La raclette... façon Dodues de l'Ouest


Rédigé par Les Dodues de l'Ouest - Angers le Samedi 17 Octobre 2015 à 07:00


Les Dodues de l'Ouest, ça vous dit quelque chose ? Mais si ! Ces six ex-étudiants en master Gastronomie, vin et tourisme à l'Université d'Angers, blogueurs culinaires à leurs heures, avaient relevé avec gourmandise le défi proposé par Angers Mag, au mois de décembre : concocter un repas de fête original en s'inspirant des cuisines du monde. Défi relevé haut la main, et qui nous a donné l'envie de faire un petit bout de route, avec eux, sur les chemins du goût. Chaque samedi, nous publions donc une recette issue de leur excellent blog.



la rédaction vous conseille
Le froid pointe à peine le bout de son nez que l’on rêve plus que d’une chose : manger une raclette ! L’avantage c’est qu’il n’y  a pas besoin de passer l’après-midi en cuisine et que ça plait à tout le monde, même ceux qui n’aiment généralement pas le fromage.

Certes ce n’est pas ce qu’il y a de mieux pour les hanches mais on s’en fiche, le principal c’est de se faire plaisir ! Et là vous vous demandez pourquoi écrire un article sur une raclette si c’était juste pour vous dire ça … Eh bien c’est pour vous montrer comment révolutionner une raclette classique ! C’est parti pour un mode d’emploi spécial raclette originale.
 

Du fromage à raclette oui, mais pas que …

Si l’on part du principe que tous les fromages fondent, on peut donc tous les utiliser pour faire une raclette (étant donné que selon la légende il existe plus de fromages que de jours dans l’année, ça fait un sacré paquet d’options).
La star de la soirée raclette c’est … le fromage à raclette, bien sûr, mais pas que. Vous pouvez aussi prendre des fromages à pâte persillée (fromages bleus), du Chèvre, du Comté, du Morbier, du Saint Nectaire, du Reblochon et je m’arrête là sinon ça pourrait durer des heures. Je vous propose une liste des fromages par catégorie que vous pouvez utiliser. Le mieux est d’en prendre un ou deux de chaque catégorie pour varier les goûts.
Fromages à pâte pressée non cuite :
 
  • Raclette nature
  • Raclette fumée
  • Raclette aromatisée : à la moutarde, au poivre …
  • Morbier
  • Saint Nectaire
  • Reblochon
Fromages à pâte cuite :
 
  • Comté jeune
  • Beaufort
  • Vacherin Fribourgeois
Fromages à pâte persillée
 
  • Roquefort (lait de brebis)
  • Fourme d’Ambert (plus doux que du roquefort)
  • Bleu de Gex
Chèvres : choisissez des chèvres pas trop affinés pour qu’ils puissent fondre
 
  • Chabichou
  • Sainte Maure
  • Briquette
  • Mothais
On compte en moyenne 200g de fromage par personne (tous fromages confondus). Par exemple pour 6, il faut 1,200kg de fromage : 500g de fromage à raclette, 300g de morbier, 200g de chèvre et 200g de Fourme d’Ambert. S’il vous reste du fromage après la raclette, ce n’est pas perdu ! Vous pouvez faire une sauce pour des pâtes en les faisant fondre dans de la crème, faire une quiche, une pizza …

Les conseils "raclette" sont signés Manon.
Les conseils "raclette" sont signés Manon.

Les charcuteries

Pour la charcuterie, rien de tel qu’un assortiment varié : jambon blanc, jambon de Bayonne, pancetta, bacon, coppa, viande des grisons, chorizo, saucisson,… La petite touche originale made in Dodue est le boudin noir. Il se marie à merveille avec les fromages bleus. Moi aussi avant je n’y croyais pas mais je vous assure que c’est excellent. Faites le fondre en tranche avec un morceau de fromage à pâte persillée et vous m’en direz des nouvelles. Il faut compter 2/3 tranches de chaque charcuterie par personne.

Les accompagnements

Evidemment, il y  a l’incontournable pomme de terre cuite à la vapeur sinon c’est pas vraiment une raclette mais ce n’est pas tout. Pour un peu de fraîcheur, prenez des champignons de Paris crus, des tomates cerises, des cornichons ou petits oignons au vinaigre etc. Pour une petite touche rigolote, achetez des œufs de caille. Chacun pourra réaliser son petit œuf sur le plat dans son poêlon. Un gage pour celui qui fait tomber une coquille dedans ! Et bien sur, n’oubliez pas une bonne salade verte ou une salade d’endive pour accompagner le tout.
Le mot de la fin : « On ne peut pas acheter le bonheur mais on peut acheter du fromage et c’est presque pareil ».

Cette recette et beaucoup d'autres, ainsi que des endroits à ne pas manquer, à Angers ou ailleurs, sont à retrouver sur leur blog : https://lesdodues.wordpress.com.





Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51




cookieassistant.com