La ville idéale : ses représentations au fil de l’Histoire


Rédigé par Catherine Nedelec - Angers, le 13/02/2011 - 19:02 / modifié le 13/02/2011 - 20:22


De tous temps, les hommes ont rêvé de modèles urbanistiques visionnaires et idéologiques. Les 15 et 17 février prochains, l’association Cinélégende, à Angers, s’interrogera sur ces villes merveilleuses et fantasmées.



Projet des Nymphéas, par V. Callebaut
Projet des Nymphéas, par V. Callebaut
"Toutes les civilisations, dès qu’elles ont pu fédérer en un même lieu et sous une même autorité un nombre suffisant d’habitants, ont aspiré à édifier la ville idéale. Des cités précolombiennes à la Cité interdite, d’Angkor Thom à Fatehpur Sikri, du Milet d’Hippodamos au Neuf-Brisach de Vauban, il s’agit toujours, entre pures rêveries et réalisations concrètes, de faire coïncider l’épanouissement harmonieux de l’individu et la consolidation de l’ordre social" Philippe Parrain, Président de Cinélégende

Ces rêves s’incarnent nécessairement dans l’organisation de la cité, en partant du postulat que l’on peut modifier les hommes en agissant sur leur cadre de vie. A l’occasion de sa prochaine édition, l’association Cinélégende s’attachera à mieux comprendre cette traduction dans l’espace d’une organisation sociale rationnelle et parfaite, car toutes les sociétés ont rêvé, chacune à sa façon, de bâtir la cité universelle qui réunirait avec justice et dans le plus grand bonheur tous les enfants de la terre.

C’est le film de Vittorio de Sica, Miracle à Milan, qui illustrera ce thème. Ancré dans la dure réalité de l’après-guerre en Italie, ce film s’inscrit délibérément dans l’univers des contes : « tout le monde y est bon et gentil, sauf les méchants bien entendu qui, parfaitement ogresques, bercent de belles paroles les pauvres pour mieux les manger ».

Vincent Cazals, paysagiste, chargé d’études au C.A.U.E. (Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement) de Maine-et-Loire, participera au débat qui suivra le film, projeté au cinéma Les 400 coups. La conférence sera assurée par Lorine Bost, professeur de lettres, docteur en littérature comparée (Université Paris X), et par Philippe Parrain, cinéaste, président de Cinélégende. Ils apporteront une lecture mytho-légendaire du film et parleront des villes mythiques, imaginaires et utopiques, et de leurs possibles implantations au fil de l’histoire.

Programme :

Miracle à Milan
Cinéma Les 400 Coups
mardi 15 février, à 20h15
Conférence par Lorine Bost et Philippe Parrain
Représentations de la cité idéale
Institut Municipal, place Saint-Eloi
jeudi 17 février, à 18h30

Cinélégende



















Angers Mag