L’étonnant festival des coureurs néo-zélandais

Nationale cycliste juniors « Classic Aubance-Layon »


Rédigé par Michel Barini - Angers le Lundi 13 Juillet 2009 à 10:19


Cités dans pratiquement tous les communiqués de Radio Course, Michaël Vink (le futur vainqueur) et Ruaraidh Mc Leod, les All Blacks de Nouvelle-Zélande ont étonné tous les suiveurs de la Classic Aubance-Layon en réalisant une course de haute volée. A l’arrivée les deux hommes ont réalisé le doublé dans une course qui avait pratiquement perdu la moitié de son effectif au fil des kilomètres.



Le départ va être donné par Michel Gaudin, responsable départ, membre d’Angers Cyclisme et organisateur de la Classic Aubance-Layon.
Le départ va être donné par Michel Gaudin, responsable départ, membre d’Angers Cyclisme et organisateur de la Classic Aubance-Layon.
Organisée conjointement par Angers Cyclisme pour le départ et par le CV Chemilé pour l’arrivée, la Classic Aubance-Layon 2009 s’est déroulée dimanche entre Mûrs-Erigné et Chemillé sur une distance de 121,7 km. Inscrite au calendrier de la Fédération Française de Cyclisme (FFC) en catégorie régionale l’année précédente, elle fêtait son statut nouvellement acquis de compétition nationale juniors.

Pour cette troisième édition, l’épreuve chère à Michel Gaudin, organisateur et directeur sportif, a donc réuni l’élite des coureurs juniors avec un peloton composé des meilleures formations de la région Ouest. Ainsi, ils étaient 100 engagés sur la ligne de départ au moment du contrôle des braquets. Pour pimenter la curiosité des spectateurs et donner une note d’exotisme à la compétition, on notait à la lecture du programme la présence insolite des deux coureurs des Antipodes les sus-nommés Vink et Mc Leod. Ceux-là mêmes qui allaient faire parler d’eux quelque temps plus tard.

99 partants, 58 rescapés, 48 abandons. La course de ce dimanche fut très animée et très sélective. Du vent contraire, des bordures, des grimpettes, des faux-plats, des lignes droites interminables, des attaques incessantes : autant d’éléments qui eurent raison de la cohésion d’un peloton secoué par les changements de rythme. D’entrée, alors que Soulaines-sur-Aubance (km 5) n’était pas encore franchie, le peloton accélérait et s’étirait déjà en longue file indienne. La journée allait être très compliquée pour certains coursiers et allait mettre les organismes à la torture.

Pour d’autres, le parcours accidenté se prêtait à toutes les tentatives. Le premier attaquant fut le sociétaire de Sablé Sarthe, Cyril Delory, un homme qui fit la course devant les autres pendant un bon moment, d’abord seul, puis repris ensuite par un petit groupe. Au km 20, le peloton était complètement éclaté et les mouvements s’enchaînaient sans temps mort. De regroupements en accélérations, il n’y eut plus jamais de répit et les positions furent souvent remises en cause, jamais établies, même si les communiqués citaient souvent les mêmes, les plus forts.

Romain Cardis (Evad), Michaël Vink (NZ) et Ruaraidh Mc Leod (de gauche à droite) furent les grands animateurs de cette nationale juniors disputée dans les vignobles angevins.
Romain Cardis (Evad), Michaël Vink (NZ) et Ruaraidh Mc Leod (de gauche à droite) furent les grands animateurs de cette nationale juniors disputée dans les vignobles angevins.
Et Michaël Vink fit parler de lui. Pensez donc, cet homme venu de son lointain continent pour se frotter à une forte opposition de nos meilleurs coursiers nationaux : voilà qui suscita la curiosité de la caravane. En stage au sein de la formation Vendée U espoirs dirigée par Dominique Bernaudeau (le frère de Jean-René, manager de l’équipe professionnelle Bouygues Telecom) le Néo-Zélandais est venu, tout comme son compatriote, pour apprendre. On murmure même qu’au pays du Tour de France le jeune homme rêve de passer un jour coureur professionnel.

En escaladant un impitoyable raidillon, du côté des Gardes, on vit de nombreux coursiers se planter debout sur leurs pédales tandis que d’autres posaient pied à terre. Au sommet, Vink fit alors un énième écart qu’il fructifia irrémédiablement au fil des kilomètres, réalisant un trou que personne ne put alors combler. L’affaire était entendue. Son compatriote Mc Leod lâcha à son tour ses deux derniers compagnons, Romain Cardis et Jérémy Cornu (ES Livarot), pour conclure un doublé de haute facture

Junior 1e année, Romain Cardis, l’Angevin de l’EVAD fit souvent la course en tête devant le peloton au gré des mouvements et des nombreux changements, s’offrant au passage une première place au sommet d’un des cinq grands prix du meilleur grimpeur. Au classement final de cette catégorie, il prit la seconde place derrière l’incontournable Néo-Zélandais qui cumula les récompenses. A noter la place dans le top 10 (7e) d’un second angevin, le coureur d’Angers Cyclisme Stéphane Lombard, champion départemental en titre.

1. Michaël Vink (Nat. NZ), les 121,7 km en 3 h 10’ 55’’ ; 2. Ruaraidh Mc Leod (Nat. NZ) à 1’35’’ ; 3. Romain Cardis (EVAD) à 1’55’’ ; 4. Jérémy Cornu (ES Livarot) à 2’15’’ ; 5. Tristan Chaboche (VC Lucéen) à 4’15’’ ; 6. Benoit Vivien (ES Livarot) à 4’15’’ ; 7. Stéphane Lombard (Angers Cyclisme) à 5’24’’ ; 8. Julien Moreau (Comité Vienne) ; 9. Vincent Bertrand (Le Mans SV). 10. Cédric Sachet (Sablé UC) ; 11. Alix Varnajot (POCCL) ; 12. Quentin Rivière (VC Conlie) ; 13. Romain Jagu (US Pontchâtel) ; 14. Valentin Ferrand (Le Mans SV) ; 15. Julien Robin (POCCL).



Michel Barini
Michel Barini
Contributeur Angers Mag - pour le secteur des Ponts de Cé et Murs Erigné. Collabore à la rédaction... En savoir plus sur cet auteur

Sport Pro | Sport détente | Tourisme | Cuisine










Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51




cookieassistant.com