La ministre déléguée aux personnes âgées ce jeudi à Angers


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 14/03/2013 - 07:49 / modifié le 14/03/2013 - 07:49


Michèle Delaunay, la ministre déléguée aux personnes âgées, est en visite officielle à Angers ce jeudi. Son déplacement intervient au lendemain de la mort de trois octogénaires à Angers et Avrillé, dans deux drames liés manifestement à la perte d'autonomie. Le Conseil Général, qui finance pourtant plusieurs structures au menu de la visite ministérielle, n'a pas été invité. Et le déplore.



Michèle Delaunay, ministre déléguée aux personnes âgées et à l'autonomie
Michèle Delaunay, ministre déléguée aux personnes âgées et à l'autonomie
la rédaction vous conseille
Ce n'est certainement pas le visage le plus connu du gouvernement Hollande. Michèle Delaunay, la ministre déléguée en charge des personnes âgées et de l'autonomie, est en visite officielle ce jeudi à Angers.

Placé sous le signe de l'habitat et du bien-vivre chez les plus de 60 ans, ce déplacement ministériel va prendre, de fait, un relief particulier, après la mort ces derniers jours sur l'agglo angevine de trois octogénaires dans deux drames liés, de façon semble-t-il assez claire, à la perte d'autonomie de leurs acteurs.

Le premier de ces drames est survenu jeudi dernier à Avrillé et a été révélé par nos confrères de Ouest-France. Un homme de 89 ans, atteint de la maladie d'Alzheimer, a été retrouvé mort à son domicile, auprès de sa femme, âgée de quelques années de moins et qui a avoué aux secours lui avoir volontairement administré des médicaments avant d'en absorber elle-même. Hospitalisée depuis, elle serait dans un état médical préoccupant et n'a pas pu encore être entendue. Des analyses toxicologiques réalisées sur son époux, devraient permettre de confirmer ou non sa version.

Le second drame, confirmé lui par le parquet d'Angers, est intervenu dans un foyer logement de la rue Chateau-Gontier en centre-ville d'Angers dans la nuit de jeudi à vendredi. Cette fois-ci, c'est un homme de 89 ans qui a tué son épouse avant de retourner l'arme contre lui. Malade en stade très avancé de Parkinson, celle-ci devait être prochainement transférée dans un établissement médicalisé. Des lettres à destination de la police et de leurs enfants mais aussi des recommandations testamentaires et d'organisation d'obsèques ont été retrouvées attestant de leur désir d'en finir.

Habitat et maintien à domicile

De fait, la ministre Michelle Delaunay a légèrement modifié le programme initial de sa visite. Ce jeudi matin, elle se rendra pour commencer à l'espace territorial du Bien Vieillir Robert Robin. Situé dans le quartier de la Roseraie, cet espace ouvert sur son quartier, comprend un dispositif d'hébergement pour les plus de 60 ans autonomes, mais aussi des logements provisoires et pour personnes handicapées, et offre de multiples services accessibles aux plus de 60 ans, dont un guichet unique pour répondre aux besoins et attentes des familles et personnes.

Michèle Delaunay se déplacera ensuite aux Jardins d'Arcadie, le foyer-logement où s'est déroulé le drame d'Angers. Elle visitera par la suite un des 12 logements sociaux habités qui a fait l’objet de travaux d’adaptation aux personnes à mobilité réduite du Toit Angevin, labellisé Habitat Senior Service, rue Guynemer.

Elle participera également au siège du Toit Angevin, à une table-ronde sur le maintien à domicile des seniors avec l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH), l’Agence régionale de Santé (ARS), l’Association Anjou domicile, l’association Delphis (créatrice du label Habitat Seniors Services) et l’Association nationale française des ergothérapeutes.

La ministre déléguées aux personnes âgées se rendra également au Centre Régional Basse Vision (CRBV) et visitera le centre d’expertise national des technologies de l’information et de la communication pour l’autonomie.

Dans un communiqué transmis mercredi en fin d'après-midi, le Conseil Général a fait savoir qu'il n'avait pas été invité à participer au déplacement de Michèle Delaunay, alors même qu'il finance une partie des structures qu'elle va visiter. Un oubli pour le moins étonnant.

"Le Département dont l’aide aux personnes âgées et à l’autonomie constitue l’une des principales compétences, dans le domaine social, ce qui en fait un acteur naturellement incontournable, avait pourtant, plus que tout autre, sa place dans cette visite ministérielle" déplore le Conseil Général, évoquant un "manque de considération, qui est contraire à toutes les règles de la tradition républicaine".



















Angers Mag











Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06



cookieassistant.com