La fac de tourisme fête ses 30 ans !


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 10/01/2013 - 15:21 / modifié le 11/01/2013 - 09:42


L'Imis-Esthua , la fac angevine de tourisme, devenue l’ITBS (Unité de Formation et de Recherche en Ingénierie du Tourisme, du Bâtiment et des Services) fête ses 30 ans ces vendredi et samedi. Elle investit le Centre des congrès d’Angers pour en faire le théâtre de nombreux événements. Présentation.



Entourés d'étudiantes de l'Esthua, Jean-René Morice, vice-président de l'université d'Angers, Philippe Violier, directeur de l'Imis-Esthua et Dominique Filloux, enseignant et chef d'entreprise.
Entourés d'étudiantes de l'Esthua, Jean-René Morice, vice-président de l'université d'Angers, Philippe Violier, directeur de l'Imis-Esthua et Dominique Filloux, enseignant et chef d'entreprise.
la rédaction vous conseille
Deux jours de fêtes pour célébrer un anniversaire. 30 ans déjà pour l'une des premières facultés françaises à proposer des formations qualifiantes dans le vaste domaine du tourisme. L'Imis-Esthua - c'est son nom ! -, située sur le campus Saint-Serge à Angers, investit durant deux jours le Centre des congrès pour un grand raout axé sur la communication, les rencontres et les échanges.

Étudiants, anciens, professeurs, professionnels du secteur…, soit "plus de 1 300 personnes sont attendues par jour autour d'un programme riche et dense", explique Dominique Filloux, professeur référent, chef d'entreprise parisien et grand maître organisateur de ces deux jours.

Ce vendredi matin, les festivités débuteront par moult conférences-débat dédiées aux étudiants actuellement en formation. Point fort de cette matinée, l'intervention de Paul Dubrule et Gérard Pélisson, co-présidents et fondateur du groupe hôtelier Accor, avec à la clé une séance de dédicace de leur livre "Le Bonheur d'Entreprendre". "Et toujours dans le cadre de cette matinée, nous accueilleront également d'autres personnalités du monde du tourisme et de l'événementiel, poursuit Dominique Filloux. Comme Gérard Pont, directeur du festival des Francofolies, Eric Guillemin, directeur général du groupe Réunir ou encore Olivier Glasberg, directeur de production chez Kuoni".

L'après-midi, place aux tables rondes, animées par les étudiants, eux-même. Différents thèmes en lien avec leurs parcours de formation y seront abordés : l'événementiel, l'hôtellerie et la restauration, la maintenance immobilière et sécurité, le patrimoine culturel, les tours opérateurs et les agences de voyage et enfin les institutions du tourisme et le tourisme social et associatif. Vaste programme !

Le lendemain, samedi. Dès 10 heures, la matinée sera consacrée à la remise solennelle des diplômes des étudiants de master et magistère de promotion 2011-2012. Puis, l'après-midi, un salon dit "de convivialité" ouvrira ses portes, occupant la totalité de l'espace du centre des congrès. "Nous mettrons en place de minis-forums, dont environ 65 anciens étudiants seront à la fois animateurs et acteurs. Le but : faire part de l'expérience et discuter avec les étudiants actuellement en formation", précise Philippe Violier, directeur de l'Esthua.

Enfin, pour boucler ces deux jours anniversaire, une soirée de gala, avec plus de 1 500 convives attendus, clôturera ces 30 ans. "La soirée s'articulera autour du thème des quatre coins du monde, illustrant la dimension internationale de l'école", présente Dominique Filloux. Un film de 20 min regroupant les témoignages d'anciens étudiants et de partenaires étrangers sera diffusé en boucle durant cette soirée. Et un circuit traversant les différentes régions du globe permettra au public de goûter aux joies de la salsa, de se relaxer à l'atelier taï chi, de faire un pause musicale dans un univers d'un bal américain, façon Las Vegas ou encore de savourer et déguster des vins régionaux grâce au concours de quelques viticulteurs d'Anjou".

Les moments forts de l'Esthua

1982 : Michel Bonneau crée un des tous premiers seconds cycles de tourisme en France à Angers. Les premiers étudiants recrutés lui donnent le nom des "Etudes supérieures de tourisme et d'hôtellerie de l'université d'Angers.
1986 : l'accréditation du magistère de tourisme fait d'Angers un pôle d'excellence en matière de formation touristique et hôtelière universitaire.
1991 : l'Esthua crée et développe un nouveau pôle de gestion technique et sécurité du patrimoine immobilier, elle devient alors l'Imis-Esthua.
1995 : l'Imis-Esthua ouvre une spécialisation en management des services de proximité et accueille 600 étudiants.
2000 : création de formation en management de la sécurité routière et implantation sur le campus Saint-Serge.
2003 : accord de coopération avec le groupe Sup de Co de La Rochelle et création de l'Ecole française de tourisme.
2004 : l'Imis-Esthua implante à Cholet et Saumur des formations en lien avec l'environnement régional.
2009 : l'Imis-Esthua devient l'UFR Ingénierie du tourisme, du bâtiment et des services. Elle accueille 2 300 étudiants provenant d'une soixantaine de pays.
2012 : l'Esthua fête ses 30 ans, mais se sent à l'étroit dans ses locaux de Saint-Serge. Deux possibilités s'ouvrent à elle : l'agrandissement de 750 m2 au sein du Campus prévu pour la rentrée 2014 et/ou investir pour de bon le centre des congrès lors de son déménagement, en 2017, à proximité du Quai. "Nous serions très bien ici, maintenant reste à savoir si ce genre de structure peut accueillir une université et son flux d'étudiants", s'interroge Philippe Violier.



















Angers Mag