L’institut Confucius : une porte ouverte sur la Chine à Angers


Rédigé par - Le 25/09/2012 - 21:03 / modifié le 25/09/2012 - 21:03


Pour Olivia Tambou, élue chargée des Relations internationales à la Ville d’Angers, l’Institut Confucius dont elle est présidente du Conseil d’Administration est « un petit espace de Chine en Pays de la Loire ». L’établissement situé à proximité du campus de l’Université d’Angers répond à une demande croissante d’apprentissage de la langue et de connaissance de la culture chinoise.



L'entrée de l'Institut Confucius d'Angers, sur le Campus universitaire Saint Serge
L'entrée de l'Institut Confucius d'Angers, sur le Campus universitaire Saint Serge
Inspirés des modèles français (Alliances françaises), anglais, allemand et espagnol, les Instituts Confucius ont vu le jour en 2004 sous la forme d'organismes à but non lucratif. Ces nouvelles structures ont pour objectif de proposer une offre linguistique de qualité à tous les publics, et développer la compréhension mutuelle et le dialogue interculturel entre la Chine et les pays d’accueil. On compte aujourd’hui 358 Instituts Confucius dans 105 pays du monde, dont 15 en France et un en Pays de la Loire, à Angers.

Dans le cadre des accords de coopération décentralisée signés entre la région des Pays de la Loire et la province du Shandong d’une part en 2005, les villes d’Angers et de Yantai d’autre part 2006, l'Institut Confucius des Pays de la Loire a ouvert se porte en novembre 2009.

Depuis des partenaires sont venus s’ajouter aux collectivités locales, et notamment l’Université d’Angers et l’Université Catholique de l’Ouest, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine et Loire, ainsi que des universités chinoises, celles de Ludong et de Yantai.

La Chine étant devenue au fil des ans un pays avec lequel particulier et relations entretiennent des relations amicales, culturelles et commerciales, adultes et enfants sont de plus en plus nombreux à pousser les portes de l’Institut angevin pour apprendre ou se perfectionner au Mandarin, la langue officielle chinoise. Des jeunes universitaires chinois, de Ludong et Yantai, assurent la formation des étudiants français inscrits à l’Institut Confucius d’Angers.

Depuis mars 2012, l’établissement est agréé comme centre d’examen du HSK (Hanyu Shuiping Kaoshi), seul test normalisé de la République populaire de Chine pour tester les compétences linguistiques en mandarin des personnes ne l'ayant pas comme langue maternelle. La première session comptait 113 inscrits pour 161 examens passés.

L’institut Confucius d’Angers ne se borne pas à des cours de langue. Il permet aussi d’approcher et de comprendre la culture chinoise grâce à l’organisation des conférences organisées chaque mois avec la participation des sinologues reconnus, des expositions de peintures chinoises et de calligraphie, des spectacles et des projections de films.

Ilot chinois implanté au cœur de la cité universitaire Saint Serge, l’Institut Confucius est aussi un acteur de la vie culturelle locale en participant avec les structures angevines aux événements qui ponctuent la vie en région des Pays de la Loire. Enfin, l’établissement établit des liens avec ses homologues français et notamment avec les écoles, collèges et lycées de la région et intervient dans la mise en relation entre les entreprises françaises et chinoises.

Pour en savoir plus : www.confucius-angers.eu





Yannick Sourisseau
Directeur publication Angers Mag et Angers Mag Info Journaliste web suivant plus particulièrement... En savoir plus sur cet auteur

Angers Ville | Angers Métropole | Pays Loire Angers | Anjou | autres actualités | Evénements | Dépêches | L'info en direct






















DEVIS TRAVAUX






Instagram