La revente des cadeaux de Noël n’est plus taboue


Rédigé par - Angers, le 26/12/2014 - 09:48 / modifié le 31/01/2015 - 11:05


Revendre les cadeaux offerts le jour de Noël est devenue affaire courante. Au lendemain de la fête les français sont de plus en plus nombreux à proposer sur Internet le cadeau qui les a déçus ou qu’ils ont reçu en double, préférant le recycler plutôt que le laisser au placard.



La revente des cadeaux sur Internet est deux fois plus importante que l'année précédente, expliquent les poids lourds des sites de petites annonces
La revente des cadeaux sur Internet est deux fois plus importante que l'année précédente, expliquent les poids lourds des sites de petites annonces
la rédaction vous conseille
Selon une étude publiée par le site de petites annonces ParuVendu, « un français sur deux » n’hésite plus à revendre les cadeaux offerts le jour de Noël. Avec en tête les vêtements et les outils de bricolage, c’est même devenu pour certains un moyen de se faire de l’argent frais.
 
« C'est vraiment entré dans les mœurs. Il y a deux, trois ans, ça se faisait encore un peu caché, aujourd'hui, il n'y a plus de complexes » explique Laurent Radix, président du site de petites annonces Paru-Vendu.
 
Souvent achetés à la dernière minute avec un budget de plus en plus serré, les cadeaux de Noël, ont toutes les chances de ne pas convenir à celui qui le reçoit et d’entrainer le phénomène de revente que l’on constate aujourd’hui.
 
« C’est décevant », explique Hélène, une Angevine qui vient de découvrir que la cousine à qui elle avait offert un service à thé, vient de le mettre en vente sur Internet. « Nous consultons le même site, j’avais donc toutes les chances de m’en apercevoir. Mais elle n’a pas hésité. A l’inverse ce qu’elle m’a offert, je préfère le garder, par amitié justement ». Mais en poursuivant la discussion, Hélène affirme que « si elle s’en lasse, elle le mettra en vente dans un vide-grenier ». Pas mieux.
 
Selon une étude Odoxa pour Smartbox, 70% des cyber-vendeurs ont entre 25 et 34 ans et les hommes seraient plus nombreux à remettre leur cadeau en vente (54%). Les cadeaux les plus revendus sont les vêtements (13.06%), les outils de bricolage (11,2%), la décoration (8,8%), les bijoux (5,7%) et les jeux vidéo (5.3%).
 

Revendre ou échanger : une démarche économique et environnementale

Paru-Vendu chiffrait jeudi matin à 54.000 le nombre de produits neufs mis en vente depuis la veille sur sa plateforme. « C'est parti très fort, un peu plus fort que l'année dernière », observait Laurent Radix. Pareil pour le Bon Coin qui estime à 200 à 300 000 annonces de revente dans les jours qui suivent, soit « 15 % de plus qu’à l’ordinaire ». Pour Olivier Mathiot, cofondateur de PriceMinister, «  la revente est deux à trois fois plus importante que d’habitude avec une décote de 20 à 30% ».
 
D’autres sites, un moins connus, à l’exemple de «  Jeveux1truc.fr », essaient de se faire une place au soleil en proposant, non seulement la revente, mais aussi l’échange de cadeaux.  « Les utilisateurs contactés à ce sujet expliquaient qu’il était plus facile d’échanger des cadeaux de Noël plutôt que de les vendre. Ils se sentaient moins coupables de recevoir un objet équivalent qui leur plait davantage plutôt que de recevoir de l’argent malgré un contexte de crise de plus en plus présent », explique. Marina Bonhomme, responsable Marketing.
 
Dans tous les cas, chacun y retrouve son compte, la revente faisant le bonheur de ceux qui sont à la recherche d’un objet neuf à prix cassé. «  La dimension économique est moins présente que dans les années de crise 2008-2009 » selon Olivier Mathiot de PriceMinister.  «  Mais le besoin d'argent reste la première motivation pour un quart des revendeurs, sachant qu’au-delà de l’effet d’opportunité s’ajoute la notion de recyclage et de seconde vie », une démarche de développement durable étant aussi ancrée chez un nombre de plus en plus importants de revendeurs.
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01


cookieassistant.com