L'économie régionale va mieux, oui mais...


Rédigé par Yves BOITEAU et Baptiste QUINIOU - Angers, le 17/02/2017 - 12:00 / modifié le 17/02/2017 - 12:08


Etudes à l'appui, la Banque de France et la Chambre de commerce de Maine-et-Loire en ont convenu ensemble la semaine passée : il y a du mieux sur le front économique régional. Oui, mais pas au point peser significativement sur la rentabilité des entreprises. Ni sur la reprise de l'emploi.



la rédaction vous conseille
Comme toutes statistiques, celles-ci sont à interpréter avec prudence. A l'heure de dresser des perspectives pour l'économie régionale, la Banque de France et la Chambre de commerce et d'industrie de Maine-et-Loire ont rendu publics ensemble la semaine passée deux études : un bilan conjoncturel de l'année 2016 pour la première, une enquête de conjoncture des entreprises de Maine-et-Loire sur le dernier trimestre pour la seconde.

Deux documents qui, chacun à leur niveau, attestent d'une amélioration de l'activité économique régionale. Mais d'une amélioration relative. A commencer par le secteur industriel. En 2016, selon l'enquête annuelle de la Banque de France, ce secteur a connu une progression d'activité de +1,3% en Pays-de-la-Loire, inférieure donc à 2015 (+1,8%) mais supérieure à 2014 (+0,6%).

Elément plus dommageable, les exportations industrielles régionales ont ralenti nettement l'an passé (+1,8% contre +6,3% en 2015). Insuffisant, toujours selon la Banque de France, pour impacter significativement le marché de l'emploi de ce secteur en 2017. Selon ses prévisions, celui-ci ne devrait pas progresser au delà de 0,3%. Une hausse, qui si elle se confirmait, serait inférieure aux trois dernières années. En cause selon Roger Martineau, directeur de la Banque de France des Pays de la Loire, "un horizon encore incertain au niveau des carnets de commandes des entreprises".

Dans ce contexte, deux perspectives, soulignée par l'étude, montrent que les acteurs industriels régionaux ne tombent pas pour autant dans la sinistrose : le niveau d'investissement qu'ils envisagent pour 2017 (+11,9%) se révèle trois fois supérieur à celui observé en 2016 ; le niveau de rentabilité qu'ils attendent devrait lui aussi progresser pour près de 40% d'entre elles, sachant que la moitié connaîtront une stabilisation de ce niveau. 
 
Bâtiment et travaux publics : ça va mieux pour eux !
 
Pour les trois autres secteurs dont elle a pris le pouls, la Banque de France enregistre des progressions d'activité plus marquées :
+3,2%  pour les services marchands avec une progression de +3,4% prévue pour 2017 ;
+3% pour le bâtiments et les travaux-publics (+2% prévus pour 2017) avec ce constat regrettable d'un l'impact quasi nul pour l'emploi (-1,6% en 2016, +0,8% prévu pour 2017);
+5,9%, pour l'activité touristique, dont la réussite a, elle, profité à l'emploi (+5,2% dans ce secteur). Reste que la Banque de France est plus pessimistes pour le tourisme cette année avec un petit +0,3% de chiffre d'affaire envisagé.
 
Maine-et-Loire : un léger redressement

Dans cet environnement économique régional, que nous apprend l'étude de conjoncture réalisée par la CCI de Maine-et-Loire auprès d'un millier d'entreprises du département du 9 au 20 janvier ? Sans surprise que leurs responsables s'inscrivent dans un mouvement général plutôt positif.

Sur les trois derniers mois de l'année 2016, comme pour le trimestre précédent, 30% ont ainsi augmenté leur chiffre d’affaires (mais 24% l’ont vu diminuer). Ils sont autant à envisager sa progression dans les trois prochains mois. Mais le chiffre d'affaires ne dit pas tout. 

Côté emploi, 9% des sondés ont vu les effectifs de leur société progresser au dernier trimestre mais 13% l'ont vu baisser. Et leurs projections pour le trimestre à venir se situent sur le même ratio, confirmant l'impact relatif de l'amélioration de l'activité économique sur l'emploi.

Si les trésoreries gagnent en stabilité (+4 pts), les entreprises qui voient la leur baisser restent malgré tout plus nombreuses que celles qui la voient progresser. L'amélioration de la santé financière est surtout perceptible dans l'industrie et si le BTP progresse lui aussi en Anjou, cela ne bénéficie malheureusement pas à l'emploi ou l'investissement.

"Sur les 3 prochains mois, relève la CCI, tous les indicateurs devraient encore gagner en stabilité, à l’exception de l’emploi temporaire qui pourrait enregistrer une légère dégradation."








Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag















Angers Mag : #Angers Au Centre Foch, la Protection de l'enfance fait des vagues #enfance https://t.co/RBSG2an3xf https://t.co/X5Rb8kaST1
Mercredi 26 Avril - 18:00
Angers Mag : Pincez moi !: C'est fait ! Le 27 mai prochain, les joueurs d'Angers SCO défieront le... https://t.co/ojZCn30LT5​Pin… https://t.co/EmZA5648S7
Mercredi 26 Avril - 15:43
Angers Mag : #Angers @coupedefrance Le jour d'après : Pincez moi ! @AngersSCO @IncroyableSCO @Thescoismagic @LaDalleAngevOFF https://t.co/LMhcoFIvlD
Mercredi 26 Avril - 13:47
Angers Mag : #Angers #Présidentielles2017 L'appel au "choix clair" ne tombe pas sous le Sens https://t.co/J3N39qCE3a https://t.co/QuNHctSokr
Mercredi 26 Avril - 12:19