Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





LE SCO, une nouvelle année, un nouvel élan


Rédigé par Jérémy Cherbonnier - Le Mardi 5 Janvier 2010 à 15:10


Après un début de saison relativement difficile, le SCO semble retrouver petit à petit son niveau de l’année dernière. Durant les premiers mois de compétition, Angers a été incapable de retrouver son jeu et d’aligner les bons résultats sur plus de 3 matchs. Du fait, peut être, à un manque de motivation, à une perte de réalisme, ou aux blessures à répétitions, les Angevins ont même failli, en novembre, mettre un pied dans la zone rouge.



LE SCO, une nouvelle année, un nouvel élan
A quelques points d’une place de reléguable toujours difficile à avaler, Angers s’est fait peur, surtout lorsque l’on est placé dans les outsiders pour une accession en ligue 1. Beaucoup d’autres clubs, dans une telle situation, auraient certainement vu leurs joueurs encore plus tendus, rendant impraticable le beau jeu, et entraînant en général des défaites à répétition. Mais qu’à cela ne tienne, Angers n’est pas les autres. Le staff, les joueurs et les dirigeants ont continué à travailler en jouant match après match, sans paniquer, tout comme leur entraineur Jean-Louis Garcia, toujours actif sur les bords du terrain. Son discours rassure toujours autant, et il n’est sans doute pas innocent de la bonne forme du SCO ces dernières semaines.

Rendu à la mi-saison nous aurions sans doute voulu voir les Angevins beaucoup plus haut au classement, et revoir une série de matchs sans défaite pour titiller les plus grands comme l’an passé. Cela n’a pas été le cas durant la 1ère partie de saison, mais tout nous pousse à le croire pour la suivante.

Revoyons cette première partie de la saison en détail. Durant les treize premiers matches de la saison, le SCO n’a su gagner que trois fois, autrement dit très peu pour prétendre à une place sur le podium. Pourtant, si certaines nouvelles recrues furent un peu décevante au vue de leur attente (Adnane, Suzuki), si certaines blessures de joueurs cadre mirent le club en difficulté (Leray, Ecuele Manga, Brunel), si la chance semblait avoir abandonné le stade Jean Bouin (Sedan, Brest), l’équipe continuait à se battre, et certains joueurs, comme Anthony Modeste, se faisait déjà remarqué.

La coupe de la Ligue ne put donner un nouvel élan à un SCO fatigué, en raison d’un premier tour de coupe très décevant qui vit l’élimination du club. Les Angevins devaient donc se retrouver autrement. L’arrivée de la coupe de France dans leur saison, à sans doute permis au SCO de penser à autre chose qu’au championnat. Une longue pause de 15 jours en novembre, en raison d’une trêve internationale, était donc plus que la bienvenue pour regonfler les batteries. Le SCO sortait alors d’une série de trois défaites. Avec le retour de plusieurs joueurs, revenu de blessures, les Angevins sont rentrés dans la coupe de France difficilement en éliminant leur adversaire en prolongation, pourtant plus faible de trois divisions. Malgré la victoire le SCO d’Angers n’était toujours pas redevenu celui de l’an passé, se voyant même défait par son voisin tourangeau.

Le mois de décembre annonçant fêtes, neige et nouvelle année a fait changer les esprits. La magie de Noël a opéré, même pour les Angevins. Se qualifiant pour les 32ème de finale de Coupe de France, retrouvant motivation et chemin des filets, le SCO s’en est même allé affronter les Nantais sur leur terrain, pour ce derby de toujours, et est revenu fort d’une victoire à quelques jours de noël. Seulement une défaite et un nul en sept matches, toutes compétitions confondues, le SCO s’est vu gâter pour décembre. Espérons que les vœux de janvier soient aussi bons.