L'art d'aimer : pas d'amour sans musique !


Rédigé par Option Cinéma Lycée Renoir - Angers, le Vendredi 16 Décembre 2011 à 10:26


L'amour est un sentiment que chacun éprouve à sa manière. Neuf personnes, toutes générations confondues, laissent libre cours à leurs sentiments, mêlés de leurs craintes et de leurs désirs...



Achille (François Cluzet) ne doute pas de ses sentiments envers sa nouvelle voisine (Frédérique Bel), qui ne demandent plus qu'à être réciproques.
Achille (François Cluzet) ne doute pas de ses sentiments envers sa nouvelle voisine (Frédérique Bel), qui ne demandent plus qu'à être réciproques.
la rédaction vous conseille
Comme son titre l'indique, ce film a pour thème l'amour, qui vient percuter l'existence de neuf personnes, dont la vie privée n'est pas comme ils la souhaiteraient. En effet, certains de ces personnages sont en couples mais ne vivent pas sereinement leur relation amoureuse ; c'est le cas d'Emmanuelle (Ariane Ascaride), qui ne peut s'empêcher de séduire les hommes, malgré ses sentiments envers Paul (Philippe Magnan). D'autres en revanche sont célibataires, comme Achille (François Cluzet), jusqu'au jour où l'amour vient frapper subitement à sa porte. C'est dans cet esprit de va-et-vient entre les différentes histoires du film que l'on découvre les personnalités et les (més)aventures de chacun des personnages. Ainsi, cette variété nous permet de nous identifier au moins à l'un d'entre eux, d'autant plus que les acteurs jouent à la perfection et nous font donc bien part des sentiments que nous pourrions nous aussi éprouver.

Ce film est divisé en des chapitres débutant chacun par une phrase qui fait aussi bien office de considération que de recommandation. Nous retrouvons cette même logique dans le célèbre ouvrage d'Ovide « L'art d'aimer », qui expose également différents conseils sur « L'amour », ce sentiment intriguant, car universel. Ces phrases servent également de transition entre les différentes histoires de manière très efficace, puisqu'elles permettent à merveille de passer d'une histoire à une autre sans pour autant nous déstabiliser.

La musique a aussi une place importante dans ce film, puisqu'elle représente allégoriquement le coup de foudre. En effet, les personnages cherchant un amour sincère et partagé doivent en fait trouver cette musique qui sommeille en eux. Une fois découverte, ils pourront profiter d'une véritable vie à deux, celle dont ils rêvent. De plus, cette musique nous accompagne du début jusqu'à la fin du film, qui se termine par une scène où un orage éclate. On pense tout d'abord qu'il a une visée péjorative, mais bien au contraire, cet orage nous renvoie à ce fameux coup de foudre que nous les spectateurs, peut-être, attendons aussi.

Emmanuel Mouret réalise ici un véritable bijou artistique, qui nous concerne tous.

Steven.












Angers Mag