L’enherbage des cimetières pour réduire les désherbants chimiques


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 04/05/2011 - 10:57 / modifié le 05/05/2011 - 14:17


Pas facile de maintenir les allées piétonnes des cimetières quand on essaie, comme la Ville d’Angers, de réduire l’utilisation des produits phytosanitaires. Des essais de plantation dans les allées secondaires et entre les tombes sont en cours d’expérimentation au cimetière de l’Est. Si l’expérience se révèle concluante, elle pourrait être étendue.



Les plantations de Sedum au cimetière de l'Est
Les plantations de Sedum au cimetière de l'Est
la rédaction vous conseille
Les réclamations pour abandon d’entretien des cimetières et non respect des défunts tombent comme les feuilles en automne aux guichets de la Ville d’Angers. Un dilemme pour le service des Parcs et Jardins de la Ville d’Angers qui aimerait bien abandonner ou tout au moins réduire l’utilisation des désherbants chimiques, considérant à juste titre qu’ils sont dangereux pour les usagers comme pour les agents qui les emploient. Pour autant il ne s’agit pas de laisser pousser les mauvaises herbes ou de confier l’entretien aux familles qui viennent se recueillir sur les tombes de leurs défunts.

Le service des Parcs et Jardins qui entretient les allées, comme le reste des espaces naturels de la ville, on beau faire, en cette saison alternant pluie fine et chaleur, les mauvaises herbes poussent plus vite que leur ombre. De quoi provoquer l’ire d’usagers pas toujours conciliants.

« La ville d’Angers s’est engagée sur l’ensemble de son territoire, parcs, jardins, trottoirs, terrains de sports mais aussi cimetières, à baisser progressivement les traitements phytosanitaires, avec pour objectif de ne plus en utiliser à terme », déclarent-on aux services municipaux. C’est d’autant plus nécessaire que ces produits s’ils ne portent pas de préjudices à ceux qui reposent dans les cimetières, restent nuisibles à l’environnement et à la biodiversité, notamment lorsqu’ils sont véhiculés par les eaux de pluie. Sans compter qu’ils sont dangereux pour ceux qui les manipulent. D’où la question, faut-il cesser l’entretien ou recourir à d’autre méthodes, moins dangereuses tout en restant efficaces.

Pour atteindre son objectif de « zéro phyto », les services des espaces verts ont donc fait le choix de transformer les espaces pour en faciliter l’entretien. C’est ainsi que dans les parties les plus récentes ils ont réalisés des carrés engazonnés, permettant un entretien plus facile et finalement un aspect agréable. 1800 m2 ont été réalisés à titre de test.

Reste les parties plus anciennes, celles où les pierres tombales de toutes formes ne permettent pas l’entretien mécanique. Dans ces parties les techniciens de la Ville ont mis, toujours à titre de test, des tapis de « Sedum », une petite plante vivace de la famille des crassulacées, qui s’accommode bien des terrains secs et rocailleux, capable de s’adapter sans broncher aux situations les plus chaudes, comme les plus froides. L’idéal, d’autant que ces plantations donnent l’impression d’un tapis qui devrait ravir les personnes qui visiteront le cimetière. Reste justement aux services d’entretien à tester la résistance au piétinement de ces petites plantes.

Mais avant d’adopter la végétalisation totale des allées piétonnes, les services des Espaces Verts, conscients de l’impact négatif des mauvaises herbes et suite aux réclamations, ont décidé de mettre en place des renforts en personnels plus importants que l’an passé afin de procéder au désherbage manuel.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Paul Gorzerino le 04/05/2011 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellente idée que ce verdissement en cours du cimetière de l'Est, pour ce que j'en ai vu, qui est encore timide. J'espère que l'essai va se révéler concluant et va donc être généralisé !








Angers Mag















Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03