"La poésie peut être ce petit supplément d'âme dont les gens ont besoin"


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le Vendredi 4 Mars 2016 à 07:24


A Angers comme partout en France, le mois de mars s'annonce poétique avec un Printemps sur le thème du "Grand vingtième", qui aura lieu du 5 au 20 mars.



Le collectif Printemps des poètes a été créé l'année dernière pour améliorer la lisibilité de l'évènement. (photo archives - Francis Carpentier)
Le collectif Printemps des poètes a été créé l'année dernière pour améliorer la lisibilité de l'évènement. (photo archives - Francis Carpentier)
la rédaction vous conseille
Faire rimer mars avec poésie vous semble impossible ? C'est que vous n'avez pas encore mis le nez dans le programme (chargé) du printemps des poètes à Angers. Voilà 18 ans que l'idée d'éclairer ce genre littéraire délaissé a germé dans l'esprit de Jack Lang et d'Emmanuel Hoog (actuel PDG de l'Agence France Presse). Et les bords de Maine ne sont pas en reste, cette année encore avec un but :  "Rendre la poésie accessible au plus grand nombre", comme l'explique André Martin, coordinateur de Collectif printemps des poètes, créé l'année dernière afin de fédérer* et d'améliorer la lisibilité de l'évènement - qui réunit une vingtaine d'autres partenaires, coordonnés par la Ville.
"Aujourd'hui, la poésie est protéiforme"
"Nous sommes convaincus que dans une société en perte de repères, la poésie peut faire entendre sa petite voix, qu'elle est ce petit supplément d'âme dont les gens peuvent avoir besoin aujourd'hui", poursuit André Martin, qui est aussi président de l'association de poésie Encre. Mais les souvenirs ont la peau dure et il est difficile, pour chaque ancien élève qui sommeille en nous, de ne pas associer poésie à Marcel Aymé et Jacques Prévert. "Aujourd'hui, la poésie est protéiforme", insiste André Martin. "Notre collectif compte des poètes classiques, d'autres beaucoup plus surréalistes, minimalistes, lyriques ou militants. Des férus de haïkus ou des slameurs, incarnés dans notre Anjou par Poison d'Avril".

Autour du thème de cette édition, "Le Grand vingtième" - un siècle délimité par Guillaume Apollinaire et Yves Bonnefoy - le printemps des poètes angevin s'ouvrira par une parade poétique musicale qui cheminera de la place du Ralliement à la Tour Saint-Aubin ce samedi 5 mars. Parmi les temps forts de ces deux semaines, André Martin met en avant l'"expoèmes" à la Tour Saint-Aubin ou encore la venue de la poète ("elle n'aime pas le terme "poétesse", trop connoté "prêtresse") belge Colette Nys-Mazure, qui animera notamment une table-ronde sur la poésie contemporaine (le 17 mars à 20h30 au Quart'Ney). Le programme compte évidemment de nombreux récitals mais aussi un happening franco-chinois ou une sieste poétique. Et comme la Ville est résolument "connectée", elle invite les Angevins qui se sentent une âme de poète à la partager sur Twitter avec le mot-dièse #Poetwitt. De la poésie en 140 signes ? Paul Eluard l'avait fait.

"La poésie peut être ce petit supplément d'âme dont les gens ont besoin"
* Le collectif regroupe les associations Encre, le Verbe à vif, la Taverne aux poètes, le Cercle angevin de poésie, auxquelles s'ajoutent trois partenaires : l’association Cinéma parlant, Radio G ! et la Maison de quartier Le Trois-mâts.

La place du Ralliement transformée en librairie

Ce ne sont pas moins de 8 librairies - réunies depuis 2004 dans l'association Librairies Passion - qui proposeront leurs recueils de poèmes, le samedi 12 mars, de 10 heures à 18 heures, place du Ralliement. Un grand barnum accueillera les étals de papier et de rimes. Un graffeur réalisera des illustrations à partir de lectures, entrecoupées d'intermèdes musicaux. "Jusqu'au 11 mars, des urnes recueillent, dans nos librairies, les poésies que nos clients ont réalisées", explique Brigitte Biderre de la librairie La Luciole. "Elles seront lues le 12 mars et exposées sur L'arbre à poèmes". Pour la libraire, spécialisée en littérature jeunesse, "la poésie ce n'est pas forcément des rimes. C'est aussi faire parler son quotidien à travers l'imaginaire".










1.Posté par Martin André le 10/03/2016 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Simplement merci à la journaliste qui a rédigé ce très bon article.








Angers Mag












Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20







cookieassistant.com