La Reine des Neiges a fait fondre le coeur des enfants


Rédigé par - Angers, le Lundi 21 Décembre 2015 à 13:02


Ils n’avaient d’yeux que pour elle. La Reine des Neiges, présentée samedi après-midi à l’Arena Loire de Trélazé a captivé plus d’un millier de bambins venus tout spécialement,avec leurs parents pour voir de près l'héroïne du film de Disney et chanter avec elle.



Elsa, la Reine des Neiges, dans le spectacle proposé samedi après-midi à l'Arena Loire
Elsa, la Reine des Neiges, dans le spectacle proposé samedi après-midi à l'Arena Loire
la rédaction vous conseille
Sorti tout droit des studios Disney en 2013, le film « la Reine des Neiges », librement inspiré du conte d’Andersen du même nom a connu un grand succès auprès des enfants lors de sa sortie en salle. Et ce succès ne se dément pas, encore aujourd’hui. Chez les petites filles, les costumes d’Elsa, la Reine des Neiges, et de sa sœur la princesse Anna font toujours partie des jouets les plus prisés de la hotte de Noël. Cette année, la Reine des Neiges ferait même jeu égal avec Star Wars, un autre produit Disney, dont le dernier film est sorti la semaine dernière.
 
Alors quand la Reine des Neiges, la princesse Anna, le bonhomme de neige Olaf, Kristoff le montagnard et Sven son renne, - les personnages du film repris par un corps de ballet parisien - se déplacent, les plus jeunes ne veulent rater l’événement sous aucun prétexte, surtout à deux pas de Noël. Samedi ils étaient plus d’un millier, accompagnés de leurs parents ou grands-parents pour assister au spectacle proposé par l’Arena Loire, preuve que la reine blanche, celle qui a le pouvoir sur le climat du royaume d’Arendel, fait toujours recette.
 
Ce sont surtout les petites filles, très nombreuses, qui se sont prises au jeu, vêtues pour  la plupart, du costume de leurs héroïnes, la baguette lumineuse à la main. Et si elles n’avaient pas cet indispensable accessoire, des vendeurs se chargeaient de leur procurer... Et quand la très attendue Reine des Neiges est apparue sur scène avec sa cape, ça frôlait l’hystérie, les bambins reprenant en cœur la chanson vedette du film : « Libérée, délivrée ».
 
« C’est un peu cher pour la qualité du spectacle, mais la petite a beaucoup aimé, c'est l'essentiel. »
 
Inspiré aussi librement que le film, du conte d’Andersen, ce spectacle qui mélange le réel et le fantastique, a été mis en scène par les Ballets Ethery Pagava, une ancienne danseuse étoile des ballets Roland Petit. Ce ballet qui effectue une tournée française, était présent à Trélazé  avec des danseurs du conservatoire de Paris et pour unique décor un écran sur lequel sont projetées, par l’arrière, des animations liées à la musique et aux éclairages. Pas un grand spectacle, avec une débauche d’effets visuels, comme on pouvait s’y attendre, mais suffisamment attrayant pour que les plus petits y retrouvent rapidement leur compte.
 
Ces derniers étaient plutôt ravis à la sortie, usant de tous les superlatifs à leur portée pour reprendre à leur façon un conte dont le succès ne se tarit pas. Toute la force de Disney et tous ceux qui utilisent ses personnages sous licence.
 
Le spectacle s’est terminé, période oblige, par l’arrivée du Père Noël en costume sur la scène et une suite des airs de Noël les plus célèbres, de « Petit papa Noël « à « Mon beau sapin », tout un répertoire prisé par les jeunes spectateurs en cette période de fêtes.

Si la plupart des familles ont ovationné les artistes, à la sortie, certains parents se sont montrés un peu déçus. « C’est un peu cher pour la qualité du spectacle », disait une maman. « Mais la petite a beaucoup aimé, c'est l'essentiel. Ce spectacle qui était surtout destiné aux enfants nous était payé en partie par notre Comité d’entreprise ». Pour une heure de spectacle, les tarifs étaient de 29 € pour les adultes et  20 € pour les enfants, un peu cher pour une famille. Au final, près de 2500 personnes (adultes compris) ont tout de même participé à ce spectacle de fin d'année.

 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46







cookieassistant.com