Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Laval reçoit Angers-SCO : Retour au championnat avec un show derby


Rédigé par - Le Jeudi 13 Octobre 2011 à 20:56


Retour du « classico » ce week end. Un match attendu avec impatience dans les deux villes, dans un stade qui devrait être bien rempli. Espérons que la passion ne tournera pas en déraison et débordements. Un show plutôt qu’un chaud derby.



Olivier AURIAC, infatigable poumon de l'équipe Angevine
Olivier AURIAC, infatigable poumon de l'équipe Angevine
Les deux clubs se connaissent bien. Ils ont partagé tant de luttes : le maintien en Division 1, dans les années 70. La bataille pour monter en Division 2, pour ne pas en descendre, ensuite. La lutte pour s’extirper du national et rester en Ligue 2.

Une rivalité géographique doublée d’une rivalité sportive, donc, qui a toujours pimenté ces rendez-vous, avec parfois des débordements regrettables, en tribune.

Sur le terrain, la tension a toujours été palpable. Le chemin des vestiaires n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Mais, rien de très grave. Ces derbies ont toujours été des matches disputés, engagés, mais qui sont toujours restés « arbitrables », avec du jeu. Rien à voir avec les guerres de tranchées des PSG-OM des années 90.

Ce match classé à haut risque, par les services de police, pourrait déboucher sur un match spectaculaire pour des équipes qui brillent plus par leur attaque, que par leur défense.

Angers-SCO, avec Diego GOMEZ à la baguette et Gaëtan CHARBONNIER, a des atouts offensifs certains. Si la plupart des errements défensifs individuels ont été résolus, Angers-SCO n’est que la 18ème défense à l’extérieur.

De son côté, Laval n’est pas des plus à l’aise à domicile. Malgré son exploit face à Reims, elle n’a remporté que deux matches sur cinq sur ses terres. Les Mayennais marquent et encaissent également beaucoup de buts. Ajoutez la passion du derby et vous arriverez à la conclusion qu’un 0-0 est, a priori, difficile à envisager. Surtout que Laval aimerait beaucoup mettre fin à une série qui l’insupporte. Dans le programme du match, Philippe HINSHBERGER, le coach Lavallois reconnaît que le SCO est le chat noir du Stade Lavallois : « On n’a pas réussi à les battre une seule fois depuis notre retour en Ligue 2 ».

Pour ce faire, HINSCHBERGER comptera sur son principal atout offensif, Julien VIALE, auteur de trois buts cette saison et peut être sur l’ancien Scoïste, que l’on apprécie toujours beaucoup à Angers : Fabrice DO MARCOLINO. Le Gabonais, gravement blessé la saison dernière, est régulièrement utilisé sur les 15, 20 dernières minutes. Les supporters Angevins lui souhaitent une pleine réussite….sauf ce vendredi.

Côté Angevin, on attend un autre visage de l’équipe, que celui montré à Bastia. De l’aveu même de Stéphane MOULIN, le match en Corse est le seul raté par l’équipe, même si les circonstances du voyage et l’accueille à la limite du hostile peuvent avoir impactés la prestation des joueurs Angevins.

De plus, elle avait appris le jour même, l’invalidation du prêt de Floyd AYITE, par la commission d’appel de la DNCG, que le CNOSF, qui a étudié le cas mercredi, vient de demander à la FFF de revenir sur sa décision. De quoi mettre du baume au cœur des Angevins…

Cette fois, les hommes de Stéphane MOULIN devront montrer qu’ils savent gérer la passion d’un derby attendu. Car si le stade LE BASSER ne sera pas le volcan de Furiani, ce ne sera pas la morne plaine de Louis II à Monaco.

Angers-SCO devra faire preuve de sérénité et de maturité et devra compter sur ses cadres pour confirmer sa victoire face à Arles-Avignon et recoller au haut de tableau dans une Ligue 2 très indécise, avec une équipe d’Angers-SCO au grand complet pour cette rencontre.

Ce derby sera suivi par Radio Haute Angevine, qui émet sur les deux villes et retransmet les matches des deux équipes, à suivre sur www.hauteangevine.com ou sur 103.3, avec à la baguette la dream team des gros matches : Thierry LARDEUX, Brice CHARRIER et Laurent RIVRON.


LES TAGS : football, ligue 2, sco


Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur