La Rue du Milieu : "Ce festival est un jouet !"


Rédigé par - Angers, le Jeudi 27 Août 2015 à 08:58


Après quelques préalables le week-end dernier, le festival La Rue du Milieu va dérouler sa 12e édition vendredi et samedi à Saint-Lambert-la-Potherie. Et tenter de relever un défi aussi mystérieux que déjanté : tout vendre ! La promesse d'un voyage en terre loufoque comme les affectionnent ses organisateurs depuis plus de 15 ans.



Conte humaniste, "La Vie devant Soi" de la Cie Les Chiennes Nationales est au programme vendredi soir.
Conte humaniste, "La Vie devant Soi" de la Cie Les Chiennes Nationales est au programme vendredi soir.
la rédaction vous conseille
Août 1999. Quelques jours avant la toute première édition des Accroche-Coeurs, un autre nouveau festival de théâtre de rue créait la sensation à Saint-Clément-de-la-Place à quelques kilomètres au nord-ouest d'Angers. Son nom : la Clef des Arts. Lancé par la Compagnie du Thé à la Rue, fondée quelques années plus tôt par les comédiens Sophie Mesnager et Amédée Renoux, l'événement, entièrement gratuit lui aussi, avait su séduire d'entrée par la richesse de sa programmation et sa capacité à embarquer le public.

16 ans plus tard, les organisateurs du festival La Rue du Milieu, qui a succédé à La Clefs des Arts, n'ont pas perdu de vue la folie de leurs origines (jusqu'à 15 000 spectateurs certaines éditions). Mais ils ont aussi grandi. "Le projet a évolué, toujours avec l'envie d'immerger les spectateurs dans des propositions artistiques originales. Mais en collant aussi un peu mieux au territoire" replace François Maratier, le coordinateur de l'association La Rue du Milieu.

Née au lendemain de la première édition, cette association oeuvre désormais dans une logique intercommunale. St-Lambert-la-Potherie et, depuis un an, La Membrolle-sur-Longuenée ont rejoint St-Clément pour soutenir son activité. Une contractualisation qui l'engage dans une action culturelle à l'année - 4 dates à l'Espace Longuenée et 3 à St-Clément - et permet de faire tourner le festival entre les trois communes. Sans oublier les autres.
"L'idée est toujours de casser les codes habituels en impliquant les bénévoles dans la mise en scène mais aussi le public." François Maratier, coordinateur de La Rue du Milieu.

Ainsi, samedi et dimanche derniers, deux rendez-vous préalables ont permis de préparer le public à St-Clément puis à la Membrolle. Mais c'est à Saint-Lambert-la-Potherie que revient le plaisir d'accueillir vendredi et samedi le festival. Fidèles à leurs principes, ses organisateurs ont donné des heures de rendez-vous, les noms des compagnies invitées mais aucun détail sur le déroulement des deux soirées. Seul indice, un intitulé étrange : "La Rue du Milieu vend tout". "On s'attache tout autant aux spectacles qu'à la manière de les présenter. Pour La Rue fait le mur, on avait érigé un mur de 30 mètres de long et construit une histoire autour d'une population divisée en deux camps.  L'idée est toujours de casser les codes habituels en impliquant les bénévoles dans la mise en scène mais aussi le public. Il faut se laisser porter" précise François Maratier.

Autour du coordinateur de La Rue du Milieu, une trentaine de bénévoles composent le noyau dur de l'association. Et quand on dit "noyau dur", ce n'est pas pour la formule. Il y a quelques semaines lors du festival "Chalon dans la rue", la Mecque du spectacle de rue en France, une bonne partie d'entre eux ont fait vivre durant dix jours une cour d'école en plein centre-ville, rebaptisée pour l'occasion "L'Ecume des cours". Décoration, scénographie, programmation, accueil des artistes et du public... Une vraie répétition grandeur-nature pour La Rue du Milieu. "Les organisateurs de Châlon nous ont félicité, c'est la cinquième fois que nous allons là-bas. Ca participe à financer notre activité et c'est aussi une vraie porte ouverte sur le monde du spectacle de rue. C'est à Châlon qu'on fait une partie de notre marché pour notre festival" explique François Maratier, fier du travail de toute son équipe, et de la dynamique qui l'anime.

" L'asso rassemble des ados aux retraités et réunit aussi bien des ouvriers, qu'un banquier, des artisans, des demandeurs d'emploi... Nous travaillons aussi sur des parcours de formation à la comédie ou à la scène pour susciter des vocations chez les jeunes. On se marre tout en bossant, c'est un jouet ce festival !" Autant de raisons de ne pas attendre Les Accroche-Coeurs pour commencer à prendre la rue.

La Cie Silembloc sera de la fête samedi.
La Cie Silembloc sera de la fête samedi.
Deux jours de fête à St-Lambert-la-Potherie
Vendredi 28 août / RV à 19h
"La Vie devant Soi" - Cie Les Chiennes Nationales - Théâtre de rue - Tout public à partir de 8 ans / Durée : 60 mn
"Les Pompes Funestes" - Cie des Ô - Théâtre forain burlesque - Durée : 60 mn
 
Samedi 29 août/ RV à 19h
"Ma Vie de Grenier" - Cie Carnage Productions - Théâtre de rue - Tout public à partir de 8 ans / Durée : 75 mn
"Cirque autobloquant" - Silembloc Cie - Cirque Nouveau - Tout public à partir de 5 ans / Durée : 70 mn
"Raymond Raymondson" - Grec Lackovic - Magie burlesque muette - Tout public à partir de 7 ans / Durée : 70 mn

Plus d'infos dans le programme joint ci-dessous ou sur le site du festival www.laruedumilieu.org.





Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com