L’enfant et la nuit : Un conte pour initier les enfants à l’art lyrique


Rédigé par - Angers, le 01/02/2012 - 15:29 / modifié le 01/02/2012 - 15:36


Mis en scène par Franck Villard et Olivier Bazaluc, « l’enfant et la nuit » est présenté en ce moment au Grand Théâtre d’Angers par « Angers Nantes Opéra ». Cette œuvre qui sollicite grandement l’imaginaire des plus petits, permet d’aborder plus facilement l’art lyrique. Une démarche pédagogique qui intéresse les enfants, mais aussi leurs éducateurs.



L'enfant et la nuit (Photo Jef Rabillon)
L'enfant et la nuit (Photo Jef Rabillon)
la rédaction vous conseille
Affronter la nuit est certainement le premier vertige initiatique de l’enfant », déclare Olivier Balazuc, l’auteur et metteur en scène de « l’enfant et la nuit », le conte lyrique présenté en ce moment à Nantes et Angers par « Angers Nantes Opéra ». « Les contours familiers de la chambre se dissipent dans les ténèbres et la figure rassurante de la mère disparaît derrière la porte ».

Le décor est posé. La nuit devient le théâtre où le sentiment de sécurité fait place à l’abandon et la crainte que ressentent les tous petits lorsque la mère les couche le soir. L’univers n’est pas totalement inconnu pour les bambins, mais pourtant il leur fait peur chaque jour.

En s’inspirant de la tradition des contes, « l’enfant et la nuit » développe ce combat spirituel, l’épreuve de la nuit obscure s’ouvrant sur le thème de la mère absente, un thème récurent chez les plus petits et qui fournit une matière intéressante pour un opéra.

Ce conte mystique, mêlant burlesque et lyrisme, est conçu comme un voyage initiatique au travers des genres et des influences littéraires et musicales, l’écriture alternant au gré des scènes, des moments parlés et chantés, le rendant accessibles aux plus jeunes, dès sept ans. Musique, poésie, dessins, danse et cirque sont les principaux ingrédients de ce spectacle moderne qui réunit sur scène des musiciens et des choristes.

Pour cette interprétation qui permet d’aborder facilement l’art lyrique, les enfants sont présents aussi sur scène grâce à une collaboration entre « Angers Nantes Opéra » et les jeunes choristes de la maîtrise de la Perverie (Nantes).

Ce spectacle permet de proposer un véritable travail scénique aux jeunes de Perverie, mais aussi aux jeune public rencontré tant à Nantes qu’à Angers, grâce à la présence de musicologues et pédagogues spécialisés. Ces deniers accompagnent les jeunes dans l’approche artistique et l’ouverture à l’histoire des arts, mais aussi dans l’écriture musicale.

Cette première expérience est accessible à tous les publics, jeunes, mais aussi ceux ayant des difficultés visuelles. En liaison avec l’institut Montéclair (Angers) et l’institut des Hauts Thébaudières (Nantes), Angers Nantes Opéra propose le spectacle en audio description pour ceux qui, depuis leur naissance, sont plongés dans l’obscurité. Une autre approche qui s’accompagne de discussion, intervention musicale, découverte tactile du théâtre et du théâtre avant le spectacle lui-même.

Angers Nantes Opéra développe une politique d’accessibilité depuis 2009, en proposant au cours de la saison, plusieurs spectacles en audio description, accompagné d’un véritable parcours aux spectateurs déficients visuels.

Un livre de conte retraçant le spectacle « l’enfant et la nuit », édité dans la collection « Giboulées – Gallimard Jeunesse », est vendu par les librairies Coiffard à Nantes et Contact à Angers. Les enfants peuvent se faire dédicacer l’ouvrage à l’issue du spectacle.

L’enfant et la nuit
Grand Théâtre d’Angers
Séances tout public : le 1er février à 15h et le 3 février à 20h
Séances scolaires : Jeudi 2 février à 10h et 14h 30 et le vendredi 3 février à 14h30

Billetterie : www.angers-nantes-opera.com
Angers Grand Théâtre : 02.41.24.16.40




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag