La petite musique des solidarités


Rédigé par - Angers, le 03/10/2016 - 08:25 / modifié le 03/10/2016 - 08:25


Pour la deuxième année consécutive, le Centre communal d'action sociale organise "La rentrée des Solidarités". Elle aura lieu mardi 4 octobre au Centre des Congrès, autour du thème "Les aventuriers du vivre ensemble", avec de nombreux intervenants des mondes universitaires, sociaux ou artistiques. Parmi eux, le pianiste nomade Marc Vella.



Marc Vella, ici au Jardin du Mail avec Elodie, se sert de son piano pour aller à la rencontre des gens à travers le monde. Il sera l'un des animateurs de la rentrée des Solidarités à Angers, ce mardi 4 octobre.
Marc Vella, ici au Jardin du Mail avec Elodie, se sert de son piano pour aller à la rencontre des gens à travers le monde. Il sera l'un des animateurs de la rentrée des Solidarités à Angers, ce mardi 4 octobre.
la rédaction vous conseille
Le proverbe populaire (et galvaudé) affirme que "la musique adoucit les mœurs". Si elle n'a pas le pouvoir de faire taire les armes, elle permet tout au moins, selon le pianiste nomade Marc Vella, d'aller partout : "Mon instrument est un sésame, un cheval de Troie", avance-t-il, lui qui a parcouru 300 000 km, fait six fois le tour du monde, à travers une cinquantaine de pays.

L'homme prône la bienveillance plutôt que la méfiance, arguant qu'un grand nombre d'hommes et de femmes à travers le monde mènent des actions positives en faveur de la paix, du climat, des autres... "Il suffit d'aller à leur rencontre, ce que devrait faire plus les médias, notamment. Je suis un homme profondément ordinaire qui ose l'extraordinaire, la vie, l'autre."

Mardi 4 octobre, Marc Vella sera l'un des principaux animateurs de la deuxième rentrée des Solidarités organisée par le Centre communal d'action sociale de la Ville d'Angers (CCAS). Mais pour l'heure, il récite ses gammes à l'abri du kiosque du mail. A ses côtés, face au clavier du piano, Elodie -qui n'a jamais fait de musique- se lance pourtant dans une improvisation de plusieurs minutes. "Les clés, pour jouer ensemble, sont la délicatesse -qui induit l'excellence- l'intention -mettre toute sa présence dans chaque note et le dialogue permanent", explique Marc Vella.
"J'ai vu et joué dans des pays qui se détruisent aujourd'hui, en Syrie ou en Afrique. Je ne peux plus être naïf, comme je ne suis pas un donneur de leçons : demandez à ma femme comment je peux être à la maison ! Mais que faire face aux horreurs sinon continuer à jouer et à partager ?" - Marc Vella

La mélodie se pose naturellement dans un mail attentif. "Oui, je suis plus fort que toi, mais quel intérêt aurais-je à le montrer ? L'idée est de jouer ensemble", reprend Marc Vella, qui applique depuis trente ans ce bel épisode et cette métaphore musicale à ses rencontres avec les autres, "sans affirmer nos différences, qui sont l'évidence, mais en affirmant nos valeurs".

Naïf, le pianiste nomade ? "J'ai vu et joué dans des pays qui se détruisent aujourd'hui, en Syrie ou en Afrique. Je ne peux plus être naïf, comme je ne suis pas un donneur de leçons : demandez à ma femme comment je peux être à la maison ! Mais que faire face aux horreurs sinon continuer à jouer et à partager ?"

C'est ce discours de bienveillance qu'il tiendra durant une rentré des Solidarités consacrée aux aventuriers du vivre ensemble. "Nul n'est une île", pose Françoise Le Goff, adjointe au maire d'Angers en charge des solidarités actives. "Dans notre drôle de monde, une société disloquée, qu'est-ce qu'on peut vivre et construire ensemble ?", résume-t-elle.
Autour d'elle, des universitaires alimenteront les débats, mais aussi le chef étoilé Gérard Bossé, qui animera un atelier culinaire avec des apprentis de la CCI. Au programme également, le regard averti de Jean-François Serres -déjà présent l'année dernière- référent national de l'association Mona Lisa, qui lutte contre l'isolement social des personnes âgées.

"Il y a une vision très technocratique du vivre ensemble : comment la cité permet à chacun d'accéder aux différents services... ; mais il y a aussi une vision plus humaniste du vivre ensemble", appuie Catherine Cottenceau, la directrice du CCAS. "C'est une vision qui nous oblige à se rapprocher de nous et elle repose sur quatre piliers : accepter l'improbable, retrouver nos capacités à développer l'intuition, prendre des risques, être capables de sortir des sentiers battus et innover."

C'est cette vision que le CCAS entend porter tout au long de l'après-midi du 4 octobre, en remettant de manière très institutionnel, le prix de l'innovation sociale, mais aussi en l'incarnant par les invités du jour.

Renseignements et réservation ici




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur




Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag















Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00


cookieassistant.com