L’avenir du monde se jouera à Paris… et dans tous les autres territoires du Monde !


Rédigé par Matthieu Orphelin, Vice-Président Région des Pays de la Loire en charge de l’éducation, Porte-parole de la Fondation Nicolas Hulot - Angers, le 29/06/2015 - 08:17 / modifié le 29/06/2015 - 18:58


Contribuer au débat public et, à notre niveau, participer à l'indispensable vie des idées, c'est l'objet de [La Tribune du Lundi]. A l'aube du sommet mondial "Climat et Territoires" de Lyon, étape préparatoire à la Conférence Climat de Paris, la parole est à Matthieu Orphelin, vice-président de la Région des Pays de la Loire en charge de l’éducation et porte-parole de la Fondation Nicolas Hulot.



Plus de 800 acteurs venus du monde entier seront réunis au sommet mondial "Climat et Territoires", à Lyon, les 1er et 2 juillet. (photo extraite de la présentation vidéo de l'événement)
Plus de 800 acteurs venus du monde entier seront réunis au sommet mondial "Climat et Territoires", à Lyon, les 1er et 2 juillet. (photo extraite de la présentation vidéo de l'événement)
la rédaction vous conseille
"Il faudrait vivre dans une grotte pour ne pas être au courant : en décembre 2015, la conférence Climat de Paris scellera l’avenir du Monde. Un accord ambitieux entre les 195 Pays est indispensable. Tout simplement parce qu’il n’y a pas d’alternative, pas de planète B, et que seule une inflexion radicale des modes de développement nous permettra de limiter à + 2°C le réchauffement climatique et donc de nous sauver d’un futur invivable. 

Comme le dit souvent Nicolas Hulot, dont j’ai la chance d’être le porte-parole à la Fondation qui porte son nom, « nous sommes en guerre contre le changement climatique ».
"Un accord ambitieux entre les 195 Pays est indispensable. Tout simplement parce qu’il n’y a pas d’alternative, pas de planète B, et que seule une inflexion radicale des modes de développement nous permettra de limiter à + 2°C le réchauffement climatique et donc de nous sauver d’un futur invivable" 

Ces 1er et 2 juillet, la préparation de la  conférence de Paris passe par le sommet mondial « Climat et Territoires » à Lyon, où près de 1000 élus locaux des villes et des régions du monde enverront un signal clair : c’est aussi sur le terrain, dans chaque territoire, que se gagnera ce combat pour le climat.

Avec mes responsabilités de Vice-Président du Conseil Régional en charge de l’éducation, j’ai proposé d’emmener à Lyon une délégation de 5 lycéen-es et étudiant-es de la Région des Pays de la Loire. Marie, Raphael, Margot, Maurane et Léonard participeront ainsi aux travaux et seront les porte-voix des jeunes ligériens.

Quand je leur ai demandé pourquoi ils s’intéressaient au climat, ils et elles ont spontanément esquissé, en peu de mots, les clefs du combat contre le réchauffement climatique.

Matthieu Orphelin. Photo : Conseil régional des Pays de la Loire.
Matthieu Orphelin. Photo : Conseil régional des Pays de la Loire.
L’urgence. Maurane se « mobilise en tant que jeune journaliste pour pouvoir faire passer le message qui devient urgent concernant le développement durable, car [elle] pense que les gens ne se mobilisent pas assez et ne mettent pas assez d’ampleur sur ce sujet ». Et pourtant, pas une semaine sans qu’un nouveau rapport ne nous rappelle que le changement climatique conditionne tout le reste. Les scientifiques sont formels : tout se joue dans les 10 à 15 ans à venir.

L’action à toutes les échelles. Pour Léonard, « le réchauffement climatique  est un enjeu majeur pour le monde dans lequel je vis et vais vivre. Je me suis engagé afin d’être acteur, de pouvoir lutter à mon échelle contre le changement climatique. ».

Les territoires aussi doivent agir. Chaque décision d’investissement des villes et des régions devrait ainsi être prise au regard de son impact carbone. Pour un même nombre d’habitants, d’une ville à l’autre, en fonction de l’organisation, des transports et de la mobilité, des consommations d’énergie des bâtiments, on peut avoir un impact climat qui varie d’un facteur 1 à 10 !
« Le réchauffement climatique  est un enjeu majeur pour le monde dans lequel je vis et vais vivre"

La nécessaire mobilisation de tous. Pour Marie, « il est important que nous, les lycéens, qui sommes l'avenir du monde, nous mobilisions et n'attendions pas que les impulsions et les initiatives viennent du haut. » 
C’est aussi, finalement, un des enseignements tirés de l’échec de la conférence Climat de Copenhague en 2009 : il faut arrêter d’attendre que « les autres » (les chefs d’Etat, les entreprises, les pays plus ou moins développés…) s’y mettent.

Chacun, dans sa vie personnelle, sur son territoire, dans son entreprise, doit se retrousser les manches et faire le maximum. Faire sa part du job et, pourquoi pas, un peu plus. Comme l’a écrit l’empereur romain Marc Aurèle (dans une citation que cite souvent Léonard) pendant ses campagnes militaires : « Bien souvent on se rend coupable en négligeant d'agir, et non pas seulement en agissant ». Pour ne pas être coupables, agissons !              

La sensibilisation. Pour Raphaël, « la notion du développement durable est très importante pour notre futur à tous. Pour moi, la meilleure façon de devenir acteur et non spectateur, est de nous sensibiliser, nous les jeunes, le plus tôt possible ».

De nombreux progrès ont été réalisés, notamment dans les programmes et activités scolaires, mais il faut continuer pour faire de chaque établissement scolaire, de la maternelle à l’université, un véritable laboratoire du développement durable.
"Le combat climatique est la pierre angulaire qui conditionne tout le reste : la santé, l’emploi, le développement, l’alimentation, la paix"

Le rôle particulier de la jeunesse. Margot le résume très bien : « Je me suis engagée afin de montrer que les jeunes peuvent aussi faire partie d'une grande cause. J'ai envie de sensibiliser les gens à l'éco-responsabilité pour faire bouger le monde. La COP21 est une chance inouïe pour faire entendre nos voix ».

Oui, c’est en effet crucial : il faut une pression bienveillante et ferme de la jeunesse qui doit exiger des hommes et femmes politiques qu’ils soient (enfin !) à la hauteur de l’enjeu.

J’espère que ces cinq jeunes Ligérien-nes reviendront de Lyon avec plein d’histoires à partager avec leurs camarades, et encore plus convaincus que la lutte contre le changement climatique est une formidable opportunité de réinventer la solidarité entre l’Homme et le vivant, entre les continents, entre les peuples, entre les générations.

Que le combat climatique est la pierre angulaire qui conditionne tout le reste : la santé, l’emploi, le développement, l’alimentation, la paix.

Qu’il faut donc y mettre toute son énergie et agir sans délai, car nous serons tous gagnants, ou tous perdants.










1.Posté par jipebe29 le 30/06/2015 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"L’avenir du monde se jouera à Paris… et dans tous les autres territoires du Monde !"
Ridicule. Il n'y a plus de réchauffement depuis 1997, donc parler de réchauffement climatique est absurde. Il serait bon de cesser de nous mentir sur le climat. Ce qui compte, ce sont les mesures, pas les croyances idéologiques.

Plus précisément, Il n'y a plus de réchauffement climatique depuis près de 19 ans, alors que, sur cette période, le taux global de CO2 a continué à augmenter linéairement, que nous av...

2.Posté par jipebe29 le 30/06/2015 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En complément, voir ce document "climat: 22 vérités qui dérangent"
http://dropcanvas.com/#rhm08Riccu1eF5

3.Posté par jipebe29 le 30/06/2015 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que veulent ces intégristes climatiques quand ils parlent d'agir?

Développer de manière déraisonnable des EnR intermittentes, au faible facteur de charge, avec une forte empreinte au sol, et un prix du kWh élevé? Obliger tous les pays à réduire drastiquement leur utilisation des combustibles fossiles, quitte à les plonger dans la décroissance et la misère?

Ce n'est pas raisonnable, et du reste l'AIE, qui sait de quoi elle parle, prévoit une augmentation de la consommation de combustibles foss...








Angers Mag















Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30
Angers Mag : Willy Bernard : démêler le sac de nœud judiciaire: Condamné à deux ans de prison ferme... https://t.co/Ffz3evuZP2 https://t.co/w99MlfjbY9
Mercredi 30 Novembre - 13:02


cookieassistant.com