La balade des sans jambes sur les bords de Loire


Rédigé par Samuel LEBRUN - Angers, le 05/05/2015 - 10:23 / modifié le 05/05/2015 - 20:48


Ils sont paraplégiques ou tétraplégiques et ils se baladent en toute autonomie sur les bords de Loire ! Du 1er au 7 mai, une dizaine de personnes handicapées font le chemin entre St Florent-le-Vieil et Blois à la redécouverte de la nature et de ses odeurs. L'opération s'intitule Santiago Accessible et entend sensibiliser à la place et à l'autonomie des personnes handicapées.



Édouard Braine, le fondateur de Santiago Accessible sur son « fauteuil tout-terrain ».
Édouard Braine, le fondateur de Santiago Accessible sur son « fauteuil tout-terrain ».
la rédaction vous conseille
Édouard Braine, l'ancien consul général de France au Royaume Uni, n'a pas pour habitude de mâcher ses mots : « En matière d'accessibilité et de prise en compte du handicap, la France est en retard ». Et l'homme sait de quoi il parle ! Il est confronté depuis 13 ans à la vie en fauteuil roulant suite à une chute de cheval. Depuis, il milite pour une meilleure inclusion des personnes handicapées dans la société. C'est ainsi qu'il a créé il y a trois ans l'opération de lobbying Santiago Accessible (en référence aux chemins de St Jacques de Compostelle qui représentent pour lui « un rêve ») : pendant une semaine, des personnes handicapées partent se balader dans la nature en toute autonomie grâce à des véhicules électriques adaptés – un luxe qu'il espère bientôt possible pour tous.
 
Car Édouard Braine a le rire jaune quand il évoque la loi handicap de 2005, voulue par Jacques Chirac. Cette loi prévoyait de rendre accessible sous 10 ans tous les établissements recevant du public ainsi que les transports collectifs. « Finalement, quasi personne n'a respecté cette obligation envers les ZandiKapés » constate-t-il amer «ZandiKapés avec un Z et un K, pour ne pas dire Intouchables » ajoute-t-il en clin d’œil au film sur la vie de Philippe Pozzo Di Borgo qui a été « comme un premier déclic au sein de la population Française en 2011 ».

A la même époque, Stéphane Hessel publiait son petit livre « Indignez-vous » pour appeler à un sursaut citoyen. « C'est de cet élan qu'est né Santiago Accessible » précise Édouard Braine. Stéphane Hessel fera d'ailleurs parti de ses premiers soutiens.
 
Assurément, l'ancien diplomate possède un précieux carnet d'adresse ! On compte quelques célébrités parmi les participants à cette édition 2015 : Philippe Croizon, sportif tétraplégique connu pour avoir traversé la Manche à la nage, ou Philippe Carette, le premier paraplégique français à avoir obtenu la qualification professionnelle de pilote d'avion. « L'enjeu, c'est aujourd'hui de faire changer le regard de la société sur le handicap ! d'arrêter de le mettre en marge et de l'intégrer, dès l'école ». Edouard Braine milite pour que le sujet ne soit plus cantonné au monde médical ou associatif mais bien pour qu'il « soit à l'intérieur de la ville ».
 


Un véhicule tout-terrain pris en charge par la sécu

L'aventure Santiago Accessible est rendue possible depuis 2013 (la première édition à eu lieu dans les Pyrénées) par l'utilisation du Mobile Dream, un engin tout-terrain révolutionnaire fabriquée en France près de Grenoble. Ce véhicule adapté a vu le jour dans les ateliers de la société Lazelec en 2010. Il a obtenu une homologation en 2012 et bénéficie aujourd’hui d'une prise en charge par la sécurité sociale (au même titre qu'un fauteuil roulant ou qu'une paire de béquille).

« C'est une liberté totale, je retrouve des sensations oubliées depuis 30 ans » lance Isabelle, nouvelle utilisatrice sur Santiago Accessible. Jusqu'à jeudi (7 mai), ils sont ainsi une dizaine à tester l'invention sur les bords de Loire – en espérant bientôt voir son accès démocratisé. Le périple fait 200 kilomètres entre Saint Florent-le-Vieil et Blois et est entrecoupé de haltes touristiques : visite de la tapisserie de l'apocalypse à Angers, du château de Chambord...

Seul ombre au tableau, la météo ! L'étape de samedi jusqu'à Bouchemaine a été annulée en raison de la pluie (à défaut de Loire, les images de la vidéo ci-dessous ont été tournées dans le parc des « jardins de l'Anjou » à La Pommeraye). Cette journée off a été décidée pour ménager les participants plus que les machines, car les Mobile Dream passent partout : le véhicule possède 4 roues motrices et ses batteries ont une autonomie d'environ 80 kilomètres.

« Depuis le départ, on s'est concentré sur la réalisation technique du véhicule mais quand les clients nous font des retours, ils nous parlent souvent des balades avec leur proches ou des odeurs de la nature qu'ils ont pu redécouvrir. Et ça, c'est une belle surprise ! ça ne figurait évidement pas dans le cahier des charges du Mobile Dream » avoue, heureux, Patrick Gonod, le directeur général de Lazelec.
 

Santiago Rives de Loire
Du 1er au 7 mai 2015
Site internet : http://santiagoaccessible.fr/









1.Posté par barreau le 04/05/2015 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le handicap est déjà une situation compliquée, si le temps se met contre eux... espérons que le soleil daigne se montrer.








Angers Mag















Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30


cookieassistant.com