Le Champ de Bataille en phase de sauvegarde


Rédigé par Tristan LOUISE - Angers, le Jeudi 1 Octobre 2015 à 06:50


Le petit mais précieux théâtre du haut de la Doutre se lance dans une nouvelle saison avec enthousiasme et un peu moins de doutes. Son essence : le soutien aux compagnies régionales et à la création contemporaine ; son carburant : le jeune public.



L'équipe du théâtre du Champ de Bataille : Jean-Louis Amiot (trésorier), Philippe Charozé (régisseur), Danièle Thomas (vice-présidente), Geneviève Descamps (présidente), Marie-Pascale Berthy (accueil-billetterie) et Florent Goulette (programmateur).
L'équipe du théâtre du Champ de Bataille : Jean-Louis Amiot (trésorier), Philippe Charozé (régisseur), Danièle Thomas (vice-présidente), Geneviève Descamps (présidente), Marie-Pascale Berthy (accueil-billetterie) et Florent Goulette (programmateur).
la rédaction vous conseille
Question de sous... Le Champ de Bataille sort d’une annus horribilis, voire de deux : 20 000 € de trou en 2013 et 17 000 € en 2014. Si, comme le souligne le trésorier de l’association Parole D.E.L.I.E.E (Dire, Écrire, Lire, Interpréter, Écouter, Éditer), qui administre le théâtre, « la situation financière du TCB reste délicate », la mobilisation des bénévoles, des salariés et de tous ceux qui aiment ce lieu de culture populaire « a permis par une gestion des charges et la recherche de recettes nouvelles d’espérer l’équilibre budgétaire dès la fin de l’année en cours. Nous sommes passés d’une phase de sauvetage à une phase de sauvegarde ».

Au grand dam de l’équipe du Champ de Bataille, quelques entorses à la philosophie du lieu ont dû être faites : légère augmentation du prix des entrées et changement dans la répartition de recettes (70 % pour la compagnie contre 80 % auparavant). Du côté de la mairie, soutien essentiel du TCB, l’oreille est attentive. Et si les dirigeants du théâtre ne souhaitent pas être exclusivement dépendants des finances publiques, ils espèrent une petite rallonge de 15 000 € (de 80 000 € à 95 000 €).

"Conte de la neige noire" sera à l'affiche du TCB au mois d'octobre. Crédit photo : Alain Szczuczynski
"Conte de la neige noire" sera à l'affiche du TCB au mois d'octobre. Crédit photo : Alain Szczuczynski
Question d’esprit. Depuis toujours, le Champ de Bataille se veut tremplin de la création d’ici et d’aujourd’hui. Grâce à la diffusion des spectacles mais aussi grâce aux nombreuses résidences qu’il propose. « Cela correspond à 16 semaines cette saison", précise Florent Goulette, chargé de l’administration, de la programmation et de la communication du TCB. Huit compagnies régionales professionnelles en bénéficieront. Et le théâtre coproduit deux spectacles : « Hurlements » de la Cie du Cri et « Les Neuf Coriaces », pièce jeune public du Théâtre Pom’ ».

Accompagner la création contemporaine n’est pas une évidence et Florent Goulette peut s’enorgueillir d’avoir vu l’affluence des écritures d’aujourd’hui tout public augmenter. « C’est le cœur de notre travail. On sait que les propositions jeune public fonctionnent… mais pour celles adulte, c’est toujours un pari ».

Question de point de vue. Un certain nombre de pièces se nourrissent de textes politiques et engagés. Citons « Peau d’âne » par l’Addition Théâtre / L’Atelier Dix par Dix (7 et 10 octobre) ; « Conte de la neige noire » par le Théâtre de l’Éphémère (du 15 au 17 octobre) ; « Elephant Man 1923 » par les Théâtre des Cerises (décembre) ; « Je pense à Yu » par la Cie Les Têtes d’atmosphère (avril 2016) ou encore « Une bouteille dans la mer de Gaza » par Les Trois T. « Des sujets graves sont abordés ici mais avec toujours une lueur d’espoir » nous dit Florent Goulette.

"Ficelle" sera donnée au mois de décembre. Crédit photo : Jordan Lachèvre
"Ficelle" sera donnée au mois de décembre. Crédit photo : Jordan Lachèvre
Question de suivi. Le Champ de Bataille ne se contente pas de diffuser et de soutenir des compagnies, il propose également des ateliers tout au long de l’année. Nouveauté cette année, un atelier théâtre enfants ouvert aux 8-12 ans, coordonné par la compagnie Les Trois T. Stages, expositions, rencontres rythment également la saison d’un espace qui reste vivant toute l’année.

Le Champ de Bataille est aussi impliqué dans un parcours éducatif, artistique et culturel : une classe CE1/CE2 de l’école Nelson-Mandela connaîtra une soixante d’heures d’ateliers, des rencontres et des spectacles.

Question de chiffres. Le Champ de Bataille, c’est 8 500 à 9 000 entrées par an, dont 4 000 scolaires ; un taux de remplissage de près de 80 % ; une centaine de représentations à l’année ; trois salariés (le régisseur Philippe Charozé et Marie-Pascale Berthy au secrétariat-accueil-billetterie accompagnent Florent Goulette) et une centaine d’abonnés par an.

Question de soutien. « Il y a de nombreuses manières d’aider le TCB : adhérer à l’association gestionnaire Parole D.E.L.I.E.E, prendre un abonnement aux spectacles (réduction tarifaire pour vous et apport de trésorerie pour nous), faire un don-mécène déductible partiellement de vos impôts, offrir un peu de votre temps sous la forme d’un bénévolat engagé ou même ponctuel ».

Et comme Jean-Louis Amiot, vous pouvez être présent le 12 octobre prochain, à 20 heures, pour l’assemblée générale de l’association.


Le Champ de Bataille, 10 rue du Champ de Bataille.
Renseignements au 02 41 72 00 94 et par contact@champdebataille.net
.
Toute la programmation de la saison sur www.champdebataille.net












Angers Mag












Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20
Angers Mag : Le SCO passe à l’orange: Tenus en échec à Jean Bouin samedi par la lanterne rouge du... https://t.co/QADPR1iLiN https://t.co/YP52GPOoB9
Dimanche 4 Décembre - 13:50
Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56







cookieassistant.com