Le Chemin des Dames au Welsh

Festival Culture Bar-Bars à Angers


Rédigé par Christopher Lemeunier - Angers, le Dimanche 27 Novembre 2011 à 21:02


Il est 19h30 au Welsh, le bar est complet et le public attend, ne sachant pas vraiment à quoi s’attendre. Quand entre en scène Manfred, patron de bar, horloge dans la poche et pot de fleurs en main. Le spectacle peut commencer.



Mathias Massieu derrière le bar du Welsh
Mathias Massieu derrière le bar du Welsh
la rédaction vous conseille
Il s’appelle Mathias Massieu, créateur de l’association « Demain des Pieds » en 2009, il présente en solo son spectacle « le Chemin des Dames » toujours adapté pour jouer dans les bars.

Manfred (Mathias Masseu) nous met en garde, ce soir c’est la 21e commémoration de son grand-père Isidore ancien poilu artificier mort le 15/04/17. Pour ce faire il attend le Maire qu’il a convié pour l’événement. Il l’attend, appuyé au comptoir où sont posées petites saucisses, cacahuètes et olives. Mais le Maire ne vient pas. Manfred décide donc en attendant de nous raconter l’histoire du Chemin des Dames, là ou son aïeul est décédé.

Au travers de cette histoire tragique que fut cette bataille sanglante durant la Première Guerre mondiale le spectateur ne sait pas s’il doit en rire, mais pour ce faire Manfred met en scène cette bataille à l’aide des accessoires du bar, son pot de fleurs en guise de colline, de ses cacahuètes pour les soldats français, de saucisses cocktails pour les soldats allemands et de grains de café pour les tirailleurs sénégalais. Il cite « Vaut mieux avoir une grenade qui n’explose pas qu’un fusil qui te pète à la gueule ! ».

Le public se retrouve devant un spectacle comique, ou tout le monde rit, conquis. Une pièce humoristique-historique qui a pour but de continuer à tournée, et de faire rire.










1.Posté par Jacky Clemenceau le 29/11/2011 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Chemin des Dames de Mathias Massieu vaut vraiment le détour !








Angers Mag