L’évènement végétal angevin "Plant Event" reporté d’un an


Rédigé par Patrick TOUCHAIS - Angers, le 21/12/2016 - 16:01 / modifié le 21/12/2016 - 16:36


Plant Event, l’évènement professionnel horticole supposé succéder au Salon du Végétal n’aura pas lieu en 2017. Malgré une volonté politique et professionnelle, les délais étaient trop courts pour l'organiser correctement. Rendez-vous en 2018.



En juillet 2016, Jacques-Antoine Cesbron (Végépolys), Jean-Benoît Portier et Eric Grelier (Chambre de commerce et d'industrie) avaient dessiné les grandes lignes du Plan Event devant la presse.
En juillet 2016, Jacques-Antoine Cesbron (Végépolys), Jean-Benoît Portier et Eric Grelier (Chambre de commerce et d'industrie) avaient dessiné les grandes lignes du Plan Event devant la presse.
la rédaction vous conseille
L’art de la communication… “Plant Event change de date”, annoncent dans un communiqué les porteurs de projet (Végépolys, la CCI, la Chambre d’Agriculture, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat) de l’évènement censé remplacer le Salon du végétal, qui a déserté les terres angevines pour prendre racines à Nantes. Plus qu’un changement de date, il s’agit surtout d’un report… Initialement prévu les 22 et 23 février prochains, Plan Event aura donc lieu en 2018.

"Le timing était trop court. En général, il faut 12 à 14 mois pour monter un salon. Là, il était compliqué de mobiliser les entreprises sur un événement qu'elles n'avaient pas forcément budgété”, indique Jean-Benoit Portier, président du comité de pilotage de l’évènement. De fait, sur les quelque 65 entreprises attendues, une quarantaine avait manifesté de l’intérêt pour la manifestation, qui – contrairement au vocable usuel – n’est pas un salon du végétal bis à Angers avec un autre nom. “C’est un évènement multi-dimensions”, indique-t-on au Parc des expos d’Angers, maître d’œuvre du projet. “Il s’agit d’une scénographie avec du placement de produits, associée à un espace de rendez-vous sous la forme d’une convention d’affaires, un concours étudiant, un espace pour les start-ups, des conférences… Le tout axé : végétal de demain”. En clair, ce n’est pas un salon au sens classique du terme, orchestré avec des stands. Côté visitorat, Plant Event vise les acheteurs du végétal, les responsables des espaces verts, les urbanistes, les architectes…

“Mieux vaut faire quelque-chose à 100 %”, poursuit Jean-Benoit Portier. En interne, la question s’est posée de se lancer dès 2017 avec un évènement “a minima”. Trop risqué en termes d’image, les porteurs du projet, ainsi qu’Angers Expo Congrès, ont préféré le reporter. Avec l’accord des collectivités. Région, Conseil départemental, et Agglomération d’Angers ont soutenu la nouvelle manifestation. En particulier, le maire d’Angers et président de l’Agglo, Christophe Béchu – quelque peu vexé – qui en mai 2016, à l’annonce du départ du Salon du végétal, s’était impliqué personnellement pour que soit relancé un nouvel évènement professionnel autour du végétal à Angers. Il fallait faire vite. Trop vite sans aucun doute.

Désormais, et en attendant 2018, les organisateurs de Plant Event annoncent des opérations tout au long de 2017 (conférences, ateliers…) pour gagner en notoriété, et être fin prêts pour début 2018.












Angers Mag