisme, Roch Brancour, l'existence d'un projet immobilier sur le secteur Thiers-Boisnet. "Nous cherchons effectivement une solution pour reloger L'Etincelle. Ce sera également l'occasion de revoir les conditions du bail qui nous lie à l'association qui gère les lieux", précise Roch Brancour...

De son côté, L'Etincelle sollicite tous les soutiens de bonne volonté, par le biais d'une pétition, à retrouver ci-après : https://petitionetincelle.fermeasites.net/spip.php?article1#signer




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur




Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag















Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03