L'Isle-Briand en toute liberté

L’été à tous crins (3/5)


Rédigé par Marion DUBOIS - Angers le Mercredi 20 Juillet 2016 à 07:00


Au même titre que son fleuve royal, ses nombreux cours d’eau ou ses vins, l’activité équestre participe à l’attractivité touristique de l’Anjou. Cette semaine, Angers Mag vous propose de monter en selle. A mi-parcours, rendez-vous à l'Isle-Briand. Haut-lieu de promenade en Anjou, où les chevaux ne sont jamais loin, le parc départemental est ouvert gratuitement à la visite.



Depuis peu, le Département a repris la gestion du site alors que le haras du Lion-d’Angers, lui, est désormais géré par des professionnels privés.
Depuis peu, le Département a repris la gestion du site alors que le haras du Lion-d’Angers, lui, est désormais géré par des professionnels privés.
la rédaction vous conseille
Si vous rêvez d’une balade en forêt, aux abords de la rivière l’Oudon, ou d’apercevoir des chevaux de sport, mais aussi des étalons, le parc départemental de l’Isle-Briand est l’endroit idéal. Cyclistes et promeneurs peuvent se balader gratuitement au gré des sept kilomètres de circuits balisés au cœur du parc.

Depuis peu, le Département a repris la gestion du site, à la suite de l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation (IFCE), alors que le haras du Lion-d’Angers, lui, est désormais géré par des professionnels privés. La collectivité compte désormais mettre en valeur le patrimoine architectural, historique, culturel et environnemental du parc de l’Isle-Briand, en y développant un projet global, autour d’un complexe hôtelier haut de gamme.

Une ambition à moyen terme qui n’empêche pas les visiteurs de flâner dès cet été, en toute liberté, dans les 180 hectares du site. Lieu de promenade, de sports et de loisirs emblématique du paysage angevin – par ses cours d’eau, sa végétation et son classement en espace naturel sensible – le parc n’en reste pas moins très lié à l’activité équestre. Dans cet écrin de verdure, vous pouvez croiser le cavalier de concours Thomas Carlile qui a pris ses quartiers à l’Isle-Briand, mais aussi des poulinières qui viennent rencontrer les étalons du haras. Des reproducteurs renommés, tel Voiladenuo, un très bon cheval d’obstacle appartenant à la famille Denuault, a trouvé une belle reconversion comme étalon, après avoir brillé sur les hippodromes parisiens. Le parc renferme également l’hippodrome du Lion-d’Angers.





Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30




cookieassistant.com