La rue de la Roë est ouverte… aux piétons.


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 03/10/2010 - 11:50 / modifié le 04/10/2010 - 13:28


Au fur et à mesure que le chantier du tramway d’Angers avance, de nouvelles rues sont ouvertes à la circulation. La dernière en date est celle de la Roë. Pour marquer cette ouverture et faire revenir les clients vers les boutiques, des animations étaient organisées ce week-end.



La compagnie Charivari, lors de l'animation du samedi
La compagnie Charivari, lors de l'animation du samedi
la rédaction vous conseille
On ne peut plus le nier, le chantier du tramway angevin avance à grand pas et devrait normalement tenir son échéancier. Après les rues d’Alsace et du Haras, ouvertes en juin, c’est désormais le tour de celle de la Roë, située dans la partie basse de la place du Ralliement. Cette dernière est toujours en travaux et sera terminée en fin d’année.

Pour les automobilistes qui peinent toujours à traverser la ville, ce n’est pas une bonne nouvelle, puisque la rue de la Roë assure avec celle d’Alsace, la prolongation d’un vaste plateau piétonnier voulu par la municipalité. Seuls les piétons ont donc pu l’emprunter, dès la fin de la semaine.

« On respire enfin », commentait un commerçant. « Après ce grand chambardement, on se demandait vraiment si on allait en voir le bout ». Sur les 40 commerçant que compte cette rue, deux d’entre-eux, dont la trésorerie s’est trouvée fragilisée par ces deux ans de travaux, auraient fermé boutique. Pour les autres c’est enfin le bout du tunnel. Reste pour eux à faire revenir la clientèle. Jacques Motteau, l’adjoint au Maire chargé du commerce et de l’artisanat, compatit : « Ça n’a pas été simple pendant le chantier, je comprends le mécontentement des commerçants. Mais maintenant la rue va reprendre vie ». Reste les rues annexes, lesquelles sont encore en chantier. Mais déjà les clients par curiosité ou nécessité ont réinvesti la rue de la Roë en attendant le passage des premières rames.

Pour fêter comme il se doit, cette fin de chantier les commerçants ont organisé, vendredi et samedi, en collaboration avec la Ville d’Angers, une animation de rue sur le thème du Cirque. Sans doute un ultime pied de nez au grand cirque qu’ont occasionnés ces longs travaux de mise en place de la ligne de tramway.

Vendredi c’est le cirque Pinder, installé sur la place de la Rochefoucault, qui déambulait dans la rue de la Roë décorée pour l’occasion, avec ses clowns et acrobates. Un jeu permettait d’ailleurs de gagner des places de cirque. Samedi c’était au tour de la compagnie Charivari d’animer cette rue que les piétons prenaient visiblement plaisir à s’approprier. Un long tapis rouge était déroulé de haut en bas de la rue, « on se croirait à Cannes », disait un promeneur ce samedi. Les drapeaux tendus entre les immeubles et les ilots végétaux déposés en divers points de la rue, créaient l’ambiance.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag