L’art jusque dans les salles à manger


Rédigé par - Angers, le Lundi 21 Octobre 2013 à 09:07


Pas d’invité d’honneur à célébrer cette année lors de l’exposition « Les artistes de la commune » de Mûrs-Érigné, mais une nouveauté à faire oublier l’absence du traditionnel artiste-vedette, aussi talentueux soit-il. À l’occasion de la prochaine édition, la toute nouvelle artothèque sera officiellement inaugurée et présentée au public.



Une quinzaine d’artistes ont participé à l’aventure de l’artothèque érimûroise en prêtant une ou plusieurs œuvres pour garnir le catalogue commun.
Une quinzaine d’artistes ont participé à l’aventure de l’artothèque érimûroise en prêtant une ou plusieurs œuvres pour garnir le catalogue commun.
la rédaction vous conseille
Vivre un incomparable plaisir en admirant des œuvres uniques chez soi, approcher au plus près de l’univers d’un artiste, s’attarder sur sa technique picturale ou même épater ses amis en transformant son mur de salon en galerie d’art, c’est désormais possible à Mûrs-Érigné. Pour les résidents, l’art est désormais dans les maisons. Il s’importe chez eux, à portée de mains et de regard, parmi les objets familiers. Définitivement, l’art est entré de plein droit dans le décor des Érimûrois.

Parce que la ville prône depuis longtemps « l’épanouissement de l’homme à travers la culture » (dixit son maire Philippe Bodard) et qu’elle entend ouvrir l’art à la population, un comité de pilotage ad hoc vient de porter à terme un projet vieux de plus de quatre ans en créant une artothèque. Sur le même mode de fonctionnement que n’importe quelle bibliothèque, les futurs bénéficiaires pourront louer une œuvre originale et l’amener chez eux, au même titre qu’ils empruntent un livre ou un dvd.

À raison d’une contribution de 10 € pour une période locative donnée, les adhérents de la médiathèque Jean-Carmet pourront faire leur sélection parmi une quarantaine de pièces disponibles, rassemblées dans un fonds pendant une période d’un an. Tantôt prêtées par une quinzaine d’artistes partenaires, tantôt acquises par la commune, tantôt cédées par legs, ces œuvres seront répertoriées dans un catalogue prochainement disponible à la médiathèque et sur le site internet de la ville.

Les artistes de la commune, du 31 octobre au 3 novembre

Responsable à la fois du projet « artothèque » mais également de l’organisation de l’exposition « Les artistes de la commune », Frédérique Feneyrol, déléguée aux affaires culturelles, se réjouit de voir les artistes locaux honorer de leur assiduité une manifestation qui va fêter sa 27e édition consécutive. Parmi les exposants, qu’ils soient peintres, sculpteurs ou artisans d’art, chaque visiteur n’aura qu’à se laisser aller à une flânerie qui lui fera découvrir de multiples savoir-faire (photos, loisirs créatifs, art floral, modelage, peinture sur soie, sur porcelaine, tissus tressés, dessin numérique, etc.).

À deux reprises, les samedi 2 et dimanche 3 novembre, à 17 heures, le trio acoustique Royal Kopek proposera une ambiance musicale en revisitant le répertoire traditionnel russe à travers guitare, balalaïka et contrebasse. Auparavant, il aura été précédé par une performance « live » de l’artiste-peintre Matt B qui viendra créer le futur visuel de l’artothèque. À découvrir le vendredi 1er novembre, à 15 h 30.

À noter également l’intervention en deux temps de la plasticienne érimûroise Dominique Chanson les mercredi 31 octobre et samedi 2 novembre, de 15 h à 16 h 30, qui animera des ateliers d’initiation au dessin auprès des enfants de 8 à 12 ans.

« Les artistes de la commune ». Centre culturel Jean-Carmet, route de Nantes, 49610 Mûrs-Erigné. Du jeudi 31 octobre au dimanche 3 novembre 2031, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 19 h. Entrée libre.




Michel Barini
Contributeur Angers Mag - pour le secteur des Ponts de Cé et Murs Erigné. Collabore à la rédaction... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag