Le Bagad de Trélazé au Festival Interceltique de Lorient


Rédigé par - Angers, le 08/08/2011 - 10:56 / modifié le 07/05/2015 - 08:50


Pour le Bagad Men Glaz de Trélazé, c’était une grande première, hier à Lorient (Morbihan). L’ensemble traditionnel breton qui fête cette année son cinquantenaire, participait à la grande parade des Nations Celtes, en ouverture du 41ème Festival Interceltique. Émus, les angevins ont honoré de leur présence ce rassemblement incontournable pour tous ceux qui revendiquent leur appartenance à la diaspora celte.



Le Bagad Men Glaz de Trélazé lors de son entrée sur le plateau de France 3 pendant la grande parade des Nations Celtes 2011
Le Bagad Men Glaz de Trélazé lors de son entrée sur le plateau de France 3 pendant la grande parade des Nations Celtes 2011
la rédaction vous conseille
Au cours de ces quarante dernières années, le Festival Interceltique de Lorient (FIL) est devenu un carrefour interculturel, une vitrine et un laboratoire de création sur la base d’une idée contemporaine et ouverte de l’identité », déclarait en ouverture de l’édition 2011 Lisardo LOMBARDíA le Directeur général.

La communauté celtique, dont les bretons sont issus, s’est installée partout dans le monde, en Amérique du Nord pour les Irlandais et les Écossais, en Acadie pour les bretons, en Amérique Latine pour les galiciens, en Patagonie pour les Gallois, au Mexique pour les Cornouaillais, mais aussi en Australie et en Nouvelle Zélande. Toutes les diasporas celtes installées au quatre coins de la planète ont réussi, au fil des siècles à maintenir leur culture, leur langue et leur musique au travers de nombreux métissages.

Année des diasporas celtiques, le festival 2011, accueille une fois de plus, pendant une semaine, toutes les couleurs d’une celtitude cosmopolite, ouverte sur le monde et fière de ses racines : « nous entamons une nouvelle décennie, convaincus que la celtitude a plus d’avenir que de passé et nous mettons en valeur la diversité et la créativité des diasporas celtiques de tous horizons », poursuivait le Directeur du festival.

Plus près d’Angers, c’est en 1860 que les premiers bretons venus de Carhaix, Poullaouen, Scrignac, des lieux de taille de pierre, pour renforcer la main d’œuvre des carrières d’ardoises de Trélazé. En un demi siècle plus de 8000 bretons ont ainsi quitté leur territoire d’origine, pour venir chercher fortune en Anjou. Mais l’eldorado angevin qu’on leur avait promis se révéla tout autre. Exploités par le patronat ardoisier, corvéables à merci, nombreux sont ceux qui périrent sur les « carreaux » ardoisiers.

100 ans plus tard, en 1960 le Bagad Men Glaz (Pierre Bleue, nom donné au schiste ardoisier), voit le jour au sein de l’association « Kevrenn d'Anjou », une structure créée par les bretons de Trélazé, avec un objectif : conserver la culture bretonne et notamment l’histoire, la langue, les danses et musiques.

Aujourd'hui la musique du bagad de Trélazé s'élève en cris de révolte et en rêves d'espoirs de lendemains plus beaux pour ces femmes et à ces hommes, à leur courage et aux luttes incessantes qu'ils ont du mener pour espérer gagner un jour le droit au respect des travailleurs.

« Nous avons une pensée pour eux, et nous leur dédions cette première participation du Bagad à la grande parade des Nations Celtes du Festival Interceltique », déclarait hier Yonnel POLARD, le président du Bagad Men Glaz, lors de son arrivée à Lorient.

Pour cet ensemble musical qui participe depuis 50 ans à de nombreux événements, en France et dans de nombreux pays, même sur des plateaux de télévision, le passage à Lorient avait valeur de symbole. « La participation au Festival Interceltique c’est l’aboutissement de l’année du cinquantenaire pour le bagad, c’est la cerise sur la gâteau », poursuivait le président, lequel est aussi joueur de cornemuse.

Ce n’est pas tout à fait la première fois que des membres du groupe participaient à la grande parade, parmi les 76 groupes et 3500 participants admis par les organisateurs du festival, certains ayant déjà défilé dans d’autres formations. Mais le Bagad de Trélazé au complet, avec drapeaux et costumes, c’était une première et les 46 participants, danseurs et musiciens, n’étaient pas peu fiers.

Précédés par trois drapeaux dont celui de la Bretagne, le fameux « Gwenn ha Du », le bagad de Trélazé, placé en 52ème position, a défilé relativement concentré, sous les applaudissements de plus de 70 000 spectateurs, sous les objectifs des caméras de France Télévision et surtout sous un temps particulièrement ensoleillé. « C’était un grand moment, nous sommes heureux de l’avoir fait. Mais porter le grand drapeau, avec le vent, c’est un peu difficile », déclarait à l’arrivée l’un des porte-drapeaux, heureux mais fourbu.

Une fois de plus, les bretons de Trélazé auront démontré leur vaillance, héritée de leurs ancêtres, pour la plupart décédés au fond des mines d’ardoises.





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par AUVINET le 08/08/2011 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Maine et Loire au Festival Interceltique de Lorient

2.Posté par Yannick Sourisseau le 08/08/2011 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vrai, n'oublions pas les autres bretons installés en Anjou et notamment sur les autres sites miniers. Merci de l'avoir signalé















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03