L'Europe éparpillée par petits bouts, façon puzzle ?


Rédigé par - Angers, le Samedi 11 Février 2017 à 08:00


Le photographe Jean-Christophe Béchet présente jusqu'au 2 avril l'exposition European Puzzle -issue de l'ouvrage éponyme- au Grand théâtre d'Angers. Un regard singulier sur la société européenne de ces 30 dernières années.



DUBLIN. Crédit photo : Jean-Christophe Béchet
DUBLIN. Crédit photo : Jean-Christophe Béchet
la rédaction vous conseille
C'est un travail de 30 ans. Un sentiment européen chevillé au corps et à l'œil sur lequel on revient à chaque fois, malgré tout. Depuis qu'il exerce son métier de photographe, Jean-Christophe Béchet n'a eu de cesse de parcourir le monde : Afrique, Asie, Etats-Unis... mais jamais l'Europe, ce continent aux détours aussi incertains que son identité, n'a quitté son esprit.
 
La somme de cette passion de 30 ans nourrie au gré de longs séjours ou de sauts de puces dans une vingtaine de pays européens, vient de paraître aux éditions Loco, European Puzzle est un magnifique ouvrage de 330 pages et quelque 220 photos, avec le grain et le gras si singuliers de l'argentique. "J'avais ce projet en moi depuis longtemps, toujours en arrière-plan, quelque part. J'étais installé au Cameroun lors de la chute du Mur de Berlin, et j'ai eu le sentiment de "rater" quelque chose. Le monde a alors changé, et j'étais en Russie, en 1991, lors du coup d'Etat contre Gorbatchev, puis au moment où Eltsine a pris le pouvoir et où les pays baltes ont pris leur indépendance", narre le photographe.

C'est là la genèse du projet : l'idée de "tenir une chronique personnelle de cette Europe en mouvement". L'autre base de départ, c'est l'ouvrage de Cartier-Bresson, Les Européens (1955). Ça n'est pas son meilleur, loin de là, mais il constituait un vrai reflet de la société européenne des années 50."
"J'ai construit la narration comme pourrait le faire un écrivain nourri de culture européenne qui raconte ses doutes et ses incursions autour de ce sujet"

SAINT-PETERSBOURG. Crédit photo : Jean-Christophe Béchet
SAINT-PETERSBOURG. Crédit photo : Jean-Christophe Béchet
Jean-Christophe Béchet s'est lui aussi lancé dans l'exercice,  à un moment où l'Europe est "dans le creux de la vague. J'ai construit la narration comme pourrait le faire un écrivain nourri de culture européenne qui raconte ses doutes et ses incursions autour de ce sujet, à l'heure de la crise économique, de la question migratoire, du Brexit, de la montée des populismes. Bref, à l'heure où l'idée d'extension européenne s'est arrêtée."

Politique, European Puzzle ? "Oui, forcément, même si le politique est en arrière-plan. Ça n'est pas un manifeste, je conçois plutôt mes photographies comme des paysages habités, une superposition de couches politiques, poétiques et subjectives, où le décor est aussi important que les corps".
Si le rapport à l'écriture est évident, dans le travail de Jean-Christophe Béchet, celui au cinéma l'est tout autant : "les milliers de photographies de l'Europe sont comme des rushs ; j'ai réalisé cet ouvrage comme un montage de film, au cours duquel on reconstitue des séquences pour en faire des courts-métrages."
Le cinéma, c'est aussi le rapport fort à l'image : "On ne photographie pas le Stromboli sans penser à Rossellini, la Toscane sans penser à une scène de "L'aventura" d'Antonioni, ou le Royaume-Uni sans évoquer Ken Loach", retrace Jean-Christophe Béchet.
 
L'exposition présentée au Grand Théâtre d'Angers, jusqu'au 2 avril 2017, reprendra une soixantaine de photos selon le cheminement géographique et thématique du livre.
 
European Puzzle, aux éditions Loco, 59 € ou sur www.jcbechet.com

TOSCANE. Crédit photo : Jean-Christophe Béchet.
TOSCANE. Crédit photo : Jean-Christophe Béchet.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur




Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag












Angers Mag : Une visite au musée pour découvrir l'opéra [VIDEO]: Avant les représentations angevins... https://t.co/1Xo3vBS23Q https://t.co/DbP6TcED4u
Jeudi 23 Février - 07:59
Angers Mag : Violences policières, un autre rassemblement ce jeudi soir: Cinq jours après la Ligue... https://t.co/UaEBV6B32t https://t.co/SrXRHYEVVr
Jeudi 23 Février - 07:44
Angers Mag : #Angers La librairie Richer continue d'égrener les pages de son roman @rougier_ple @Angers @CCI49 #livres https://t.co/tiwahfMCvE
Mercredi 22 Février - 08:48
Angers Mag : #Angers Le chocolat se met à l'heure du numérique @Benoit_Chocolat @eKey_DtsL... https://t.co/DP6cspxi5x https://t.co/vRPkFsuLzS
Mercredi 22 Février - 08:34







cookieassistant.com