Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné


Rédigé par - Angers, le 08/12/2016 - 09:17 / modifié le 08/12/2016 - 09:18


A la fois marché de créateurs et événement culturel, la 15e édition du Bastringue général se déroulera au centre culturel Jacques-Prévert de Montreuil-Juigné, du 9 au 11 décembre.



La 15e édition du Bastringue Général se tiendra à Montreuil-Juigné, du 9 au 11 décembre.
La 15e édition du Bastringue Général se tiendra à Montreuil-Juigné, du 9 au 11 décembre.
la rédaction vous conseille
Bastringue, nom masculin (origine obscure) : 1. Bal populaire ; 2. désordre bruyant, tapage ; 3. ensemble d'objets qu'on emporte, attirail.
Doit-on résumer un mot ou un événement à sa simple définition, fût-elle issue du sacrosaint Larousse ? Sans doute que non : ce serait enlever tout le sel d'une manifestation qui mélange les gens et les genres, depuis un lustre qu'elle existe.
Il n'empêche, l'ami Larousse est sans doute déjà venu faire un tour dans l'une des communes de la périphérie angevine où le Bastringue Général a posé ses tréteaux, ces dernières années, car il a visé juste.

Du 9 au 11 décembre prochains, l'association Le Bastringue, née en 2011, organise son 15e marché de créateurs, dans les murs du centre Jacques-Prévert de Montreuil-Juigné. La collection d'hiver, complétée depuis peu par un autre rendez-vous au printemps, permettra, comme à son habitude, de découvrir le travail de 29 artisans professionnels de la région grand ouest, dont une grande majorité du Maine-et-Loire.

Un marché de créateurs de plus ? Que nenni ! Car le rendez-vous phare du Bastringue général marque sa différence dans le mélange des genres : l'expo-vente est en fait une véritable boutique où l'on chemine au fil d'une scénographie imaginée par Sarah Quentin. Un univers singulier qui s'approprie l'espace et favorise un échange bien plus que commercial entre artisans et visiteurs.
Les 14 premières éditions du marché ont ainsi permis d'accueillir plus de 200 créateurs locaux et l'association a reçu plus de 133 dossiers pour le rendez-vous de décembre. "Notre objectif n'est pas seulement de faire venir des gens pour qu'ils achètent, mais de créer un lieu de rencontre", avance Mélanie Darras, membre de l'association. "Les créateurs travaillent souvent seuls chez eux, le marché est pour eux une occasion pas si commune de se confronter au public."
"Notre objectif n'est pas seulement de faire venir des gens pour qu'ils achètent, mais de créer un lieu de rencontre"

Un public -2 000 visiteurs sont attendus- convié à un réel événement culturel. Certains des artisans-créateurs proposeront des ateliers (fabrication de cartes de vœu, de jeu ; création de guirlande ; décoration de sucettes en chocolat...) et démonstrations tout au long des trois jours de la manifestation, mais le marché s'adosse également -c'est aussi ce qui fait son originalité- à un bistro 100 % bio et/ou local ouvert en continu, un espace dédié aux enfants et une programmation culturelle en tant que tel. Des concerts et spectacles, plutôt en soirée, du vendredi au samedi.

A noter, tout de même, que la manifestation ouvrira dès demain matin vendredi, où elle voisinera avec le marché (alimentaire) de Montreuil-Juigné. Et dès l'après-midi, à 14 et 15 h, une visite théâtralisée de l'exposition sera proposée, suivi d'une représentation du spectacle du "duo musical de lutherie sauvage" Wild Wild Wagon, et d'un échange avec un artisan (inscription obligatoire).
Une sorte de mise en bouche récréative avant un week-end qui s'annonce dense pour les créateurs comme pour les visiteurs ou les membres de l'association.
Dès lors, comment définir un tel événement ? Certainement comme un bastringue. Foi de Larousse.

Entrée à prix libre. Renseignements sur le Bastringue.org ou sur le Facebook de l'événement. Réservations et inscriptions : lebastringue@gmail.com ; 06 85 09 62 67 pour la visite théâtralisée - 07 68 38 16 57 pour les ateliers.

La programmation du Bastringue Général.
La programmation du Bastringue Général.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag