L’ONPL honore Henri Dutilleux


Rédigé par Tristan LOUISE - Angers, le Dimanche 12 Juillet 2015 à 09:25


L’orchestre, sous la direction de son chef Pascal Rophé, enregistre actuellement, à Nantes, un CD réunissant cinq œuvres du compositeur né à Angers. Il sortira en janvier 2016, année du centenaire de sa naissance.



Pascal Rophé invitera les mélomanes, par le biais d'un cd enregistré en ce moment à Nantes, à entrer dans l'univers du compositeur angevin Henri Dutilleux.
Pascal Rophé invitera les mélomanes, par le biais d'un cd enregistré en ce moment à Nantes, à entrer dans l'univers du compositeur angevin Henri Dutilleux.
la rédaction vous conseille
Depuis mardi, l’Orchestre national des Pays de la Loire joue avec l’histoire. Celle d’un enfant du pays, Henri Dutilleux, né le 22 janvier 1916 à Angers. Et celle de la grande musique, certains morceaux qui seront ainsi gravés sur sillon sont complètement inédits sous cette forme orchestrale.

L’ONPL a tout mis en œuvre pour que ce disque fasse l’événement. Au départ, il y a la volonté du chef Pascal Rophé. « C’est un travail musicologigue assez important, entamé il y a deux ans. C’est beaucoup de recherches pour donner à entendre une autre approche de l’œuvre de Dutilleux ».
Et la rencontre avec une oreille très avertie, en l’occurrence celle de Pierre Gervasoni, journaliste au Monde, proche du compositeur et auteur d’une biographie de 2 000 pages qui sortira le 22 janvier prochain chez Actes Sud. « Je suis là en tant qu’expert et j’avoue avoir été très impressionné par le travail effectué par Pascal Rophé. L’équipe de l’ONPL a pris le temps de chercher et c’est assez rare pour être souligné. Ce disque met en avant un aspect méconnu de l’œuvre de Dutilleux. Ce n’est donc pas un hommage anodin ».
« C’est un travail musicologigue assez important, entamé il y a deux ans. C’est beaucoup de recherches pour donner à entendre une autre approche de l’œuvre de Dutilleux »

Et l’expert de donner l’exemple de l’œuvre Le Loup, inaugurant, mardi, la séance d’enregistrements dans l’auditorium du lycée Nelson-Mandela de Nantes. « Dutilleux ne l’aurait jamais entendue comme cela ! À l’origine, c’est une œuvre pour une petite compagnie de danse. Pour vous donner un exemple, elle a été écrite pour six violons ; il y en a vingt-six ici ». Une partition que Pierre Gervasoni connaît bien puisque le maître lui avait confié l’un de ses exemplaires pour qu’il puisse « juger » une générale à l’Opéra de Paris. À noter qu’il n’existe qu’un seul enregistrement de cette œuvre, datant de 1953.

À la console, Fabian Frank et Thore Brinkmann, recueillant patiemment les parties, jouées, rejouées et peaufinées.
À la console, Fabian Frank et Thore Brinkmann, recueillant patiemment les parties, jouées, rejouées et peaufinées.
Quand il écrit Le Loup, Henri Dutilleux se pose la question d’embrasser une carrière de musicien de cinéma et de théâtre. Un moment clé dans sa vie d’artiste, entre sa première Symphonie (1951) et l’une de ses œuvres les plus jouées, la Symphonie n° 2 « Le Double ».
Compositeur français le plus joué au monde de son vivant, Henri Dutilleux était aussi humble que doué. « Il était presque gêné qu’on applaudisse et était toujours étonné que l’on s’intéresse à lui et à son œuvre », rappelle Pierre Gervasoni. « On aime la même personne et on aime profondément sa musique avec Pierre », confie Pascal Rophé.

Et pour honorer au mieux cette figure aimable et essentielle de l’histoire de la musique du XXe siècle, l’ONPL s’est adjugé les services du label BIS Records, basé en Suède. « Il fait partie des quatre meilleurs labels de musique classique au monde… c’est une grande chance pour l’orchestre », assure Stéphane Friédérich, journaliste à Classica, rédacteur en chef du magazine Pianiste et collaborateur de l’ONPL pour les textes de présentation. À la console, Fabian Frank et Thore Brinkmann, recueillant patiemment les parties, jouées, rejouées et peaufinées par Pascal Rophé et son ensemble… très motivé : « Les musiciens sont formidables. Ils sont concentrés, concernés. Comme depuis que je suis arrivé, d’ailleurs ».

« Henri Dutilleux : Le Loup, Trois tableaux symphoniques, La Fille du Diable, Quatre mélodies pour baryton (Vincent Le Texier) et Trois sonnets de Jean Cassou » par l’ONPL, sortie en janvier 2016 chez BIS Records.

Dutilleux encore...

À noter encore qu’une rue Henri Dutilleux devrait être inaugurée à Angers lors de cet hommage et que Robert Swinston, le directeur du CNDC d’Angers, présentera « Paysages poétiques », chorégraphie sur la musique de Henri Dutilleux, les 10 et 11 juin 2016 au Quai.
 
Et la politique…
 
Concernant l’éventuel retrait du département de Maine-et-Loire dans le fonctionnement de l’ONPL (arrêt de la subvention de près de 500 000 €), Pascal Rophé se dit « préoccupé, militant mais pas inquiet. Je laisse l’échiquier politique décider. J’en dirai plus en septembre ». Septembre pendant lequel se tiendra la nouvelle session du Conseil départemental.









1.Posté par Tuchais le 12/07/2015 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellente initiative, qui a manqué à la ville d'Angers, en dépit de quelques concerts consacrés partiellement à H. Dutilleux.
Henti Dutilleux est né à la Maternité de l'Hôpital d'Angers le 22 janvier 1916.
La famille d’Henri Dutilleux, originaire de Douai, réfugiée en Anjou depuis le début de la guerre, demeutait à " la Chouanière", à l'époque sur la commune de Beaucouzé, et où j'ai demeuré avec ma famille de 1971 à 2006.
Au moment du transfert à la commune d'Angers de la partie beaucouzéenne d...








Angers Mag












Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46
Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00







cookieassistant.com