La proximité, une chance pour l’économie ?

Dossier : la proximité, une chance pour l'économie (1/7)


Rédigé par Rédaction Angers Mag - Angers, le 19/05/2014 - 07:28 / modifié le 22/05/2014 - 07:37


"Produire et consommer à proximité : rêve ou nouvelle façon de vivre ?" La question sera au centre des échanges qui clôtureront l'événement Imagine 2020 (26-28 mai) au Quai à Angers. Partenaire de ces trois jours de conférences, spectacles et table-rondes autour de la transition écologique, Angers Mag Info vous ces jours prochains de faire connaissance avec des acteurs locaux de l'économie de proximité.



Programmé le mercredi 28 mai au Quai, le film "Solutions locales pour désordre global" de Coline Serreau (ci-dessus) alimentera les réflexions autour de l'économie de proximité.
Programmé le mercredi 28 mai au Quai, le film "Solutions locales pour désordre global" de Coline Serreau (ci-dessus) alimentera les réflexions autour de l'économie de proximité.
la rédaction vous conseille
En partenariat avec l'Etablissement public de coopération culturelle qui veille sur le Quai et organise ces trois jours de réflexion autour des enjeux de la transition écologique (voir programme ci-dessous), le Conseil de développement de la région d'Angers a choisi d'interroger l'avenir. Et de se demander comment faire pour mieux intégrer dans le développement du territoire, cette proximité que recherchent, plus nombreux chaque jour, des consommateurs en mal de confiance face aux dégâts de logiques économiques dont ils ne comprennent plus le sens.

Depuis vingt ans, via les crises sanitaires et environnementales qui ont frappé l'agriculture, c'est bien l'alimentation qui a impulsé de ce retour au local. « L'alimentation est le levier naturel par lequel tout peut basculer parce que ça crée des marchés », reste persuadée la réalisatrice Coline Serreau, attendue le 28 mai pour la projection de son film « Solutions locales pour un désordre global ». Mais qu'en est-il des autres secteurs ? Et quelles opportunités et contraintes représentent les circuits de proximité ? Quels soutiens sont-ils en droit d'attendre des pouvoirs publics ?

« On en parle beaucoup, c'est un fait. Mais il s'agit de savoir aussi aujourd'hui ce qui relève du marketing et du développement durable », analyse Anne-Sophie Novel, journaliste et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet*, qui interviendra elle aussi lors des échanges. En s'associant à cet événement, Angers Mag a choisi d'aller voir ce qu'il en était auprès de quelques acteurs émergents et historiques de l'économie de proximité sur le territoire angevin : la monnaie locale La Muse (mardi 20 mai), les producteurs locaux du marché Lafayette (mercredi 21), le site régional de musiques indépendantes 1d-paysdelaloire.com (jeudi 22), l'association Envie Anjou (vendredi 23), la filière locale Bois Energie (lundi 26)... En n'oubliant pas tous les autres. Et en vous donnant rendez-vous les 26, 27 et 28 mai pour poursuivre les échanges.

*« La Vie Share, Mode d'Emploi » (Alternatives, mai 2013). Voir son blog ici

Trois jours pour imaginer l’avenir en 2020

La proximité, une chance pour l’économie ?
Comment « rendre sensible ce qui peut paraître extrêmement abstrait, technique, voire lointain, en matière d’écologie, d’environnement et de respect de la planète » ? Telle est l'exigence qui, selon la formule de Christian Mousseau-Fernandez, le directeur du Quai, a guidé les choix de programmation d'Imagine 2020.

Les 26, 27 et 28 mai, l'événement n'y sera donc pas une affaire de spécialistes mais un croisement de regards artistiques et d'échanges destinés à capter l'attention du plus grand nombre sur les enjeux de la transition environnementale. Théâtre le lundi, autour du rapport de la New Economic Fondation, La Grande Transition, avec l'écrivain et metteur en scène Pieter de Buysser puis la compagnie La Fidèle Idée. Danse le mardi, avec Sfumato, spectacle du chorégraphe Rachid Ouramdane sur la question des réfugiés climatiques. Cinéma le mercredi, avec la projection du film de Coline Serreau, « Solutions locales pour un désordre global ».

Conférences, débats et tables-rondes avec les artistes accompagneront, avant ou après, chaque proposition. Une déambulation sonore créée par la compagnie angevine l'Atelier de Papier, des projections vidéos et des ateliers enfants compléteront le programme dans et en dehors du Forum du Quai. Et pour chaque billet vendu, 1 ? sera reversé par l’EPCC-Le Quai à l’association Mission Bocage pour l’achat d’arbustes qui serviront au reboisement d’un territoire du Maine-et-Loire.

Programme détaillé ici












Angers Mag















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17


cookieassistant.com