L’Imaginarium du Docteur Parnassus : laissez-vous guider par votre imagination !


Rédigé par Option Cinéma Lycée Renoir - Angers, le Mardi 17 Novembre 2009 à 21:27


Flamboyante, émouvante et drôle, l’odyssée du docteur Parnassus et de sa troupe nous entraîne au-delà des frontières de l’imagination. Ce spectaculaire voyage orchestré par un maître de l’inventivité nous plonge au cœur d’une aventure qui dépasse les seules limites de la fiction …



L’Imaginarium du Docteur Parnassus dans les rues de Londres.
L’Imaginarium du Docteur Parnassus dans les rues de Londres.
la rédaction vous conseille
De ville en ville, le Docteur Parnassus et sa troupe voyagent dans leur roulotte d'un autre temps. Cet homme sans âge possède le pouvoir de projeter les gens dans leur propre imaginaire, mais ce fascinant voyage se conclut toujours par un choix, qui peut mener au meilleur comme au pire...
Suite à un pari gagné contre le diable, Parnassus devient éternel, mais par amour pour une femme, il demande la jeunesse en échange de son immortalité. Le diable accepte, à condition que le jour de ses seize ans, le premier des enfants de Parnassus à naître lui appartienne...

Le thème central est l’imagination, et l’importance qu’elle a dans notre vie, dans notre façon de penser. C’est un thème récurrent chez Terry Gilliam. Avec ce film, il est allé bien plus loin qu’il ne l’avait jamais été. Parmi tous les films qu’il a pu faire, L’Imaginarium du Docteur Parnassus est certainement celui qui lui ressemble le plus. Ce film offre un regard révélateur sur l’homme et l’artiste qu’il est.

C’est une histoire magique, un théâtre extraordinaire et un groupe d’artistes fabuleux qui font le tour de Londres sans que personne ne les remarque vraiment. Terry Gilliam a voulu montrer qu’aujourd’hui les gens ne voient plus ce qui est vraiment important, qu’ils passent leur temps accaparés par des gadgets, et en oublient l’essentiel de ce qui fait la vie. Tout le monde s’isole, alors que c’est de la vraie vie que naît la véritable imagination.

Parnassus vous offre la possibilité de traverser votre imagination, mais cela ne signifie pas que la promenade sera facile et agréable. Ce qu’il propose implique de faire des choix et des efforts pour avancer vers la lumière, mais c’est toujours une route très difficile. La route la plus facile est bien sûr celle de Mr Nick (le diable), il vend la peur et l’insécurité, il joue tout là-dessus, alors que Parnassus joue sur le fait que certaines personnes sont fortes et prêtes à prendre des risques.

Avec ce chef d’œuvre qu’est L’Imaginarium du Docteur Parnassus, Terry Gilliam rend un bel hommage, à travers une réflexion sur l’immortalité, à l’acteur Heath Leger mort pendant le tournage et qui réalise une dernière et mémorable belle performance.

Léha.












Angers Mag