Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Mercredi 3 Septembre 2014


L’écoconstruction a trouvé son terrain à Angers


Rédigé par - Le 19/09/2012 - 16:58 / modifié le 20/09/2012 - 10:00


Depuis les années 1970, les gouvernements successifs ont fait de l’accession à la propriété un axe majeur des politiques du logement et tous les sondages d'opinion montrent que la grande majorité des ménages français envisage d’acquérir un logement. Si le prix de celui-ci atteint des sommets, l’écoconstruction permet désormais d’en faire baisser globalement le coût. C’est le cas à Angers dans le quartier des Hauts de Saint Aubin.



M. Laurent ROSSEZ, Novabuild et Mme Geneviève LEBOUTEUX , Région des Pays de la Loire devant les logements en cours de construction de l'écoquartier des Prés à Angers
M. Laurent ROSSEZ, Novabuild et Mme Geneviève LEBOUTEUX , Région des Pays de la Loire devant les logements en cours de construction de l'écoquartier des Prés à Angers
Si l’accession à la propriété est une étape de la vie à laquelle aspirent de nombreux couples, mariés ou pacsés, elle devient de moins en moins facile. A l’augmentation du coût des terrains, surtout en zone urbaine, de la construction et de l’énergie s’ajoute une baisse du niveau de vie, voire une marche arrière des pouvoirs publics en matière d’aide, le tout refroidissant de nombreux porteurs de projets.

A Angers, sur le quartier des Hauts de Saint Aubin, un secteur en construction promu à un bel avenir sur le plan immobilier, les promoteurs privés peinent à trouver preneur. Certains programmes prévus de longue date n’ont pas encore démarré, les acheteurs ne se bousculant pas à la porte des bureaux de vente. Avec une fourchette de prix qui se situe entre 2118 € et 2949 € (source La cote Immo)pour un appartement, les futurs acquéreurs y regardent à deux fois, même si le quartier desservi par l’unique rame de tramway devrait être, une fois que tout sera construit, plutôt agréable.

Pour que les français retrouvent le chemin de la propriété il est aujourd’hui plus que nécessaire d’optimiser les coûts de construction et réduire les dépenses énergétiques.

La crise économique incite à une réflexion sur le coût de la construction

« Construire des logements économiques c’est possible », déclare Laurent ROSSEZ, ingénieur bâtiment au Cabinet Nantais A.I.A. et surtout président de NOVABUILD, une association qui rassemble les acteurs du BTP des Pays de la Loire pour leur permettre d’aborder ensemble et dans les meilleures conditions, la mutation vers l’écoconstruction ou construction durable.

« Ce qui coute cher c’est le chantier et tout ce qu’il y a autour. Il faut donc trouver des solutions pertinentes pour mettre le matériau au bon endroit et construire le plus rapidement possible », poursuit le président de NOVABUILD. « Pour cela, il faut réfléchir plus longuement en amont et faire de chaque construction un prototype ».

Accompagnée par la Région des Pays de la Loire, qui investit dans la « construction durable « l’association qui comprend environ 130 adhérents entend bien encourager les constructeurs à réfléchir, à trouver les matériaux et concepts innovants, facile à mettre en œuvre, pas forcément plus chers, et surtout économique sur le plan énergétique.

« Nous sommes dans une démarche « anti-crise » qui nous incite à une vraie réflexion sur le coût de la construction », explique la conseillère régionale Geneviève LEBOUTEUX (EELV), Secrétaire de la commission Economie - innovation - enseignement supérieur – recherche.

Une opération en écoconstruction exemplaire

Plusieurs opérations en écoconstruction sont justement menées sur le plateau Mayenne-Capucins (quartier des Hauts de Saint Aubin) à Angers et notamment celle de l'écoquartier des Prés proposée par le bailleur social le Val de Loire.

Ce mardi 18 septembre, les adhérents de l’association NOVABUILD étaient invités à visiter ce que ses dirigeants considèrent désormais comme « une opération exemplaire en écoconstruction », laquelle réussit selon ses promoteurs « à faire cohabiter le respect de l’environnement et la mixité sociale ».

« C’est l’occasion de constater sur place les avantages de l’écoconstruction : meilleur cadre de vie, notamment au niveau de l’isolation phonique et thermique, qualité de construction, bâtiments performants et surtout baisse non négligeable de la facture », assurent les dirigeants de NOVABUILD.

L’écoquartier des Prés hauts c’est : 8 mois de mise au point du chantier, 18 mois de chantier, -50 Kwh par m2 et par an et 30% d’économie prévue sur les charges locatives, pour 41 logements en location, 23 en accession et 70 m2 destinés à la vie collective.

Pour en savoir plus : www.novabuild.fr




Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par exacompare le 19/09/2012 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un beau projet pour la ville d'Angers, merci pour cet article que je vais d'ailleurs partager avec mes followers !























Instagram

A PROPOS